Avertir le modérateur

14/08/2009

M. De Langlade victime expiatoire d'un antiracisme de galerie?

0601_Institutions_Symboles_Republique_Marianne02.jpgLe monde entier est notre invité


Le malheureux Paul Girot de Langlade en prend pour sa casquette de préfet. Monsieur apprend à ses dépends que le slogan d’Aéroports de Paris, «le monde entier est notre invité», n’est pas vain et découvre ébaubi, qu’il y a trop de Molloud pour porter les bagages, et trop de Bwana pour nettoyer les vitres et les sols. De sorte que s’il n’y avait pas la Police de l’Air et des Frontières, on se croirait en Afrique à Orly. On ne nous soupçonnera pas de mansuétude vis-à-vis de Paul Girot De Langlade, nous relations ici même les borborygmes républicains de ce préfet. Lire. Cependant il conviendrait de penser à froid cette actualité chaude. Qu'y a-t-il d'exceptionnel dans ses propos?

Comme d’habitude, les vertueux d’après-guerre les mêmes qui furent collabos la veille, viennent au festin anthropophagique dire qui son humanisme de fraternité, qui son antiracisme de galerie. Ils sont foule pour le supplice, Paul Girot de Langlade doit expier la faute raciste tel l’agneau de dieu donné en sacrifice pour enlever ce péché du monde… miam miam.

Seuls les gogos croiront aux rodomontades de cette moraline de circonstance. Paraîtrait que Brice Hortefeux l’a «immédiatement» suspendu de sa fonction de coordinateur local pour la Réunion des Etats généraux de l’outre-mer. Pincez-vous, c’est un rêve… On n’en demandait pas tant! Pourquoi donc Brice l’a-t-il seulement nommé? De Langlade avait un passif qui ne souffrait d’aucune ambiguïté. A ce demander ce qui dans les propos qu’il a tenus étonne nos vierges effarouchées. Qu’a donc fait ce grand commis de l’Etat qu’il n’avait fait auparavant et que par exemple les huiles du Ministère de l’intérieur ignoraient au moment de le nommer à la coordination des états généraux de l’outre-mer?

Paul Girot de Langlade a déjà dit pire: «Il y a trop de gens du voyage sur l’Indre et Loire» avait-il déclaré dans la Nouvelle République: «On a été trop laxiste pendant trop longtemps (…) Il faut arrêter de se voiler la face. Chacun sait que quand ils arrivent quelque part, il y a de la délinquance» Les faits étaient constitués mais la plainte avait été mal formulée. Ce Monsieur doit donc sa relaxe à un vice de forme, au seul fait que les avocats compétents comme mon œil, qui bossent avec les officines antiracistes avaient mal fait, ou trop bien fait leurs basses œuvres. Car il ne faut qu’aucune action exemplaire ne prospère sur ce thème. Et sur ce point, tout le monde est joyeusement complice.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu