Avertir le modérateur

02/07/2009

Le monde en 2040 : les nouveaux défis

chen%20yilong.jpg

Habituons-nous, en 2040 nous serons tous des troufions

Et nos nègres et nos bougnoules iront se faire farcir par d’autres… Merde alors! On a dit Fogel et pas Fogiel tête de nœud! Répète après moi: Fogel! Celui-là est différent. Il est américain et intelligent. Mais surtout, il n’est ni journaliste ni animateur sur Radio-Pravda-Paris et TV-Pravda-Paris. Non, Robert Dobelyou (W.) Fogel, est prof à la Booth School of Business de l'université de Chicago. Une taule sérieuse. Pendant qu’on se cire le jonc sous les Feuilles de Manioc, Bob phosphore des projections économétriques à ses heures perdues au National Bureau of Economic Research dont il est membre. Rassure-toi, il n’a rien d’un marxiste à la sauce de Colonel Fabien. Ce monsieur est seulement Nobel d'économie.

Et vous savez ce que notre Mollah de la science économique a osé prétendre? Qu’en 2040, ceux qui nous dirigent qui étaient déjà des putes seront à la tête d’Etats Lilliputs. Ce Ben Laden de l’économie qui dit appuyer ses études sur celles de la CIA, brrrr!, ne prévoit rien moins que des chiffres cataclysmiques à se prendre en pleine poire. Si le marché européen sera 60% plus grand que celui qu’on connaît actuellement –chouette alors!–, le marché américain lui sera 300 % plus grand –mince alors! On aurait encore raté le virage? Ce n’est pas tout, le marché indien sera 1.400 %  supérieur –merde alors! Et, and, The winner is… Le marché chinois tronche de cake : 2.400 % stratosphérique –Purée de nous autres!

Lire la suite

27/10/2008

Boudiou ! BADIOU se lâche sur la crise!

"Sauvons les banques", c'est l'injonction faite par le système en faillite aux populations, aux Etats. Le cri humaniste est relayé par les moutons de la médiasphère. Dans un billet d'opinion, le philosophe interroge la réalité sous le spectacle de la crise. le verdict nous change des fariboles ânonnées à Paris : « Le capitalisme n’est qu’un banditisme, irrationnel dans son essence et dévastateur dans son devenir. Il a toujours fait payer quelques courtes décennies de prospérité sauvagement inégalitaires par des crises où disparaissaient des quantités astronomiques de valeurs, des expéditions punitives sanglantes dans toutes les zones jugées par lui stratégiques ou menaçantes, et des guerres mondiales où il se refaisait une santé. » De quel réel cette crise est-elle le spectacle ?, c’est à lire dans la rubrique opinions du PQ du soir (Le Monde). Quelques fois il y a des bonnes choses à lire de ce côté-là!

26/10/2008

Tribunal pénal pour les faussaires

Crève-la-balle versus crève-la-dalle. C'est quoi au fait la différence entre un homme qui meurt de faim et un homme qui meurt par balle? Question posée aux intellectuels civilisés de la médiasphère germanopratine. Ca fait quelle différence de mourir sous les balles d'un dictateur, ou de crever doucement la dalle parce que des capitalistes de merde jouent au monopoly avec des milliards de vies humaines? A Paris on répond: dans un cas il s'agit de despotisme intolérable on envoie les bidasses du RPIMA. Dans l'autre, ce sont les règles du marché qui s'appliquent, et tu es prié de fermer ta gueule de consommateur. Ta mort démocratique. Tu crois-ça? Heuresement qu'on a Astérix en Gaule! José la Moustache. Lui au moins a des roupinettes au derche et ce sont les siennes!

José BOVE est le seul leader de la Gaule à avoir demandé "qu'au niveau des Nations unies, on ait le courage de chercher véritablement les responsables de ces crises économiques". Des criminels financiers qui spéculent pour s'enrichir. "Il faut maintenant qu'on ait un Tribunal pénal du commerce comme on a eu un Tribunal pénal international pour les crimes de guerre" en ex-Yougoslavie et au Rwanda. Penses-tu, l'idée ne pouvait pas prospérer. Non mais!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu