Avertir le modérateur

30/08/2009

Gabon: L’abjection des démocraties occidentales

Ce soir le rejeton de son père sera président

La Franc-maçonnerie est à la fête. On fera mine de protester par-ci et on fera les étonnés par-là. Les chancelleries occidentales se fendront de communiqués diplomatiquement réprobateurs sur les conditions de l’élection du chiard de son père. Elles qui suggèrent l’insurrection lorsque ça les arrange comme en Iran, s’empresseront d’appeler le peuple à la raison, au calme et à la stabilité. Condition pour faire grandir la démocratie et le développement. Ce soir nous les entendrons tous, diplomates, ministres, journalistes rendre compte d'un résultat issu de la fraude avec une fatalité coupable. Et nous observerons cela avec la même indifférence coupable qui fait de chacun de nous un criminel par procuration. Ce genre de commentaire ignoble qui puise dans l’hypocrisie la plus achevée, contribue pour notre part au crime de génocide que constitue la confiscation du pouvoir politique au Gabon comme dans tous les pays du pré-carré français.

En sourdine, les chancelleries et les intérêts obscurs sont déjà à la manœuvre, en train de proposer des Mercedes, des voyages, des chambres d’hôtels pour les futures partouzes de la clique qui, au pouvoir depuis les parodies d’indépendance à la française, saigne ce pays riche comme peu de pays d’Afrique le sont, mais où la misère le dispute au délitement de l’esprit public.

La malédiction du Gabon est d’être un Emirat qui transpire d'innombrables richesses tels le pétrole, l'uranium, le manganèse, le fer, le bois ou encore le diamant. Le calvaire de ce petit Etat d’Afrique équatoriale tient à l’élite criminelle, corrompue et sectaire qui se mantient au pouvoir grâce à nous: Rose-Croix, Franc-maçonnerie, rituels salaces, la classe politique gabonaise a été choisie par nos réseaux pour sa capacité à abjurer toute dignité, à révoquer tout esprit public et à faire de l’abaissement et de l’exposition publique de la licence, l’horizon de tout espoir politique.

Nous attendrons de voir qui parmi les démocrates dénonceront les entreprises françaises qui exploitent le Gabon en contrepartie de la corruption à travers laquelle le pouvoir est maintenu en place. Quel journaliste dénoncera, quelle association, quel  intellectuel vomira sur les alliances formées sur les bords de Seine et qui contribuent à maintenir cette dictature en place. C’est facile d’aboyer sur le Darfour, losque nos entreprises veulent être à la place des chinois pour tuer à leur place et au moyen de l’exploitation pétrolière des pauvres darfouri. Pauvre Afrique écartelée de misère par ses richesses. Pendant ce temps, les africains prient. Priez donc! Allez à l'église, à la Mosquée, Dieu s’occupe de vos affaires sur terre. Si le Dieu des juïfs, des chrétiens ou des musulmans était noir, il y a longtemps que le berceau de l'humanité le saurait. Mais priez, vos enfants iront pisser sur vos tombes de trop avoir prié pour eux au lieu de vous battre pour votre pays. LFDM

28/07/2009

Troufion, choisis le coup de pied de ton derche

Rangers, l'Amérique d'Obama chausse grand

C’est connu, les noirs-troufions sont légion au Bantoustan et il n’y a qu’à allumer la télévision pour s’embarrasser du défilé des cooptés grimaçant leur modèles, parvenus, de costume cravates déguisés, et qui pensent de ces seules parures avoir réussi parce qu'ils se font enfiler. Ces prostituées au sens littéral du terme devraient cependant prendre garde à leurs arrières car les temps changent… A La Feuille De Manioc, nous ne saurions que trop recommander aux nègres velléitaires, de bien choisir le cuir qui leur brisera le fion à raison des courbettes faites au maître.

Tant qu’à faire bon usage de son cul à cet égard, il serait de bon aloi de flatter le maître des maîtres plutôt que de chatouiller l’orgueil d’un petit chef de banlieue ou de province. En gros, dis-moi de quelle pointure se chausse ton chef, et je te dirai de quel derche tu es l’esclave. La règle est vraie des hommes, des groupes sectaires, mais aussi des Etats. Tenez, on annonce Hillary Clinton en tournée dans sept pays d'Afrique à partir du 5 août prochain. Quels nègres ont les faveurs de l’Oncle américain devenu noir? Certes le Kenya bénéficie de la prime à l’origine de Barack Hussein. Mais pour le reste? C’est comme si après le Ghana récemment, la diplomatie américaine semblait décidée à offenser les nègres francophones, ou si l’on veut, les françafricains.

Les troufions françafricains barrés par la diplomatie US

Selon AFP reprise par plusieurs media, «la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton va entamer une tournée dans sept pays d'Afrique le 5 août en participant à un forum sur la coopération économique au Kenya, a annoncé lundi le département d'Etat. Mme Clinton se rendra ensuite en Afrique du Sud, en Angola, en République démocratique du Congo (RDC), au Nigeria, au Libéria et au Cap Vert, a précisé le département d'Etat.» Il est donc clair qu’exception faite de la République peu Démocratique du Congo qui cause le belge et regorge de matières premières mais aussi de matières fécales des cartels de la guerre, hormis la RDC donc, le Boss américain boude globalement le nègre francophone, nègre dictateur, nègre franc-maçon.

Pas de Gabon au programme où notre diplomatie et nos barbouzes s’emploient à bricoler la transition afin d’établir Ali, un rejeton de l’engeance d’Omar Bongo, crevé trop tard pour les gabonais; pas de Cameroun au programme où sévit Paul Biya, un dictatorion fainéant, catholique entre deux rituels sectaires et malade de surcroît; pas de Congo Brazza où Denis Sassou Nguesso, chef-maffieux de la franc-maçonnerie bantoustanaise et responsable de massacres, vient de faire un score soviétique à la présidentielle; pas de Togo où nous avons aidé a faire accepter le rejeton taré d’Eyadéma, pas de Sénégal où le vieux franc-maçon Abdoulaye Wade rêve de voir son fils lui succéder… Bref pas de pays francophile dans la tournée américaine. Serait-ce une manière pour Obama de sanctionner la conception de la démocratie que nous partageons avec ces pays amis, frères dans l’Empire, puis partenaires de partouze dans la Communauté révolue mais dont ils sont toujours les farcis à travers le franc CFA? A voir… A la Feuille de Manioc nous avons comme l’impression qu’il y a quelques dictatures qui ont du mouron à se faire ce qui ne fera pas nos affaires.

La corruption maçonnique ne paye pas à tous les coups

Voila le noir francophone qui brille par sa fascination hypnotique pour le maître à l’écart de la nouvelle priorité de la diplomatie américaine, laquelle vient d’acter que la vieille Europe ne comptera plus que comme acteur subsidiaire du destin mondial. Pragmatiques, les Etats-Unis prennent conscience de la nouvelle puissance globale, les faces de citron, et n’hésitent plus à clamer que l’axe sino-américain façonnera le monde de demain (lire à ce sujet l'article du Nouvel Obs) A la Feuille De Manioc, nous avions déjà prédit que l’avènement de Barack Obama était le chant du cygne de l’hyperpuissance et de l’imperium occidental sur le monde. Plus qu’un renouveau américain c’est le faillitaire qu’il faut deviner sous le phénomène Obama, comme le fut Gorbatchev pour l’URSS. Dans ce jeu, les américains qui ne seront plus ni WASP ni anglophones en 2050 mais hispanophones et bâtards comme nous les aimons ici, parviendront peut-être à sauver une place de second ou de troisième dans le leadership mondial derrière l’Inde. C’est dire, au moment même où nous l’avons réintégrée, si l’Otan ne servira plus à rien. Nos stratèges sont brillants. C’en sera fini de nous. Nous serons des mendiants et au mieux des puissances intermédiaires. Et puis tant pis pour nous, nous l’aurons mérité.

Le monde se portera mieux sans notre orgueil, notre haine de l’autre, et notre égoïsme. Seuls les nègres abâtardis par les religions monothéistes et l’argent facile, apprendront à leurs dépends qu’ils auront manqué le virage bouddhiste qui sera la nouvelle norme religieuse. Quant à nous, résolument athées et chiens (cuniques) nous sommes perdus pour la foi. Pauvres monothéistes, pauvres esclaves… Allez et multipliez-vous, remplissez les églises, les mosquées, les synagogues. Vous vous ferez toujours enfiler. LFDM

16/06/2009

Obsèques de Bongo, la françafrique n'est pas à la fête

e9b032f_0.jpgLe nain et le basset

Bongo est mort. Et alors? Crève charogne! Nous on s’en bat les roupinettes. C’est la France qui semble davantage pleurer l’autre nabot que les gabonais eux-mêmes, eux pourtant joyeusement arrosés par la machine à corrompre d’Ondimba.

«Une quarantaine de conseillers «Afrique» officiels de Nicolas Sarkozy et de son prédecesseur Jacques Chirac mais aussi des conseillers officieux, comme Robert Bourgi, le fils spirituel de Jacques Foccart, considéré comme le monsieur «Françafrique» de de Gaulle à Chirac en passant par Giscard avaient fait le déplacement. Parmi les nombreuses personnalités françaises se trouvaient également Loïk le Floch Prigent, ex-dirigeant d'Elf condamné dans l'affaire du même nom, Patrick Balkany, maire UMP de Levallois-Perret ou les anciens ministres Michel Roussin, Jean-Louis Debré, Jacques Godfrain.» Source 20 minutes.

Ainsi donc la France aime l’Afrique. Ses richesses, ses trésors c’est sûr. Les africains c’est à voir… Mais qui seulement en doutait? Hortefeux hier, le reître Besson aujourd’hui, demain le très bas Valls d’Evry dit «Everblanc», de cette pâte en tube dont on blanchissait les Converses naguère. Le dernier fâcheux-PS sécuritariste en date, croit dur comme le doigt de l’homme à l’aide duquel on enfile le trou du cul du nègre sous hypnose, qu’un destin présidentiel en Gaule ne se construit que sur l’expression désinhibée de la négrophobie. Au nom de quoi le Valls aurait-il tort? L’obnubilé d’Evry qui n’a d’yeux que pour l’Elysée s’est convaincu le carafon qu’un bon manuel à fabriquer un président se forge dans la stigmatisation des autres pour cimenter l’identité nationale morcelée. La dalle d’Argenteuil qui résonne encore des cailleras à karcheriser sert de modèle. Ce fut le piedestal avant l’étrier. Il fallait au moins ça à Naboléon. Depuis le peuple a entonné la marche l’Empereur et Valls en rêve…

C’est étrange combien nos amis les africains rappellent à s’y méprendre «nos amis les bêtes». On les aime comme des domestiques. La mort du crapaud Omar Bongo nous en offre l’éclat. La France aime tant l’Afrique que le microcosme parisien n’a pu s’empêcher d’aller défiler à Libreville devant le catafalque du fâcheux Bongo. Que la carne infestée d’Omar Bongo échappe aux charognards de la forêt du Congo, et que de cette infâme pitance macérée dans la corruption et le sang des siens on préserve les vils corbeaux, les lâches hyènes et autres chacals mal famées, voilà qui n'est que justice et devrait plaire aux asticots. Franc-maçon ou pas, à la fin seule la pourriture gagne.

Pourquoi aller à Libreville et en nombre? En mémoire de l’ami de la France? Mon œil et mon cul avec. On se souvient que le suppôt Senghor a crevé dans notre indifférence. L’académicien avait pourtant passé sa vie entière à acérer le fil d’une plume servile afin que notre raison Héllène n’envisage l’homme noir qu’à travers le rythme. Une sorte d’être anhistorique qui ne sait rien faire de son cul à part zouker et baiser ou plutôt se faire baiser. Kassav Manioc! Senghor c’était Hegel déjà avarié. Naboléon inspiré par le pseudo intellectuel de l’Elysée n’a fait qu’exhumer les resucées de la raison dans l’histoire. Et pourtant Senghor est mort dans l’anonymat qui va bien aux traîtres à leur nation.

«La France n'a «aucun candidat» pour la succession de Bongo». Que des intérêts...


Si l’homme noir n’est pas assez rentré dans l’histoire alors que va-t-on chercher dans le pli du Mayombé et dans deux Airbus? Rien. A peine un peu de notre pétrole, notre manganèse, notre uranium, notre bois. Et là part ces broutilles la France n'aurait «aucun candidat» pour la succession de Bongo? Foutage de gueule. Le sale porc est peut-être crevé depuis des semaines et c’est sur les bords de Seine qu’ont été décidées et réglées les dates et les modalités de l’annonce et de la restitution de la charogne, après avoir probablement réglé sa succession. Prenez-nous pour des nazes...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu