Avertir le modérateur

05/03/2009

Soudan : la décision de la CPI inquiète les dirigeants africains

justice.jpgDeux poids, deux mesures

Encore un fait universel dont on gargarise les niais. Une action qui a tout l’air d’un téléguidage est désormais en orbite et ce sont les africains qui vont encore goûter au suffixe. S’il est effectif, le mandat d’arrêt sera le premier du genre lancé contre un chef d’Etat, depuis la naissance de la Cour Pénale Internationale en 2003. Pan! Bourre-pif, prenez-ça dans vos gueules d'universalistes. En juillet 2008, le procureur, Luis Moreno-Ocampo, avait accusé Omar El Béchir de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour. La Cour pénale internationale (CPI) siégeant à La Haye (Hollande) a délivré mercredi un mandat d’arrêt contre Béchir, le nouveau "Saddam Laden". C’est tout sauf un poète le Béchir et on ne va pas pleurer si on déchire un assassin consommé. De leur côté, les droits-de-l’hommistes de tout poil vont se toucher jusqu’à s’irriter. Bien, mais peu importe.

Ce qui frappe, c’est la facilité avec laquelle on entube le crétin moderne pourtant branché en continu sur l’information, I-pod je prends mon pied, Youtube, je t'entube... Peut-être alors parce que trop d'ânes sont branchés? Ce qui frappe, c’est qu’à côté de cette couillonnade en mondovision, l’indifférence de cette même fabrique d’opinion s’impose au plus grand crime de génocide qui se déroule actuellement sur le sol africain dans le bassin du Congo et du Kivu. Et si les intérêts qui financent la guerre au Zaïre, ou d’autres qui souhaitent que l’opinion détourne son regard de foyers de tension où des légitimités sont en jeu trouvaient, dans la surexposition du Soudan, le moyen d’échapper à bon compte à la critique? Cette surbrillance sur Khartoum chercherait à nous aveugler.

Dynamique neuronale

Et les entubés historiques se réveillent, mais comme toujours une fois qu'ils l’ont dans le baba. Pour sa galerie, Me Abdoulaye Wade mercredi à Dakar (4.03.2009) coutumier de l’eau tiède à 37° a donc fait genre «je sais faire le coup de menton» en déclarant qu’à la manière dont fonctionne la Cour pénale internationale (CPI) elle donne l’impression aux Africains d’être une juridiction tournée essentiellement vers la poursuite de leurs responsables : «Beaucoup d’Africains ont l’impression que la Cour pénale internationale (CPI) est un tribunal destiné à poursuivre seulement les Africains», a notamment indiqué le président de la République, lors d’une conférence de presse donnée au Palais avec la présidente de Finlande, Tarja Kaarina Halonen, en visite d’Etat à Dakar depuis mardi.» Source. Ferme ton claque-merde Abdoulaye!

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu