Avertir le modérateur

03/03/2010

Bilan de la catastrophe: Casimir a été réélu à la tête du Cran

528047208.3.jpgDéshibernatus

Votre Feuille de Manioc sort de sa torpeur hivernale pour régurgiter un dégoût. Coutumiers des caniveaux où suinte la fétide canaille, il faut pourtant se lever tôt pour parvenir à nous écœurer. Bravo les gars! Nos yeux somnolents étaient malicieusement rivés sous les jupons des patineuses de Vancouver cependant que nous rêvions de leurs rouler un patin jusqu’à ce que la tempétueuse Xinthia ne nous arrache brutalement de nos songes, en sursaut de lit, les pieds dans la gadoue de la Faute-Sur-Mer, celle des mêmes connards qui nous dirigent et font mine de se demander à qui la faute. A la mer pardi!

C’est le moment qu’ont choisi nos débiles attitrés de la Pravda-Paris, la presse libre et indépendante pour nous apprendre par un flot de dépêches datant du 27/2 que Casimir, l’ainsi affectueusement nommé qui dans la vie publique se nomme Patrick Lozès, que Casimir donc avait été réélu à la tête du Cran. Bigre! Ca c’est de l’actu ou je me trompe. Selon les journalistes français, voila une information nécessaire. «Nous voilà bien» disait Courteline.

Nos vrais-faux journalistes, en réalité de vrais faux-derches payés par les vendeurs d’armes et de béton qui vivent de la commande publique, tous abreuvés à la même source de propagande de l’Agence-Frousse-Presse, ce n’est pas de nous, c’est du Joffrin-Pravda, ces faux-culs nous ont donc donné à contempler le zèle ignare de télégraphistes dont ils sont les seuls en Occident à détenir à la fois l’art, l’expertise et le secret: ânonner ad nauseam les mots d’ordre des réseaux obscurs (francs-maçons and C°) dont les intérêts pré maffieux, voire maffieux consommés, tiennent les rennes du pouvoir. Les mêmes qui ont congédié la démocratie et subordonné le Politique au rôle de pantin et, accessoirement de geôlier des damnés pour préserver… encore leurs intérêts.

Plutôt que des journalistes, nous pouvons nous vanter en Gaule érectile de cette autre exception françoise: nous sommes majoritairement informés par des manipulateurs d’opinion qui travaillent à la formation du consensus en instillant la fatalité dans les esprits pour in fine, normaliser l’inacceptable. Certes quelques têtes se distinguent à l'image d'Edwy Plenel. Mais globalement des vendus et à côté de ça on n’oublie pas de brandir l’attirail des resucées dont se prévalent les francs-maçons de tout poil qui nous dirigent, gros mots habituels qui servent à enfiler le peuple lequel se laisse enfiler et fournit, excusez du peu, la vaseline: humanisme, démocratie, liberté, droits de l’homme… Au moins cette autre grande secte qu’est l’église catholique fait mine de mettre son clergé au pilori lorsque qu’un scandale de pédophilie entache tel ou tel diocèse. Revenons à l’actu du pantin noir de France.

Lire la suite

09/08/2009

Black and proud, pipolisation de ta race (Suite…)

lozes_casimir_cran.jpgTarte dans ta feuille

Suite à un billet sur Casimir, le looser du Cran, nous avons reçu une tarte pipolesque en pleines feuilles. Nous aurions pu en perdre quelques unes qui eussent fané si le coup avait porté. Raté. La tarte en question a la légèreté du pipolisme, la vacuité du pipeau. Mais fidèles à nos usages, il fallait y faire honneur autrement que dans le catimini des réactions du blog, à la une! Attention ça part très vite en sucette. Un porte-parole de www.gennybeaute.com nous écrit ceci:

«Les noirs selon vous doivent fuir la pipolisation et rester aux fonds des calles? vous êtes des illustres penseurs de la race noire mais hélas vous ne vous manifestez jamais. sortez de vos trous pour agir. nous sur gennybeaute, nous continuerons à donner laparole à nos hommes pour qu'ilnous devoile leurs secrets de style et lifestyle. des mièvreries malheureusement vous en reveriez!» NB. L’orthographe n’est pas de la Feuille de Manioc.

Rafraîchissons les mémoires des manioqueurs. Souvenez-vous, sur le site d’apprentis-pipoles, nous avions pris Lozès en flag. Notre noiriologue expert et aspirant en métissiologie, imaginait faire sa star en douce sur le site mièvre de gennybeaute.com, si si, nous maintenons! Mièvre au moins cela. La Feuille De Manioc a cependant trouvé intéressant de sortir de la confidentialité cette facette du Lozès. L’homme providentiel mérite d’être connu qui portera le destin des «Noirs de France», une race en devenir, aux nues de la «République Positiviste». N’est-ce pas pour cela qu’il est allé étaler ses manières personnelles et vestimentaires sur le ouaibe? Plus qu’un caprice ou un écart de vantardise, il faut voir dans cet acte politique de premier ordre, un acte fondateur du héraut de la France métissée qui fera date. Une manière de dire le «Noir de France», à mettre en relation avec le concept de «discrimination positive» validé par Wieviorka, conseiller scientifique tout en nuances du Cran. Pauvre France…

Lozès, le Pipole qui veut entrer dans l’histoire

Précisons que le concept politique de «République Positiviste» n’a rien à voir avec le positivisme de Hegel. Au contraire! Pour Georg Wilhelm Friedrich Hegel dont on bourre encore le mou des enfants dans les écoles et qui écrivait déjà les discours de l’Empereur Sarkozy avant Henri Guaino, et même bien avant Dakar (1770-1831), l’Afrique proprement dite, donc le pays des noirs, est «un continent où nous voyons l’homme dans un état de barbarie et de sauvagerie qui l’empêche encore de faire partie intégrante de la civilisation. L’Afrique aussi loin que remonte l’histoire reste fermée, sans lien avec le reste du monde; c’est le pays de l’or, replié sur lui-même, le pays de l’enfance qui, au-delà du jour de l’histoire consciente, est enveloppé dans la couleur noire de la nuit.» Qu’est-ce qui a changé depuis ces idées? L’allemand de nos bréviaires philosophiques a couché ces idioties à l’encre au début du 19ème siècle, c’est-à-dire hier. Alors pourquoi s’étonner que l’Empereur proclame à Dakar que l’homme africain n’est pas rentré dans l’histoire?

Au contraire, la discrimination positive du Lozès d’En France métissée lutte contre cette relégation à la sauvagerie. Voulant se faire intégrer il est donc d’abord allé se faire voir sur www.gennybeaute.com. Or le positivisme de Lozès n’a de noir que le vernis, une couche sans épaisseur, pelliculaire, clinquante, fragile. C’est pour cela qu’il pense à bon droit devoir surexposer le Noir de France par un acte positif. Cependant la tâche est difficile sous les feux de la rampe. Le noir absorbe la lumière, il ne la reflète que très peu. Et puis il y a tous ces racistes qui empêchent Lozès de tourner en rond, qui aiment bien les belles noires mais ont peur du grand noir… Pour saisir cette histoire de trous noirs qu’on aime et dont on a peur, il faut revenir un instant sur une fable connue de 2 milliards de moutons (ils disent avoir un berger mais ont son bâton ailleurs), pour savoir pourquoi les noirs sont toujours les farcis de la chose.

Lire la suite

30/07/2009

Black and proud, pipolisation de ta race

lozes_casimir_cran.jpgL’ivresse des apparences

Des nouvelles de Casimir. On a failli l'oublier... Sous les feux de la rampe grouillent les têtes d’affiche, les pipoles et toutes sortes de postulants plus ou moins résiduels de l’agora du paraître postmoderne une sorte de lumpenproletariat de la classe dirigeante. dont rêve de faire partie Lozès. Car en médiocratie mot convenable forgé par votre Feuille de Manioc, à pomper et à diffuser allègrement, et qui peut tout aussi bien signifier l’empire de médiocres que la dictature des media, en médiocratie donc, une urgence interne veille en chacun, être beau et le montrer, faire jeune et le demeurer, se déguiser de parures qu'importent qu'elles soient loufoques pourvu qu'elles soient de marque, et les commenter.

Patrick Lozès, crâneur et victime de la mode

En traînassant nos guêtres sur le ouaibe putréfié des sites mièvres, gennybeaute.com en est un spécimen conforme, nous avons eu la surprenante surprise d’y croiser l’apothicaire de métier, noiriologue par vocation politique y faisant sa star, le fatal Lozès. Il nous a semblé  intéressant de nous attarder pour savoir l’épaisseur intellectuelle de ses intérêts en dehors de son fonds de commerce pourvu de métissiologie frelatée, et vendue sous le label de «discrimination positive». Un trompe-couillons qui consiste à se payer une carrière de misérable sur la misère de ceux que l’on brandit comme étant la «communauté noire» pour les monnayer. C’est vieux comme Agbomey…

Lozès, parce que vous le valez bien…

Que l’apothicaire ait ses délicatesses, tout en dentelles et ses boutons de manchettes, soit et peu importe. D’autres comme lui ont des Rolex payées par nos impôts sur la misère sociale. Mais qu’il trouve opportun de devoir le dire confine à la vacuité la plus achevée. Avec une telle inconsistance, les noirs de France sont sûrs d’être bien représentés. Vous le valez bien. Continuez à être des noirs représentés. Vous faites si bien d’être le vendredi à la mosquée ou le dimanche à l’église cependant qu’en vous donnant le coup de pied au cul et dans les affaires, les marioles de la sape s’occupent à bon compte de vos affaires. LFDM.

Séquence drôlatique, interviouve à se tordre de rire…

«Pharmacien et président fondateur du conseil représentatif des associations noires de France -www.lecran.org-, Patrick Lozès est parti en croisade depuis 2005, contre toute forme de discriminations touchant les français de descendance africaine. Membre de la National black Chamber of commerce, il vient de publier son deuxième ouvrage, Les noirs sont-ils des français à part entière. Class et toujours la tête sur les épaules, nous avons voulu en savoir plus sur son style! 

Mes stylistes préférés
J’aime beaucoup Ozwald Boateng ou Sadio Bee. La marque Spontini a également mes préférences pour la coupe toute particulière de ses costumes. Il m’arrive aussi d’acheter des costumes à Londres à Savile Row. J’ai beaucoup, beaucoup de chemises. Je les achète au gré de mes déplacements, à New-York, Londres ou à Paris. Je peux aussi facilement aller chez Façonnable, Burberry’s ou chez Zara »

Mes tenues favorites
J’aime les costumes de bonne coupe, plutôt sombre mais sans ostentation et pas forcément haut de gamme. J’achète mes chaussures de ville chez Weston, chères à l’achat, mais comme elles durent longtemps, elles sont d’un meilleur rapport qualité-prix qu’on ne le croit généralement. Pour le Week-end je chausse des Camper plutôt monocolores ».

Mes accessoires de mode
Cravates et boutons de manchette permettent un peu de fantaisie, mais pas trop. J’ai des paires de boutons de manchette très originales.

Mes  bijoux préférés
Mon alliance en or blanc d’Afrique du Sud. J’ai des montres jolies mais pas chères et une Reverso de Jeager-LeCoultre.

Mes produits de beauté préférés
Je n’oublie pas que je suis pharmacien. Je préfère les produits hypoallergéniques vendus en pharmacie. Comme beaucoup d’hommes, je suis très sensible au feu du rasage. Je choisis donc un produit au pH neutre ce qui évite la sécheresse de la peau et les tiraillements. Pour la mousse à raser, j’utilise les produits Vichy Homme qui répondent à ces critères. Hors pharmacie, j’utilise les soins Homme de chez Fragonard. Je rentre dans l’âge où on utilise des anti-rides : ceux de Biotherm Homme ont ma préférence.

Mes lieux de beauté
Ma salle de bain ou les salles de gym des grands hotels quand je suis en déplacement.

Ma boisson préférée
L’eau. De temps en temps une bonne bouteille de vin. J’ai une passion pour le Brouilly. Plus exceptionnellement, un single Islay Malt, une qualité particulière de Whisky et dans cette catégorie, le Laphroaig, s’il a plus de 10 ans d’âge.
Publié par Pat, gennybeaute.com le 27 juillet 2009.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu