Avertir le modérateur

21/02/2009

Les salades flétries du pouvoir, suite…

quizz.jpgLes cyniques ou les cuniques

Nous ne sommes pas les noirs, il y a d’ailleurs comme trop de blancs parmi nous et pas assez de dravidiens. Alors si vous en connaissez d’assez branques pour cohabiter, oula! avec nous… Ici nous n’aspirons qu’à être des chiens, errant à penser et à vivre comme eux. Ceux que les grecs appelaient les cyniques. Mais là aussi nous bricolons... Récemment, un manioqueur curieux nous interrogeait à ce propos, nous donc pour lui répondre.

Nous ne sommes pas les noirs, nous sommes dans le noir, et vous avec nous. Ceci dit, nous poursuivons notre éclairage entamé dans un billet précédent. La religion marchande compte parmi les narcotiques les plus nocifs pour les groupes dominés. Elle produit des consommateurs plutôt que des citoyens. Selon ses principes, le manque est l’espérance et l’oubli son moteur. Il suffit alors d’une masse de cerveaux de yaourt et de quelques mendiants.

Poursuivant cette mise en bouche de cochons de lait, on fera un tour aux archives d’INA pour goûter à la foutance de gueule du discours public. Nous sommes en 2001, les problèmes sont identiques à ceux d’aujourd’hui et les discours emberlificoteurs étaient déjà rôdés. A voir donc, le journal de Béatrice Schoenberg sur la chaîne  France 2 pour comprendre comment la narcose de l’argent et de la propagande veut à nouveau nous enfiler. Les mêmes resucées, l’air empreint d’innocence, qu’importe que le mets soit avarié. On a juste changé les feuilles de salade qui les décorent...

«Guadeloupe : grève pénurie essence 20 heures, le journal
Reportage consacré aux tensions entraînées en Guadeloupe par la grève générale qui paralyse une partie de l'île, à l'appel de l'UTGC, Union générale des travailleurs guadeloupéens, qui réclame la libération de l'un de ses dirigeants. Evocation de la pénurie d'essence dont sont victimes les habitants. Commentaire sur images factuelles en alternance avec les interviews de Georges BAGOEE, secrétaire général du groupe Bernard HAYOT, de Gaby CLAVIER, secrétaire général de l'UTGC, Union générale des travailleurs guadeloupéens et de Tony BOUHABIB, commerçant à Pointe-à-Pitre.»

Archive INA, A2 – 08.06.2001 Durée, 2 minutes 17s

Prenez-nous pour des nœuds. Vous faites bien tout à votre intérêt. Nous en sommes tant que les citoyens sommeilleront… LFDM.

19/02/2009

«Il faut savoir arrêter une grève», plaide Patrick Karam

karam.jpgRompez demande M. Karam pendant que Calvi invite M. Romana

Relevé sur France-soir, un des PQ révérencieux germanopratins, qui portent le bla bla bla de l’idéologie dominante, celle du marché contre les classes sociales et l’environnement, et qui réussit l’exploit de manipuler l’opinion populaire à son propre détriment et au profit des banquiers à la Madoff. Passons sur le torche-derche parisien et lisons…

«Le délégué interministériel pour l'Egalité des chances des Français d'outre-mer Patrick Karam souhaite l'arrêt de la grève en Guadeloupe et s'estime satisfait des mesures annoncées par le gouvernement face à la crise sociale sur l'île. «J'ai le devoir de dire (aux Guadeloupéens) qu'il faut savoir arrêter une grève, tout en restant mobilisé et vigilant sur la suite du processus», dit-il dans un entretien au journal France-Antilles paru lundi. Pour lui, «les grands perdants seront les Guadeloupéens eux-mêmes. Et les plus fragiles, les plus démunis, seront au final les plus pénalisés». «Il y a des réponses concrètes, immédiates et puis des processus qui sont maintenant lancés», a affirmé Patrick Karam, qui a déjeuné lundi avec le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo.» Source. Que n’a-t-il fait comme Délégué et comme ex-dirigeant du Collectif Dom prétendument bien représenté à travers la population antillaise et au titre duquel il doit en partie son poste?

calvi2.jpgYves Calvi en prélat de l’intox médiatique

Bienvenue à Pravdaland, son intox, ses propagandistes. Au Manioc on est bien averti des affaires du Bantoustan. On connaît donc la distribution des rôles, ici le charognard, là la charogne, ici le prédateur, là la proie… Faisons donc un rapprochement opportun. Il est singulier qu’après avoir à maintes reprises invité des individus comme Patrick Lozès qui ne représente que la mendicité de sa clique, durant toute la campagne d’Obama, Yves Calvi ait cru devoir éclairer la question antillaise en faisant venir M. Romana du Comité pour la Mémoire CM98 (C'est dans l'air 18.02.2009). Comme il est curieux que les invités d’Yves Calvi tournent toujours autour des mêmes groupuscules, cooptés par les cercles dirigeants, autant dire les loges, pour tenir un discours qui va à l’encontre des intérêts qu’ils sont supposés représenter. On prend des personnes d’origine berbère pour taper sur les arabo-musulmans, des nobles correspondants pour taper sur des palestiniens parce qu'ils sont chrétiens libanais, des noirs représentatifs de verroteries pour taper sur les noirs... Bref semer la zizanie. La ficelle est grosse comme la connerie d’Yves Calvi et de son acolyte Thierry Guerrier, un réac qui s’ignore et qui au moins, a l’excuse de la bêtise. Le cocotier est toujours mieux secoué que par le singe… C’est ainsi qu’il faut lire la présence de Romana sur le plateau d’Yves Calvi.

Lire la suite

Crise aux Antilles françaises - Les sombres souvenirs d'Ouvéa

bello.jpgQuand une députée compare la situation en Guadeloupe à Ouvéa

Relevé sur le téléscripteur de 20 minutes le 18.02.2009 à 16 heures: «La députée de La Réunion Huguette Bello [PCR dont pomme souriante ci-contre] a évoqué mercredi le souvenir d'Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, pour dénoncer «le mépris scandaleux et inadmissible», selon elle, des pouvoirs publics face aux manifestations en Guadeloupe, qui ont fait une victime mardi soir. «Pour la première fois depuis 1946, les quatre vieilles colonies sont sur les mêmes revendications. Nous voyons le silence assourdissant du président de la République», a-t-elle déclaré à la presse à l'Assemblée.

(NB: Le 5 mai 1988, à Ouvéa en Nouvelle-Calédonie, 19 kanaks et deux militaires sont morts dans une opération militaire. Il s'agissait de libérer des gendarmes pris en otage par les indépendantistes.)» Source

Ratatinage
Au château on aimerait bien reconsidérer la question sous l’angle local, histoire de minimiser la jacquerie tropicale. Il n’est pas certain que la délocalisation sous les cocotiers des syndicalistes et des hommes politiques de la métropole, flairant tardivement le coup, contribue à re-départementaliser la question… LFDM

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu