Avertir le modérateur

21/01/2010

Séisme en Haïti et débandade de la Gaule

La Gaule ratatinée priée d’aller pointer son pitre ailleurs…

Port-au-Prince n’est pas Pointe-à-Pitre. C’est le domaine des super enfoirés, les States. Les amerloques lui ont fermé son caquet à Joyandet, l’Alain sous-ministre de nos affaires avec les noirs. Pensez seulement l’outrecuidance! Les Yankees de leur race ont osé refouler notre empathique aéronef hôpital venu fissa au secours de «nos-noirs-à-nous». Humaniser les noirs on sait faire, et ça fait des siècles de Lumières que ça dure. Mais voilà ti pas que les gnomes Sylvester se mêlent de notre tambouille historico attitrée et nous refoulent à la manière du Reître Besson?

De quoi il retourne dites-vous? De centaines de milliers de noirs pauvres, donc d’un pléonasme, et d’un tremblement de terre à Port au Prince. Il n’en fallait pas davantage pour que notre sous-ministre de l’Afrique se croie dans son pré-carré de manducateurs habituels. Les bantous sous hypnose, qui de pieuses vêpres en loges maçonniques rêvent de se faire aimer, entendre se faire retourner et enfiler par leurs maîtres. (Source de l'illustration ci-contre, Mediapart)

Glez_burkina5DESSIN.jpgC’est notre propriétaire, alors l’Alain a sauté à pieds joints dans son avion pour sauver nos pauvres noirs. Tu veux t’battre? Gros bras raccourcis sur ergots, la crête en vrille et allons-zenfants en chœur, ça va saigner (trad. «qu’un saaaang impuuur…!») Vous allez voir ce que vous allez voir: «via l'ambassade américaine, j'ai fait une protestation officielle auprès de Washington», a déclaré M. Joyandet à la presse à l'aéroport de Port-au-Prince, précisant que la même démarche avait été faite depuis Paris». Source Romandie.com Hi hi hi ! C'est un skètche!

Esclaffade avec roulade de chewing gum sur langue. Croyez-vous qu’il a réussi à fiche les jetons aux Dji-Ayes-Airborne le Joyandet? «Va jouer aux dés sur ton gallodrome françafricain» lui ont rétorqué les ricains, «ici c’est notre domaine». Bref pour «vos mendiants d’Afrique retournez du côté des sous-maçons, les Biya, Sassou, Bongo, Déby, Wade… Ces chrétins-ci sont les nôtres». Nom d'un Coq Gaulois! Un truc à vous couper la zigounette puis l’envie par temps d’hiver.

Résultat, les téléscripteurs de l’Agence Frousse Presse (dixit Laurent La Joffre de Libé-Pravda) se sont faits fébriles, «Haïti: Le Quai d'Orsay dément Joyandet». Ah bon? Un poing sur la table des amerloques et voila la Gaule qui lâche son sous-fifre? Et Sarko alors? La France n'aurait finalement, après réflexion, émis «aucune protestation» auprès des Etats-Unis à propos de la gestion de l'aéroport de Port-au-Prince, a affirmé samedi le ministère français des Affaires étrangères, après l'annonce par le secrétaire d'Etat à la coopération Alain Joyandet d'une «protestation officielle» auprès de Washington.» Pfff!

Lire la suite

24/01/2009

L’appel des appels, lettre ouverte à Laurent JOFFRIN

libe.jpgLettre ouverte à Monsieur JOFFRIN, Directeur de publication du quotidien Libération

Sous le titre, «Le front du refus s’organise», Laurent JOFFRIN, de son vrai nom, Laurent MOUCHARD, publie un texte qui se pose en critique des conséquences de choix macro économiques pris au lendemain des années 80. C’est oublier un peu vite que le réformiste qu’il s’est toujours revendiqué n’a jamais rien renié de la modernité marchande au principe du capitalisme financier qu’il prétend critiquer. La Feuille de Manioc lui adresse cette lettre ouverte.

laurent_joffrin.jpgMonsieur JOFFRIN,

Dans un appel qui vaut captation, vous prenez la parole au nom de diverses protestations sociales que nous résumerons «citoyennes», outrées «de voir que souvent la classe dirigeante financière ou économique, après avoir conduit, en France et ailleurs, la planète à l’effondrement financier et à la récession subséquente, refuse au fond de changer réellement les règles. […] Il s’agit de mettre en cause l’orientation générale d’une politique. Ces valeurs sont aussi celles de Libération. Voilà pourquoi [vous publiez] cet appel

Votre appel est une imposture et nous devons vous le dire. Vous et vos pairs journalistes, appartenez à une gauche qui a gravité à la normale de l’extrême droite des idées et aux fonds extrêmes de la rente facile, lorsqu’elle n’était pas usurière. Vite déniaisés de vos jacqueries soixante-huitardes, vous êtes entre-temps devenus des notaires, puis sans y prendre garde, des notables. Vous êtes le pouvoir. Hormis la libération fornicatrice du printemps de votre jeunesse, ce dont SIDA oblige, vous ne pouvez même pas revendiquer le legs au profit de vos cadets, vous ne vous êtes jamais souciés de la chose publique étant depuis, au cœur du pouvoir, ses sentinelles qui veillent à la norme de l’opinion et à la correction de ses écarts, sinon à leur coercition.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu