Avertir le modérateur

12/03/2009

Idiominique Sopo se fait ratatiner par Renard Brauman

sos_racisme_pluie.jpgStupéfiant

Dominique Sopo a dit «stupéfiant». Faudrait voir à arrêter d'en prendre comme dit mon pote du comptoir. On croit rêver... C’est plutôt lui et l’instrument des autres qu’il dirige qui deviennent stupéfiants. Ils finissent par caricaturer leurs propres grimaces. Comment l’esprit peut-il expliquer autrement que par l’intrigue sinon la bêtise crasse, le fait pour le Président d’une association qui ne parvient pas à subodorer ses objectifs de lutte contre le racisme en France,  d’aller se mêler de la crise du Darfour? Il est abject de voir d’inavouables agendas surexposer le Soudan pour dissimuler leurs propres turpitudes. Ce sont les mêmes casse-burnes qui s’attaquent à Durban II. Qu'ils aillent se polir le jonc ailleurs, ils en ont assez comme ça avec le sang versé à Gaza! Sur les crimes d’Israël à Gaza, le pantin Sopo a en effet été stupéfié par un Brauman impérial comme à son habitude, l'intelligence ne se force pas, c'est une manière d'être de l'homme honnête. Un Brauman à qui on ne la joue pas sur le mode la morale faussement effarouchée surtout lorsqu’on a un singleton neuronal à la place du cerveau.

Le Darfour à côté des Grands lacs, c'est de la petite bière

Attardez-vous donc sur le passage concernant l’inculpation d’Omar El Bechir. Il est succulent de voir l’âne de SOS racisme se faire ridiculiser. Rony Brauman explique qu’il a fallu à l’acte d’accusation «en quelque sorte fabriquer la réalité de ces massacres pour justifier ce mandat d’arrêt. Quand on est à ce point de manipulation, de mensonge pour réaliser un acte de justice on peut s’interroger et le sens de cette justice». Dominique Sopo réplique gna gna gna… «On institue une Cour Pénale Internationale pour dire le droit sur la question des crimes de guerre des crimes contre l’humanité et lorsqu’ils disent le droit..» Rony Brauman, impérial coupe l’ânoneur de fariboles: «On ne dit pas le droit ! On applique des sanctions à certains pays. Le droit par définition s’applique à tous les pays.» Le moindre esprit un tant soit peu sérieux et informé sait, sans faire de concurrence victimaire, chaque vie étant sâcrée, que les massacres dans la région des Grands Lacs sont sans commune mesure avec la crise du Darfour. Mais là-bas ce sont nos intérêts qui tuent...

Il reste ce moment où Brauman évoque les massacres de Gaza, ça devient drolatique.. L'âne de SOS balbutie des "je sais, je sais..." façon d'évacuer la charge. Il est alors difficile pour Dominique Sopo d’accuser Rony Brauman d’antisémitisme, la corde anesthésiante germanopratine. Or le médecin insiste et demande où est la CPI à Gaza et imagine-t-on inculper Ehud Olmert? LFDM

05/03/2009

Soudan : la décision de la CPI inquiète les dirigeants africains

justice.jpgDeux poids, deux mesures

Encore un fait universel dont on gargarise les niais. Une action qui a tout l’air d’un téléguidage est désormais en orbite et ce sont les africains qui vont encore goûter au suffixe. S’il est effectif, le mandat d’arrêt sera le premier du genre lancé contre un chef d’Etat, depuis la naissance de la Cour Pénale Internationale en 2003. Pan! Bourre-pif, prenez-ça dans vos gueules d'universalistes. En juillet 2008, le procureur, Luis Moreno-Ocampo, avait accusé Omar El Béchir de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour. La Cour pénale internationale (CPI) siégeant à La Haye (Hollande) a délivré mercredi un mandat d’arrêt contre Béchir, le nouveau "Saddam Laden". C’est tout sauf un poète le Béchir et on ne va pas pleurer si on déchire un assassin consommé. De leur côté, les droits-de-l’hommistes de tout poil vont se toucher jusqu’à s’irriter. Bien, mais peu importe.

Ce qui frappe, c’est la facilité avec laquelle on entube le crétin moderne pourtant branché en continu sur l’information, I-pod je prends mon pied, Youtube, je t'entube... Peut-être alors parce que trop d'ânes sont branchés? Ce qui frappe, c’est qu’à côté de cette couillonnade en mondovision, l’indifférence de cette même fabrique d’opinion s’impose au plus grand crime de génocide qui se déroule actuellement sur le sol africain dans le bassin du Congo et du Kivu. Et si les intérêts qui financent la guerre au Zaïre, ou d’autres qui souhaitent que l’opinion détourne son regard de foyers de tension où des légitimités sont en jeu trouvaient, dans la surexposition du Soudan, le moyen d’échapper à bon compte à la critique? Cette surbrillance sur Khartoum chercherait à nous aveugler.

Dynamique neuronale

Et les entubés historiques se réveillent, mais comme toujours une fois qu'ils l’ont dans le baba. Pour sa galerie, Me Abdoulaye Wade mercredi à Dakar (4.03.2009) coutumier de l’eau tiède à 37° a donc fait genre «je sais faire le coup de menton» en déclarant qu’à la manière dont fonctionne la Cour pénale internationale (CPI) elle donne l’impression aux Africains d’être une juridiction tournée essentiellement vers la poursuite de leurs responsables : «Beaucoup d’Africains ont l’impression que la Cour pénale internationale (CPI) est un tribunal destiné à poursuivre seulement les Africains», a notamment indiqué le président de la République, lors d’une conférence de presse donnée au Palais avec la présidente de Finlande, Tarja Kaarina Halonen, en visite d’Etat à Dakar depuis mardi.» Source. Ferme ton claque-merde Abdoulaye!

Lire la suite

27/10/2008

Boudiou ! BADIOU se lâche sur la crise!

"Sauvons les banques", c'est l'injonction faite par le système en faillite aux populations, aux Etats. Le cri humaniste est relayé par les moutons de la médiasphère. Dans un billet d'opinion, le philosophe interroge la réalité sous le spectacle de la crise. le verdict nous change des fariboles ânonnées à Paris : « Le capitalisme n’est qu’un banditisme, irrationnel dans son essence et dévastateur dans son devenir. Il a toujours fait payer quelques courtes décennies de prospérité sauvagement inégalitaires par des crises où disparaissaient des quantités astronomiques de valeurs, des expéditions punitives sanglantes dans toutes les zones jugées par lui stratégiques ou menaçantes, et des guerres mondiales où il se refaisait une santé. » De quel réel cette crise est-elle le spectacle ?, c’est à lire dans la rubrique opinions du PQ du soir (Le Monde). Quelques fois il y a des bonnes choses à lire de ce côté-là!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu