Avertir le modérateur

11/05/2009

Bayrou chez Ruquier

41L941dkijL._SL500_AA240_.jpg Le député des Pyrénées, opposant Atlantique

Fichtre le Nulleau l’Eric aurait bien lu Maieuuuuuh? On se frotte les yeux… L’ennemi intime de Lalanne a offert une compréhension cathodique au pire ennemi de Sarko, le très catholique François. Et c’est plutôt la Ghislaine qui s’est pris les pieds dans le tapis. Elle nous avait habitués à un peu plus de consistance. C’est vrai que lorsque les journalistes-pravda affrontent la contradiction ils trahissent leur médiocrité. Mais au total l’échange est à voir en ouvrant bien les esgourdes.

Un vrai caillou dans les bottes de l’Empereur c’ga-là… Il a beau trébucher sur les mots, il n’en démord pas pour autant. Et voila qu’il s’enracine dans le paysage politique comme une alternative «droite-compatible» à l’agité du Château. Si la rose socialiste purgée de ses prostituées allées à la soupe sarkozienne se fane et que le facteur de trouble Besancenot la rétame dans ses marges, alors François va faire mal! Fidèle à sa ligne, l’édile qui murmure à l’oreille des chevaux de Navarre, peut s’avérer dangereux. Il est de ces itinéraires politiques ancrés sur un terroir, un pays, une région, une pensée, même souvent resucée et autrement resalivée du genre: «la France vient du fond des âges. Elle vit. Les siècles l’appellent», c’est tout de même une pensée. Elle s’articule sur une littérature où elle prend corps. A divers degrés ce fut vrai de De Gaulle, Pompidou, Mitterrand et de Chirac (sauf en ce qui concerne la littérature. Le Chi préfère la bière et le sumo à la plume). Ce fut moins vrai de Giscard, figure d’une aristocratie empruntée. Sarkozy est l’anomalie de ce tableau, l’exception qui trouble la France de Bayrou et il le dit avec brio.

Suivons Mediapart: «Ce livre, c'est de la dynamite. C'est aussi un éclair, un éclair de lucidité et un acte de résistance.Bien au delà d'un pamphlet antisarkozyste à visée électorale comme certains se plaisent à le dire, c'est un livre de fond. Il n'est pas que dans la dénonciation mais également dans la proposition. Comme le dit son titre évocateur, François Bayrou dénonce  les multiples "abus de pouvoir" mettant bas les piliers de la démocratie, mais pas seulement celà. Il s'attaque aussi au démantèlement progressif, volontaire, recherché, des fondements de notre république, de l'égalité des chances, des services publics, du contrat social. La rupture annoncée de Nicolas Sarkozy, c'est bien celle-là. François Bayrou s'attaque comme jamais auparavant aux puissances financières qui dominent la planète dans la mondialisation, incarnées par une oligarchie qui s'apparente à la nouvelle aristocratie d'aujourd'hui.» Source Mediapart.

26/04/2009

Lalanne vs Naulleau, bourre-pif dans le PAF!

Francis Lalanne se paye Naulleau, un moment de télévision...

Grand moment de télévision, lors de l'émission de Laurent Ruquier, «on n’est pas couchés». Du caviar en barres. Le pourfendeur des «ronds de cuirs» s’est payé la tronche d’un de ces connards du PAF, sélectionné pour sa bêtise pelliculaire prise pour de la pertinence. Ces branquignoleries inaugurées par des comiques tels Baffie, étaient supportables tant que, du tréfonds de leurs niaiseries, elles se contentaient de s’essayer à divertir le benêt parisien, obligé de se distraire le dimanche histoire de compenser d’avoir à faire le serf volontaire dès le lundi pour les gros trous du cul du Medef tels les Madoff. Lorsque les niais tentent de se la péter philosophes (Finkielkraut, BHL, Glucksman), critiques ou gros-niqueurs comme le Nulleau, on rejoint l’arrogance crasse du mec qui ne tient une place à la télévision que pour un mérite: fréquenter les mêmes habitudes prostituées de la jet-set parisienne. Or les péripatéticiennes, c’est bien connu, sont des peine-à-jouir, et nos putes de corps et d’esprit qui se prennent pour des esprits sont rémunérées pour vomir leur hystéries fielleuses. En vérité, des  rasoirs d’intelligence, rémunérés pour raccourcir la raison. Payés pour emmerder et insulter le peuple. C’est exactement ce que dit fort à propos Bigard qui sait quelque chose de la vendetta parisienne, à Nulleau, en plus de lui dire «enculé», à un moment de la joute.

A la différence de Nulleau, Zemmour a les moyens intellectuels de ses haines et de ses ressentiments. Il n’empêche, Nulleau s’est autorisé à critiquer Lalanne: «le niveau des textes, c'est au bord du délit culturel». Il s’est pris une soufflante de l’illuminé en retour. Bien fait pour ta gueule de con. Lui, Nulleau est un délit tout court et pas qu’au bord. Une erreur au centre de l’ingénierie de l’espèce, un bogue. On n’aime d’autant moins Lalanne à la Feuille de Manioc qu’on est fondés à prendre sa défense sur ce point, contre les imprécateurs qui vivent du système en participant à son maintien. Qu’on aime ou pas Francis Lalanne, il est un reproche qu’on ne peut lui faire, c’est l’absence de sincérité. Une coutume des gens en vue à Paris. Lalanne croit en ce qu’il dit et fait et c’est plutôt rare pour être salué à une époque où le dévergondage en partouze et en public fait office de vertu et de mode de promotion sociale. Donc lorsque Lalanne dit que la question de l’Etat de droit est posée en France, il convient de lui répondre autrement que par des injures excommunicatrices, de lui opposer des arguments et non des anathèmes comme on en abuse à l’égard d’Amaninedjab. La question posée de l’Etat de droit est exactement ce que le sort fait à Julien Coupat ne dément pas. Nous l’avons dit ici à un autre crétin professionnel payé pour l’être et le revendiquer, le pathétique Aphatie de RTL et Canal+. Quant aux journalistes qui vivent de la propagande du système qui les fait vivre, la seule différence entre eux et les soviétiques Pravda et TASS, c’est que leur servitude est volontaire. Dommage que les duels ne soient plus de rigueur. Il y a des bourre-pif qui se perdent… LDFM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu