Avertir le modérateur

30/01/2009

Droit social: désormais l'entreprise camisole

fou.jpgPrud'hommes: une affaire de fous et 560.000 euro de préjudices

A première vue l’histoire semble peu crédible pour un groupe financier et industriel aussi puissant tel que LVMH, et nanti de toutes sortes de juristes. Le rapporteur de cette singulière affaire relève que la plaignante reproche à son employeur de ne pas l’avoir licenciée, une manière sournoise de «la priver d’une foultitude de droits sociaux et financiers qui auraient découlé d’un licenciement en bonne et due forme.» Mme Odile N.A aurait été mutée en mai 1997 à la société Louis Vuitton Services. «Dans ce cadre, selon la plaignante, il lui aurait été demandé de transcrire sur son ordinateur un document relatant un important montage financier, en l’antidatant de cinq ans. La qualité de faux sera reconnue par la COB.»

Le 21 janvier dernier, à l’audience Conseil des Prud’hommes de Paris, était examinée l’affaire de Mme Odile N.A. assistante de direction contre Louis Vuitton Services, filiale de LVMH représentée par une collaboratrice de Me Jacques VALLUIS. Selon nos informations, la première défendue par Me Raphaël MAYET avait attrait son employeur aux prud’hommes pour voir résoudre son contrat de travail moyennant près de 560.000 euro d’indemnités au titre de divers préjudices ce dont les éditorialistes qui ont relayé l’affaire ont cru opportun de s’émouvoir. Pensez-vous, avec notre perception convenue d’une justice de classe, l’outrecuidance d’une secrétaire à réclamer 25 ans de salaires est en soi un crime de lèse majesté et, venant du «petit personnel», une défiance que les intouchables de ce pays ne sauraient tolérer. N’est pas Bernard TAPIE qui veut…

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu