Avertir le modérateur

15/05/2009

Salaires: top 10 des élus les mieux payés

Philippiques salariales

Encore un gauchiste grincheux, normal il s’appelle Marx, Philippe de son prénom, qui en veut aux grands de ce monde qui se tuent à gagner leur vie. N’empêche qu’il appelle à signer une pétition pour un salaire maximum. Ce pourrait être utile. Et il compte une belle brochette de premiers signataires. Bien sûr que ça n’aboutira pas… On n’est pas que des neu-neu à la Feuille de Manioc. Mais ça te coûte quoi de signer? Rien? Alors comme dit Aimé Jacquet, tu t’enlèves les doigts du cul et tu vas signer… LFDM

Lien vers la pétition

Premiers signataires : Samir Amin (économiste), Philippe Cohen (journaliste), Eric Conan (journaliste), Laurent Cordonnier (économiste), Liêm Hoang-Ngoc (économiste), Frédéric Lordon (économiste), Bernard Maris (économiste), Hervé Nathan (journaliste), Dominique Pilhon (économiste), Christophe Ramaux (économiste), Gilles Raveaud (économiste), Bertrand Rothé (économiste), Maurice Szafran (journaliste), Jacques Sapir (économiste), Henri Sterdyniak (économiste), Bruno Tinel (économiste), Michel Le Net(président d'honneur du Cercle d'Ethique des Affaires), Guillaume Duval (journaliste). Soutenus par : Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Glavany, Jean-François Kahn, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Luc Mélenchon, Alain Liepietz

« Exclusif : Top 10 des élus les mieux payés« Quel est l’homme politique le mieux payé en France? La réponse peut étonner puisqu’il s’agit en réalité … du retraité Jacques Chirac, ancien président de la République, juste devant son successeur Nicolas Sarkozy. Mieux vaut être Ex plutôt qu'actif! C’est l’une des révélations de l’enquête du mensuel économique Capital dans son numéro de mai, qui a passé en revue les indemnités officielles et revenus de plus de 500 élus. Pour lesinfos.com, l’équipe de Capital a élaboré, à partir des données recueillies, le hit-parade des 10 hommes (et femmes) politiques les mieux payés. Découvrez dans notre vidéo ce classement plein de surprises, où quelques ministres malins réussissent à se glisser dans le haut … grâce à leurs revenus d’élus locaux. Le cumul, décidément, leur est très profitable.

PS: Omis dans la vidéo, Hervé Morin, ministre de la Défense et élu local de Haute-Normandie, gagne 19.053€ / mois et se glisse au 8° rang» Par Philippe Marx, 15 mai 2009

07/05/2009

Putain 2 ans! Happy Birthday Mister President

undoigtsarko.jpgSouriez vous êtes filmés !

Pour ses ans deux passés au Château, nous souhaitons un bon anniversaire républicain à notre bien aimé Président.  Il va falloir s'habituer à ce type de flagornerie, le "Plus grand", le "Plus éclairé", le "Père de la Nation", la France change, les réformes passent...

Hey ! Les Keumettes et les Keums, faut pas jouer les vierges effarouchées. On rappelle à tous ceux qui sont allés mettre un bulletin dans l’urne façon loucedé, que s’il n’a recueilli qu’un cinquième des suffrages au premier tour de la présidentielle, n’en déplaise aux sondeurs qui, le doigt en permanence où il ne faut pas, tentent de nous enfler cependant que le pouvoir nous enfume par en haut, l’Empereur a été conduit au Château moyennant un score quasi plébiscitaire 53%,  sur une des plus grosses participations de ces 30 dernières années. Alors pouet pouet camembert. On a voté, maintenant, soit on se bat et bien, soit on ferme sa gueule et on va bosser… Enfin si on a du boulot…

A la Feuille de Manioc on a entendu dire récemment de la part d’un institut de doigté à troufions, TNS pour ne pas le nommer, que 65% de nos concitoyens étaient mécontents de l’action de l’Empereur. Bigre! Le pouvoir répond que l’heure n’est pas au bilan, au cas où vous auriez oublié que Napoléon a été plébiscité pour faire des réformes pendant 5 ans. Analyse; vous n’avez encore rien vu, le meilleur est à venir. Avec la crise en sus… Mhhhh ! Ca va être bon! Bien fait pour l’opinion qu’on a enfilée. Parce qu’une élection présidentielle ce n’est pas un vote de la Star-ac; «si vous aimez toto, tapez «1», si vous votez pour tata, tapez «2». Non dans la vraie vie, il y a de vrais bulletins de salaires, lorsqu’on en a, sinon du vrai chômage bien réel, de vrais problèmes de pouvoir d’achat, lorsqu’on peut prétendre acheter, de vrais problèmes de santé lorsqu’on est pas déjà mort d’avoir bossé toute sa vie le pif dans l’amiante, du sang contaminé, du chikungunya, de la grippe porcine dont le virus est humain, et d’autres conneries du même genre dont les media-pravda nous rebattent les oreilles pour congédier notre intelligence. Et nous consentons à ces vacances… Alors pouet pouet camembert.


Tas de grincheux

Donc, bien fait pour l’opinion qui o-pine sur TF1, la boîte à faire du cerveau disponible, et surtout UMP-compatible pendant qu’on l’enfile. Car il faut bien qu’on nous explique d’où vient le contingent des déçus du sarkozysme. C’est quoi cet abcès dans l’opinion? Tous ces gens qui ont confondu le moment du vote pour exprimer leurs petits ressentiments contre l’autre? Leur voisin, ce fonctionnaire, privilégié avec la sécurité de l’emploi; le cheminot de la SNCF, ce profiteur qui empêche les français qui travaillent d’aller produire de la richesse pour la Nation; ces infirmières, les grincheuses de l’hôpital qui coûte trop cher, car c’est bien connu, soigner les citoyens c’est une charge en comptabilité, ce n’est surtout pas un investissement…; l’école irréformable qui alourdit les charges des entreprises, car là aussi c’est bien connu, dépenser pour l’école c’est comme pour la sécurité sociale, c’est une charge et non un investissement humain, or il suffirait que les chiffres changent de colonne; l’immigré clandestin, ce polygame-musulman avec ses trois femmes et ses 32 enfants qui touche 30.000 euro par mois d’allocations sans rien foutre, qui bénéficie de la CMU! Heureusement qu’on a eu Hortefeux, maintenant il y a le reître Besson, il fait la même chose, mais doucement… C’était ça les réformes non? Et toutes ces charges encore insupportables qui pèsent encore trop lourd sur les entreprises de Medef, sur le revenu et le patrimoine des français les plus riches, obligés de passer des journées entières à jongler avec les comptes et les flux financiers entre les îles Caïman et Monaco pour échapper aux limiers communistes du fisc, alors qu’il se verraient mieux à faire un parcours de golf ou trinquer au Fouquet’s; Ces banquiers qu’on aide pas assez, ces stock-options qu’on assassine… Hein? Tous ces pauvres français à plaindre…

Pour une fois qu’on a un Président honnête, qui fait ce qu’il a dit avant la campagne, et dit ce qu’il nous a fait après l’avoir fait, faut pas charrier non plus! Nous devrions tous être heureux! LFDM.

 

14/02/2009

TOTAL, le pétrole, la françafrique, le pouvoir d’achat

parisot.jpgExploitation ou colonisation, c'est la même troncature des benêts

Si comme nous, les eaux plus noires que saumâtres de la françafrique vous turlupinent mmh! vous trouverez quelque intérêt à vous attarder sur l’interview référencée ci-dessous de François Carlier, directeur adjoint des études à UFC-Que Choisir parue dans Libération.fr (12/02/2009) à la rubrique économie et à propos des profits records de 13,9 milliards d'euros dégagés par le pétrolier français en 2008. Où est diriez-vous le lien avec le camembert? C’est que le compte n’y est pas pour tout le monde et le popu qui avait gaiement voté pour le président du pouvoir d’achat et de la France du «nous et les autres» est encore cocu! In ze bab, tout simplement…

Elle permet cette incidente réflexion de la Feuille de Manioc. Compte tenu de la crise de l’escroquerie mondialisée du Grand Capital, à travers sa fausse monnaie qu’est le dollar d’une part, et de la philosophie bantoustanaise qui prévaut dans les relations françafricaines d’autre part, la thèse du Manioc est la suivante : que l’on soit côté marigot (Afrique), ou caniveau (France), ce sont nos rubriques, les sectes maffieuses des deux bords qui tiennent lieu d’élite et tiennent le pouvoir tout en pillant leurs pays et en maltraitant leurs citoyens, les plus pauvres comme les plus humbles, réussiront l’exploit inespéré de coaliser les damnés de la terre dans un sursaut de conscience. L’actualité en Guadeloupe en est la preuve caricaturale, ce que la pire des exagérations n’aurait pu imaginer.

Torcher la gueule des prédateurs

Alors les hommes d’ici et de là-bas, et plutôt ceux d’ici qui avaient cru pouvoir sommeiller sous les lauriers de la vulgate démocratique sans le peuple, des droits de l’homme élu, et la liberté d’expression réduite à «cause toujours tu m’intéresses», comprendront qu’il se sont fait farcir. Qu’au de-là de la fumisterie des races et les fables criminogènes des monothéismes, de véritables lignes partagent le monde entre prédateurs et proies. Qu’en conséquence, on a le choix du servage si on veut torcher le derche des prostituées, des voleurs et des menteurs. Au Manioc, munis de torches à éclairs, des Tasers d'’un autre genre, plutôt que la révolution et contre l’usage de la force, nous avons fait le choix de la lumière et le pari de la farce, ce qui revient au même: leur torcher la gueule. Les révolutionnaires ont toujours eu tort de combattre le système. Il s’épuise en courant à sa propre perte. Assis au bord du monde, il suffit de l’y aider en se torchant la gueule d'un bon gorgeon de rouge plutôt que de s’épuiser à lutter contre la pieuvre tentaculaire qui gangrène. Allez-y et allez vous faire scotcher mais vite!

INTERVIEW «Les bénéfices de Total sont réalisés sur une rente». Extraits:

François Carlier : «Total exploite des champs de pétrole et vend aussi de l'essence. Si le producteur Total a des coûts de production qui ont augmenté, quand le baril est à 140 dollars, Total (ou les autres producteurs) le vend à 140 dollars. Soit en interne, soit à d'autres raffineurs. Même si, quand il prend 140 dollars par baril, il doit reverser des royalties (totalement opaques) » […]

Libération : «Que penser des déclarations de Laurence Parisot, la présidente du Medef, qui se félicite de ces profits alors que les consommateurs ont connu des heures très noires à la mi-2008

François Carlier : «Les propos de Parisot sont fâcheux. Elle donne une mauvaise image de l'entrepreneur. Total n'a pas fait montre de plus d'innovation, de plus de valeur ajoutée en 2008. Ces bénéfices sont réalisés sur l'inverse de ce que devrait être l'entreprenariat. L'effet de rente n'est pas l'entreprenariat.» Source.

Simplement, «fâcheux»? Fachos n’est pas très éloigné… LFDM

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu