Avertir le modérateur

29/04/2009

1er Mai Besancenot en Guadeloupe

elie_domota--JACKY%20NAEGELEN.jpg

Continuité kont la pwofitasion

Y en a qui, lorsqu’ils s’y mettent ne font pas semblant. En tous cas le NPA d’Olivier Besancenot a de la continuité dans les idées et décidé de poursuive le lyannaj en allant planter un piquet (s'il vous plait...) kont la pwofitasion sur place à Gwada. Ca fait plaisir de voir qu’un mouvement politique national n’est pas que dans le circonstanciel au seul effet de circoncire les vagues événementielles qui portent la politicaillerie germanopratine dans les nues de l’opinion qui opine et des sondeurs qui sondent… Oh oui ça fait plaisir, pour une fois, et même pour deux fois… Enfin c'est vous qui voyez... Quant à nous, on a capté ce communiqué de l’agence Tass-AFP sur le site du NPA, et c’est Nulle Part Ailleurs que sur la Feuille de Manioc! LFDM.

«1er mai: Besancenot en Guadeloupe avec le LKP
Le porte-parole du NPA s’était déjà rendu sur place en février dernier, «pour apprendre» et dans l’intention de reproduire en métropole la grève générale qui avait duré 44 jours.

Olivier Besancenot défilera le 1er mai avec le collectif LKP en Guadeloupe et doit, à cette occasion, rencontrer le porte-parole du LKP, Elie Domota, a annoncé mardi Pierre-François Grond, du NPA.

La manifestation aura lieu dans la ville de Petit-Canal, un «endroit symbolique de l’esclavage» situé à 20 km de Pointe-à-Pitre. «C’est une manière aussi pour le 1er mai de mettre l’éclairage sur l’endroit où ça été le plus combatif ces derniers temps et puis où il y a une victoire», selon Grond, alors que le NPA appelle depuis plusieurs semaines à reproduire en métropole le mouvement guadeloupéen de grève générale et prolongée.

Besancenot doit rester en Guadeloupe «jusqu’au week-end» avant de se consacrer à la campagne électorale des européennes. Lors de son déplacement en février dernier, le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste avait affirmé qu’il était «venu pour apprendre et faire là-bas ce que vous avez fait».

Quatorze organisations de gauche avaient, par ailleurs, signé samedi un appel commun pour réussir un 1er mai «historique» et «mettre un coup d’arrêt à la politique de Nicolas Sarkozy et du Medef». Parmi les signataires, le PS, le NPA, le Parti de Gauche, le PCF,le MRC et le PRG.» (Source AFP)

PS. On vous parlera de Lurel très prochainement, le temps de pondre un fiel vomi de notre mépris pour les vendus à la combinaison. Normal, il paraît qu'il est socialiste.

06/04/2009

LKP ou Le Klaqueur de Porte

elie_domota--JACKY%20NAEGELEN.jpgLes états-généraux ne peuvent être dictés au peuple guadeloupéen

Prend-ça dans ta tronche. C’est pour l’heure, le doigt de l’Homme de Domota à Karam et au gouvernement. Sous la houlette de son emblématique leader, le LKP refuserait de participer aux états-généraux de l’outre-mer. Pour nous zôtres métros, il va falloir se mettre au K’éol. Nous avions déjà appris à seriner «la Gwadloup nè pas ta yo», notre expression s’enrichi désormais à «yo ja désidé biten a yo», pour «tout est déjà décidé». Avec Sarko, c’est tout le temps «partageons mon avis…» Mais le Domota est bien malin qui ne se laisse prendre…

«Le collectif LKP (Lyannaj kont pwofitasyon), qui a mené le conflit «contre la vie chère» pendant 44 jours en Guadeloupe, refuse de participer aux états-généraux de l’outre-mer, convoqués par Nicolas Sarkozy. Son dirigeant, l’emblématique Elie Domota, estime que «tout est déjà décidé». La séance n’est pas encore ouverte, mais déjà, la porte claque. Dans un communiqué, le LKP annonce qu’il ne se rendra pas aux états-généraux de l’outre-mer, convoqués par le président de la République en pleine crise en Guadeloupe et en Martinique. Une politique de la chaise vide qui fait planer le doute sur la tenue des états-généraux dans dix jours, puisque le LKP représente tous les syndicats (sauf la CGC) de l’île. Cette décision du LKP ne constitue pas une surprise. Les principaux syndicats de l’île, tous membres du comité, dont l’UGTG, avaient annoncé la semaine dernière qu’elles ne participeraient pas. Dans son texte, le charismatique patron du LKP, Elie Domota, accuse le gouvernement d’avoir tout ficelé : «LKP refuse d’être la caution sociale, économique, politique et culturelle de Monsieur Sarkozy et de ses relais en Guadeloupe. Yo ja désidé biten a yo» (tout est déjà décidé). «Pon (aucun) états-généraux ne peut être dicté au peuple guadeloupéen», martèle le texte.

En cause le périmètre du lâcher de pognon
«A l’origine de ce mouvement d’humeur, l’intention prêtée au gouvernement de s’en tenir à une extension limitée de l’accord salarial ayant permis de mettre un terme au conflit de 44 jours en Guadeloupe. Alors que l’Assemblée nationale entame l’examen du projet de loi pour le «développement économique de l’outre-mer», le secrétaire d’Etat, Yves Jégo a appelé à une extension à toutes les entreprises de l’accord Binot qui prévoit une augmentation de 200 euros des bas salaires, «en prenant modèle sur ce qui s’est passé en Martinique». Il a regretté que le LKP ait selon lui choisi la voie de «la marginalisation». Les dix jours à venir risquent en tout cas d’être ceux de la tractation.» Source France Info / Grégoire Lecalot, avec agences.

C'est que le Domota est du genre indigeste, les colons n'ont donc pas fini d'en entendre parler.

02/03/2009

Medef - UIMM, Laurence Parisot déboutée

parisot2.jpgLe doigt, votre honneur!

Selon Reuters, la Parigourdine (cette gourde de Parisot) s’est mangée une tartine judiciaire beurrée de la part d'un des parrains de l’UIMM. En gros, le Tribunal de Paris lui a dit d’aller se faire bouillir suite à sa plainte en diffamation contre Daniel Dewavrin un gars de sa caste. Lorsqu’entre prédateurs on se bouffe, les proies se poêlent.

Manioquez-vous, la maison poulagas et ses amis les juges avaient découvert un circuit de pognon qui servait à «fluidifier les relations sociales». Par Toutatis! Près de 20 million d’euro sesterces! Entendez, des caisses noires qui achetaient la paix sociale, autrement dit, le silence des syndicalistes censés vous défendre, qui aboient en public pour faire genre, mais sont branchés sur la mamelle patronale. Mama mia! En mars 2008, Daniel Dewavrin, ex-président de l'Union des industries et métiers de la métallurgie avait dit que la mère la vertu du MEDEF, celle qui ne trouve pas à rougir que des entreprises qui licencient redistribuent des milliards de dividendes aux actionnaires, était au parfum de cette plomberie patronale. Icelle est alors venue à la télé, la main non sur la bonne foi mais sur le sein et l’œil gauche humide, celui du coeur, nous faire son numéro de femme outragée à la Sarko,. Les deux sont pote et potesse, ils ont dû suivre les mêmes modules de galéjades. Lolo nous a donc joué celle qui n’avait découvert les valises de billets que par presse interposée et, tenez-vous bien en septembre 2007. Mais bien sûr! Et la marmotte emballe les chocolats… Prends-nous pour des truffes! lol !

L'action en diffamation, arme de dissuasion massive

C'est une manie qu'ont certains d'agir en diffamation pour intimider autrui. Toujours est-il que Lolo a engagé des poursuites sur ce chef, nouvel art raffiné de la police des comportements. Selon l’ImMonde qui rapporte l’affaire:

«le tribunal relaxe Daniel Dewavrin en retenant sa "bonne foi", estimant qu'il avait raisonnablement pu penser ce qu'il a dit, même si ce n'était pas forcément la vérité, point sur lequel le tribunal ne se prononce pas […] Dans le dossier pénal portant sur les espèces de l'UIMM, l'ensemble des dirigeants de l'UIMM ont dit à la police que le système était vieux d'un siècle et portait sur des sommes gigantesques. L'ancien président de l'UIMM Denis Gautier-Sauvagnac refuse de dire à qui il distribuait l'argent. Après l'enquête, l'UIMM a publié un état de son ancienne "caisse noire", forte selon ses chiffres de 580 millions d'euros. Son nouveau président, Frédéric Saint-Geours, a promis d'utiliser dorénavant l'argent avec une comptabilité transparente.»

Et tu l’as vu mon œil ? C’est mon cul gros naze! LFDM

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu