Avertir le modérateur

04/11/2009

Rama, tôlé dans la majorité

Rama_Yade_Fillon.jpg

La Gaule ratatinée.

Jean de Neuilly Sa Mère, tests ADN, expulsions de réfugiés afghans, niches fiscales des sportifs… Tout pour faire caguer l’Empereur! Selon le théorème de Chirac, les merdes volent toujours en escadrille. L’Empire devrait y faire gaffe. Même le «2 de tension» Jean-Marc Ayrault s’exerce à la fronde. Egrenant la longue liste des farces sarkoziennes lors de la séance des questions au gouvernement cet après-midi, le chef du groupe socialiste à l’Assemblée a raillé le «Président du pouvoir d’achat», le népotisme de l’Empire, les «amitiés avec la famille Bongo». Cet homme du sérail peut-il jurer que personne au Parti socialiste ne mange en Françafrique? Mon œil et mon cul avec…

En tous cas, rien ne va plus en Sarkozie depuis les propos de Brice Hortefeux sur les auvergnats basanés… Depuis c’est la scoumoune, tout se barre en sucette. Et ça continue. Cette semaine on a eu droit à l’offensive des factieux. Raffarin qui n'entend se faire sermonner par personne, la personne étant Sarkoléon en personne; Guaino qui taxe les ministres d’immaturité; le Premier d’entre eux, autoproclamé «inénervable» qui lui répond aussitôt en enjoignant aux conseillers de fermer leur claque-merde; Baroin sorti de sa tannière pour s’interroger à haute voix chez Bourdin-Réac sur le point de savoir si Guaino gère le cerveau de Sarkozy; le même Baroin qui jure comme Balladur avant lui, ne pas penser à la présidentielle d’après 2012; mais Lorsque que Bourdin-Réac se fait insistant évoquant 2016, Harry Potter le corrige aussitôt: «2017!»… Preuve qu’il y pense.

Tout cela a des conséquences en termes d’opinion. Selon l’Ifop, à paraître dans l’hebdomadaire à potins Paris-Match-Pravda, il resterait 39% d’irréductibles François encore gaulés pour approuver les «réformes» de l’Empereur. Source Le Nouvel Obs. Il s’agirait aussi du plus mauvais score de Son Altesse dans ce baromètre depuis son arrivée au Château. Sarkoléon qui n'était jamais descendu en dessous de 41% dans ces enquêtes-ci se prend le manche du râteau dans la tronche avec 60% d’enfilés qui en ont marre de se faire farcir en plus d’être priés de fournir le budget vaseline. Patience, c’est pour bientôt, la Gaule finira ratatinée en petite quéquette. Qu’il vire la Ramatoulaye Yadé et ce sera le gadin.

Jetage refusé. Immunité visible oblige…

C’est ki ki commande? Passée du doigt de l’homme au corps de l’homme (sports), toute une promotion, la sous-ministre de l’affichage noiriologique a bien compris le parti qu’elle pouvait tirer de sa popularité. Elle s’époumone de mauvaise grâce pour se faire virer. A contre-pied de sa majorité façon Yoann Gourcuff, ajoutant la cacophonie au désordre gouvernemental, Ramatoulaye dit tout haut le mal absolu qu’elle pense de la décision de sa patronne de taxer les avantages fiscaux réservés à ses beaux protégés tout en muscles. Lien. Fillon tance alors la diva-diverse. Teigneux comme l’annoncent ses sourcils broussailleux, l’inénervable de Matignon était pourtant à deux doigts, s’il vous plait… de la foutre, laissez-nous finir! à la porte: «la secrétaire d'État chargée des Sports a manqué à la solidarité gouvernementale. Je le lui ai dit. Il faut en tirer les conséquences.» Source Le Point-Pravda.

Lire la suite

30/10/2009

Sarkozy, la mécanisation agricole: «Je m’auto-pompe»

L’appel de joint 1940 en version subliminale

«La terre, elle, ne ment pas ; elle demeure votre recours; elle est la patrie elle-même; un champ qui tombe en friche, c'est une portion de France qui meurt; une jachère de nouveau emblavée, c'est une France qui renaît.» Philippe Pétain 25.06.1940


Identité quant tu nous tiens! A chacun son joint, pour d’autres gaullistes il valait mieux fumer le 18… Ca ne leur a pas trop réussi ils sont convoqués en rafle par la justice. Encore des juges qui font chier. Passons… C’est quoi la marque qu’il fume, en ce moment notre Empereur quelqu’un peut nous dire? Pourtant selon lui il n’est pas venu vous raconter des carabistouilles que vous avez déjà entendues. «Travailler plus pour gagner plus» par exemple. Bigre! Qu’est-ce ça serait s'il venait dans l’intention de vous raconter des cracks? Parce que là comme vous allez le voir il nous a pondu une perle.

Puisque vous êtes de sacrés oiseaux et qu’il lui faut répéter plusieurs fois les mêmes conneries histoire de buriner ces choses simples qu’il essaye de vous faire imprimer avant les régionales, il arrive évidemment à Son Altesse de se redire. Qu’êtes-vous allez encore chercher là? Y a pas de polémique! Il est certes vrai que le Mephisto du Château qui tient la plume de l’Empire, est un tantinet fainéant et las ces temps-ci. Il a donc revisité la formule «travailler plus pour gagner plus» sous l’angle de la productivité, crise oblige: «faire plus avec moins». Normal, l’Etat est à l’économie.

C’est pour cela qu’il a, en loucedé s'il vous plait, décidé de refiler ses baragouinages que l’Empereur est obligé d’aller merdoyer devant des foules d’agriculteurs prêtes à l’occire. Faut pas rigoler avec les fourches caudines des paysans. A Poligny dans le Jura, l’Empereur s’est adressé à nos hommes de terroirs en langue pétainiste et avec des accents maurrassiens. Si, si... Extrait: «Moi, je ne suis pas venu vous tenir un discours que vous avez déjà entendu». Aië! Fallait pas! L’impayable Yann Barthès du Grand Journal l’a confondu. Le discours de Sarko est mot pour mot le recyclage d’une resucée du même lyrisme datant de 9 mois. L'identité nationale vue comme cela, il y a de quoi faire. Y a qu'à puiser sans vergogne dans le bréviaire du Maréchal. Personne, et surtout pas les Media-Pravda, à part ce malveillant de Yann Barthès, n’y verra quoi que ce soit, et les régionales seront in ze pocket! LFDM.

«Le citadin peut vivre au jour le jour; le cultivateur doit prévoir, calculer, lutter; les déceptions n'ont aucune prise sur cet homme que dominent l'instinct du travail nécessaire et la passion du sol; quoi qu'il arrive, il fait face, il tient. C'EST UN CHEF» Phillipe Pétain aux paysans de Pau le 20 avril 1941.

Pipeau:

Synonymes : appât, appeau, appelant, artifice, flageolet, flûte, flûteau, flûte champêtre, galoubet, gluau, musette, piège, roseau, sifflet, chalumeau…

Recueil analogique : leurre pour oiseaux, sifflet, sifflet pour piéger les oiseaux

19/04/2009

PARDON de Dakar: Sophie Bouchet-Petersen répond à Jean DANIEL

5fb1db6c-da57-11dc-8933-56c2a390d9a4.jpg

L’audace de Sarkozy

Ci-dessous, nous vous proposons un article sur le contre-discours de Dakar. Sophie Bouchet-Petersen répond à Jean DANIEL dont la pensée, gâteuse n’est pas de pire facture de ce qu’elle fut étant vive, déjà creuse, une indigence portée par l’institution. Le viel homme a de plus en plus de mal à dissimuler son sarkozysme ce qui n'arrange rien pour assumer une vie d'mposture à gauche. Elle revient sur l’audace que l’observateur lobotomisé a cru voir en Sarkozy à Dakar. Fichtre! D’audace il y en eût en effet. Mais laquelle? Celle de venir insulter du tréfonds de sa propre inculture crasse les victimes du commerce, on ne fit pas plus libéral, qui donna naissance aux premiers capitaux bourgeois à la source du développement industriel de l’Europe? Oui dire cela face à l’île de Gorée fut audacieux…

Du respect pour Jean Daniel, une pensée décatie

A la Feuille de Manioc nous n’avons pas pour habitude d’embaumer les crétins pour préparer leur disqualification. Sophie Bouchet-Petersen y sacrifie pour ensuite laver Jean DANIEL à la critique fort caustique. Elle feint de lui concéder quelque respect. Mon cul et mon œil avec… De quel respect et de quel engagement Jean Daniel est le titulaire? La Feuille de Manioc attend de voir par le fait ou rubis sur ongle ce que lui ont coûté, en argent, en titres ou en privation de liberté ses prises de positions. Nous ne sommes pas de ceux qui nous laissons abuser par cette fausse monnaie de l’intellectuel germanopratin dont les critiques iréniques et tempérées accompagnèrent tous les crimes et toutes les exactions, comme le baume adoucit la plaie et suit l’office de la lame. Il faut se demander qui, de celui qui amoindrit la douleur ou de celui qui l’occasionne est le pire. Non! Jean Daniel n’est pas de ceux dont les combats furent décisifs pour les opprimés. Le Nouvel Observateur ce repaire d’intriguants, cette fabrique à noircir les pages encore moins. Alors trêves de boniments Sophie, passe direct à l'explosif, c'est mieux et on ne perd pas de temps...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu