Avertir le modérateur

25/02/2009

Pathétique Aphatie

Aphatie vole au secours des frasques de DSK

Stéphane Guillon énerve, c'est le moins qu'on puisse dire. Ca branle dans le landerneau médiatique. Aphatie est sorti en protection de DSK contre l'humoriste. Il a oublié de se couvrir. Le Stèfe a giclé en retour. Puisqu’on vous dit de sortir couvert…

Réponse à Jean-Michel Apathie sur France-Inter

Apathie : «Il s’agit de la chronique lue sur l’antenne de France Inter, à 7h55, par Stéphane Guillon, le mardi 17 février. Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI, étant ce matin là, à 8h20, l’invité de la radio publique, Stéphane Guillon lui a consacré un billet par anticipation. Un billet sans surprise, ni originalité, sur le thème «planquez-vous les gonzesses, DSK arrive.»

Question au pathétique commentateur de la vie politique française dont lui Aphatie se nourrit: les jupons, est-ce faux? Ou vrai? Point barre.

Apathie : «La particularité de Stéphane Guillon, c’est qu’avant d’être drôle, il est méchant. Ou plutôt, que son humour repose sur la méchanceté. Ces textes ne sont pas spirituels. Il ne joue pas avec les mots, ne les mélangent pas, ne les triturent pas. Il n’est pas non plus dans le non sens, ou l’ironie. Non, il est tout simplement méchant.»

Parce que la particularité de cette tête à claque d’Aphatie c’est bien sûr d’être sympathique. Mon œil et mon cul avec. Sous ses airs de moralistes, il livre sa moraline quotidienne au service des hommes de pouvoir et de préférence de la réaction, ce dont il se cache, ce qui trahit une honte contenue. Résolument populiste, lui Aphatie est méchant sous de grands principes, chez lui rendus creux, étant de grands emprunts sans substance. En dehors de la dette, et du déficit, autant dire du consensus de l’eau tiède à 37° Centigrades, Aphatie ne peut chier un éditorial. Ses obsession contre Ségolène c’est quoi si ce n’est de la méchanceté de pure mysoginie.

Lire la suite

24/02/2009

Ca commence à bien faire cette affaire-là

bourdin.jpgUn MEDEF qui fait caguer et un Bourdin-Réac qui lui emboîte le pas

Qu’ils prospèrent au soleil ou sous les frimas, les pontes du MEDEF sont de véritables poncifs de crétins. «Maintenant ça commence à suffire cette affaire là, maintenant si elle n'a rien à dire, qu'elle se casse, çà commence à bien faire cette affaire là» Source. Et c’est bien élevé en batterie… C’est le commentaire de Jean-Luc Lubin, secrétaire général du Medef Guadeloupe à propos de Ségolène Royal venue assister dimanche aux obsèques du syndicaliste Jacques Bino. A faire pâlir vert pistache le lexique de la Feuille de Manioc que nous trouvons déjà limite. Alors Ségolène une «affaire»? Range les tiennes Etienne. Il s’est pris un râteau ou quoi? En tout cas, Monsieur Lubin n’a pas les même sexigences à propos de tout ce qui provient de métropole. On ne l’a pas entendu sur les escadres dépêchées par MAM, qui ont fait réagir Domota en termes tonitruants: «la Guadeloupe est une colonie parce que dans un département français, jamais on n'aurait laissé pourrir la situation avant d'intervenir » (RTL 18.02.2009). «Depuis quatre semaines, l'Etat fait venir des charters de gendarmes pour casser du nègre.» (Libé 17.02.2009)

Voilà les récipiendaires de la profitasyon dénoncés par LKP que rien n’autorise, qui s’enrichissent grâce aux subventions de l’Etat et de l’Union Européenne, en plus d’exploiter les populations antillaises, les voilà qui osent demander publiquement à une élue de la Nation de se casser? En plus de ses inepties Lubin sait-il seulement, le goujat, que la Madone ex-candidate PS à la présidentielle pèse 17 millions de français et qu’elle est partout chez elle en France? Touche-toi et lâche-nous la grappe ça fera du bien à tout le monde. Décidément il y a des bourre-pif qui se perdent. Mais il n’y a pas que lui qui en veut aux jupons d’icelle. Jean-Jacques Bourdin, aussi est de la partie. Celui qui nous assomme de bruit et nous assène ses questions idiotes, il les prétend «concises» et «directes» a peiné à cacher son machisme vis-à-vis de Ségolène ce matin face à Jean-Louis Bianco. Le machisme est cette autre propriété intrinsèque à l’idéologie de la réaction.

Titulaire d’un bac littéraire obtenu en 1968, «la coqueluche de RMC» n’est pas aimée en dehors des popus qu’il contribue à faire enfiler par les puissants. «C'est pas que je le déteste... Je n'aime pas ce qui nous rend un peu plus bête. Et faut dire que l'ami du matin, le dénommé Bourdin, il est quand même à la tête d'une belle entreprise de décervelage». Source. Voila ce qu’on peut lire chez les voisins du Post. C’est bizarre comment il clive ce Bourdin réac, ne trouvez-vous pas? LFDM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu