Avertir le modérateur

07/07/2009

Le trait cruel d’un avocat sur le sarkozysme sécuritaire

1107680017.jpgLe droit des pieds nickelés

Sur son blog de 20 Minutes, à deux pas d'ici donc, Maître Gilles Devers s’insurge, semblant prendre sa vocation de défenseur des droits humains au sérieux. Il donne cependant à votre Feuille de Manioc incorrigible dans sa critique sans concession, l’occasion d’une incise sur fond des libertés publiques et individuelles. Nous aurions envie de prendre ce praticien au mot tant l’enquête que nous menons actuellement inflige un cinglant démenti au prétendu désintéressement de la profession d’avocat, désormais guidée par l’esprit de lucre, l’influence, et la raison obscure des réseaux.

Souvenez-vous par exemple, que l’Empereur, au début de l’ère nouvelle, avait songé à une alternative à la voie actuelle du divorce, fatalement contentieuse, assurément coûteuse. Il préconisait une procédure rapide et sans avocat dès lors que les conjoints étaient d’accords. Qui a fait obstacle à cette vraie réforme? Les avocats au nom de la défense de leur fonds de commerce. L’Empereur qui lui-même est avocat a reculé devant la bronca de corbeaux tombés à bras raccourcis tels des charognards au pied des marches de nos Palais de justice, tout simplement parce le Château entamait leurs proies. Dans leur manifeste, ces professionnels du désintéressement de façade avouaient sans ambages qu’ils vivent de la misère sociale, comme Sos Racisme et le Mrap se nourrissent du racisme, comme le Cran survit grâce à la servitude nègre. Mais on ne joue pas avec ces gens de robes retors, les derniers d’une noblesse révolue à se parer de ce ridicule, même les prêtres l’ont tombée. La confrérie des avocats est un des lieux privilégiés de la franc-maçonnerie dont l’influence y règne sans partage. Maître Devers s'est servi des célèbres et peu recommandables Croquignol, Ribouldingue et Filochard pour illustrer son billet. Il y a pourtant lieu de se demander qui sont les vrais Pieds nickelés de la République, l'habit ne faisant pas moine...

Tous pourris?

Peut-être pas mais l’ensemble est loin d’être propre. Nous aurons l’occasion de vous parler très bientôt de cas pratiques où des avocats véreux ont conduit leurs clients au gibet, et non à propos de larcins, mais s’agissant de droits fondamentaux de la personne. Les sanctions des barreaux n’ont pas résonné jusqu’aux esgourdes de l’opinion publique qui ne sait rien de ces auxiliaires de justice, grassement payés sur la misère sociale sans laquelle leurs libéralités ne prospéreraient pas. On connaît la rengaine du panier de crabes dès que les pratiques inavouables d’un corps sont mises cause: «Vous ne pouvez pas vous permettre de mettre tout le monde dans le même sac». Oui mais alors il faut vider son sac et donner les ripoux à la justice. Il n’appartient pas au justiciable de protéger la notoriété d’avocats tout en faisant les frais de leurs égarements, mais aux Conseils des barreaux d’appliquer avec rigueur les principes et les règles dont ils s'inspirent dans leurs plaidoiries.

Lire la suite

30/05/2009

Eric Besson arrêté par la justice

besson.jpgCimade 1 – Le reître Besson 0

On savit le félon sarkozien fada de foot. On ne sait qui du Barça et de Manchester United il soutenait, mais on le sait mené au score dans le match qui l’oppose à la Cimade. Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a suspendu samedi l’exécution du marché de l’aide aux étrangers. On a en effet appris via Libé-Pravda que l’agence de propagande gouvernementale AFP-TASS rapportait que «le ministre de l'Immigration et de l'identité nationale était pressé d'ouvrir le marché de l'aide aux étrangers dans les centres de rétention. Le juge des référés a suspendu la mesure.» Source.

«Le 10 avril, le ministre de l’Immigration Eric Besson avait annoncé la répartition des centres de rétention administrative (CRA) en huit lots attribués à six associations: Cimade, Ordre de Malte, Forum Réfugiés, Collectif Respect, France Terre d’Asile et Assfam. Le 10 mai, sans attendre une décision du tribunal administratif, il avait annoncé la signature des marchés de prestations résultant de l’appel d’offres, considérant qu’il y avait «urgente nécessité» pour garantir, à compter du 2 juin, l’accompagnement des étrangers en rétention.» Aller sur le site de Libé-Pravda.

La Cimade fait son Cinéma

C'est une victoire pour la Cimade a dit l’AFP qui reprenait probablement une autosatisfaction de la Cimade qui en l’état a certes de bonne raisons de se cirer le jonc. Cela étant, notre position à la Feuille de Manioc est très circonspecte. L’action humanitaire est évidemment respectable mais elle reste éminemment contestable. La Cimade agit dans l’espace du droit, mais il reste qu’au fond c’est encore non de l’égalité des droits entre les hommes dont il est question, mais d’une sorte de droit humanitaire résiduel, un droit de mendiants aux marges des privilèges de droit. D’une manière générale l’action humanitaire est-elle utile? Ca reste à voir et ce peu importe la différence des statuts et la différence entre les domaines d’intervention. Sos Racisme vit du racisme au point qu’il fera du Buzz pour bénéficier de subventions. Le Cran veut qu’on compte la misère des noirs afin que Lozès ait un strapotin officiel. Prenez Action Contre la Faim. Pour louable soit-elle, elle ne réglera jamais les questions politiques qui fabriquent les famines politiques avec notre complice indifférence. Nous votons pour cela à chaque scrutin. A chaque repas, dans nos assiettes, nous commandons le calvaire du monde.

Lire la suite

21/01/2009

BESSON et l'identité nationale: «J'assume, sans états d'âme»

besson.jpgLa marche du traitre...

«L'identité nationale, ce n'est pas le nationalisme […] Dire qu'on ne peut pas associer immigration et identité nationale, c'est une tartufferie.» «Fermeté et humanité seront mes deux guides». Holà! On se calme... Personne n'a encore prononcé le gros mot de national socialisme. Ce n'est pourtant pas l'envie qui manque au PS. Aux yeux de ses anciens camarades, l’ex-socialiste avait touché le fond en rejoignant le gouvernement de Nicolas SARKORZY qu’il connaît de longue date. Avec cette formule à trouer le cul de tout homme de gauche, «J'assume, sans états d'âme», Eric BESSON, ancien compagnon de route de Ségolène ROYAL prospecte toujours, mais le pétrole désormais. Selon Samuel POTIER (Le Figaro.fr 20.01.2009), le nouveau Ministre du nous c’est nous, et les autres c’est les autres, «assure qu'en intégrant samedi prochain la direction du parti présidentiel, il va «au bout» de ses choix, qu’il n’a « pas de «problème» avec le concept d'identité nationale». Axel PONIATOWSKI, un des gardiens du temple UMP,  a estimé pour sa part lundi au Talk Orange-Le Figaro, «qu'Eric Besson restait «un homme de gauche». Ca c'est un signe de bienvenue! Ta race la gauche...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu