Avertir le modérateur

19/08/2009

Une société se juge à l'état de ses prisons

Cocorico!

La Gaule érectile championne d’Europe… des suicides en prisons. Hier (18.08.2009), des langues forcément malveillantes médisaient que notre patrie du pays du doigt de l’homme serait la championne d’Europe des suicides en taule. Mauvais suceurs va! Tout d’même! Nous v’la bien. Qui dit mieux? Il y a bien le Raïs de Damas, mais la presse parisienne ne peut se permettre de froisser Bachar El Assad. Nos journalistes, en vérité de vulgaires moines copistes, sont en ce moment atteints d’une épidémie d’Alzheimer au point de découvrir des vertus à l’ex-suzerain du terrorisme. Hier encore accusé d’être assassin de Rafik le gros pote de notre pote Chichi qui s’est fait engloutir par une bombe, hier encore présenté par nos potes israéliens comme l’origine du mal absolu et la cause du boxon au Liban, voila le Raïs l’air de rien lavé de «listes noires» et d’«Etat voyou». Terminé tout ça! Il faut ce qu’il faut pour les beaux yeux de Clothilde Reiss. Vivement qu’elle nous revienne. Nous sommes nombreux à attendre de lui dire «Mignonne allons voir si la rose…»

En tous cas, avec nos taulards qui se fument et se pendent, nous v’la bien. Ca tombe au plus mal pour l’aura du Chef. Qui dit mieux? Il y aurait bien le Mugabe de derrière des fagots, toujours utile pour distraire l’opinion de nos turpitudes. Et peut-être aussi le Soudan qu’on peut sortir dare-dare du four. Le Soudan parlons-en de cet émirat d’islamistes qui mobilise l’antiracisme Rolex de Sos-Gauche-Tarama. Ainsi s’appelle la gauche depuis que la Droite-cassoulet (Anne Roumanoff) l’a saignée de ses encaviardés, les Kouchner, DSK, Bockel, Besson et consorts.

Le Soudan, parlons-en! Un pays où des dirigeants enrubannés sous un soleil de plomb, frustrés du cul et doublement abrutis par la religion, se flattent de flageller le genre dont ils sont issus parce que certaines, des criminelles pensez-vous, auraient osé le Zerouel. Où mène la religion… On mesure la force des hommes à celles de leurs victimes. Parce quelque part, de ce Coran qui n’avait déjà pas besoin qu’on se méprenne, nos Tarzans du Sahel qui sont forcément déshydratés pour lire aussi mal, imaginent qu’on ne devrait pas autoriser une femme à porter de pantalon. Nous à la Feuille de Manioc nous serions d’accords, mais pour seulement qu’elles se mettent à poil. Selon les Mollahs, il suffirait que ces hystériques raccourcissent les jambes pour prétendre ensuite porter la culotte. Or une fatwa dit que cet appareil, la culotte, est exclusivement réservé aux hommes. Le miséricordieux omniscient n’a-t-il pas déjà doté les bonnes femmes d’une culotte de cheval en prévision de l’allaitement des chiards? Que veulent-elles encore qui ne soit contre la volonté de Dieu? Allez! 40 coups de fouet pour avoir porté une «tenue indécente». Dire qu’il fut un temps où le plus simple appareil n’était pas une faute sur ce continent, avant que les pervers monothéistes s’en mêlent.

S’il convient de s’élever contre ces allumés du carafon au Sahel, il conviendrait avant tout de se soucier du droit des femmes en Gaule à bien des égards bafoué. Du coup, nous serions plus nombreux à gueuler aux esgourdes des fous de Dieu du Soudan. Les nôtres sont battues mais paraît-il, selon ceux qui les frappent, qu’elles aiment ça et en redemandent. Surtout dans le 16ème arrondissement de Paris où les portes de placard s’attaquent aux arcades sourcilières et aux lèvres (supérieures espèce de gros cochon!) de ces dames prisonnières de l’omertà due à leur classe sociale. Dans ce monde-là vous savez, on souffre sans trahir une grimace. On en chie le sourire délicat rivé à la commissure des lèvres. Nos femmes sont mal payées et sont assignées à des taches de merde? Qu’allez-vous chercher là malheureux! Faudrait voir à ne pas exagérer tout de même! N’oubliez pas qu’à la base, elles sont vouées à torcher les mômes. A chacun sa fonction, les hommes font la guerre et la chasse aux femmes. Les femmes elles, se font farcir c'est déjà pas si mal, et s’occupent de nourrir la Nation. C’est l’ordre de Dieu. Puisque c’est écrit… Retournons à nos taulards. Mais avant de poursuivre, un petit coup de notre Cocorico préféré…

Il faut terroriser les suicidés

Sérieusement, il vaut mieux écouter ça que les niaiseries de journalistes parisiens qui font la queue pour être avoir le privilège d’un suppositoire au prochain raout du Château. Ca doit sentir l’eucalyptus dans les rédactions depuis que Sarko est à l’Elysée…Le Nouvel Obs de Denis Olivennes joue les moines copistes de l’Observatoire international des prisons:

Lire la suite

12/03/2009

Idiominique Sopo se fait ratatiner par Renard Brauman

sos_racisme_pluie.jpgStupéfiant

Dominique Sopo a dit «stupéfiant». Faudrait voir à arrêter d'en prendre comme dit mon pote du comptoir. On croit rêver... C’est plutôt lui et l’instrument des autres qu’il dirige qui deviennent stupéfiants. Ils finissent par caricaturer leurs propres grimaces. Comment l’esprit peut-il expliquer autrement que par l’intrigue sinon la bêtise crasse, le fait pour le Président d’une association qui ne parvient pas à subodorer ses objectifs de lutte contre le racisme en France,  d’aller se mêler de la crise du Darfour? Il est abject de voir d’inavouables agendas surexposer le Soudan pour dissimuler leurs propres turpitudes. Ce sont les mêmes casse-burnes qui s’attaquent à Durban II. Qu'ils aillent se polir le jonc ailleurs, ils en ont assez comme ça avec le sang versé à Gaza! Sur les crimes d’Israël à Gaza, le pantin Sopo a en effet été stupéfié par un Brauman impérial comme à son habitude, l'intelligence ne se force pas, c'est une manière d'être de l'homme honnête. Un Brauman à qui on ne la joue pas sur le mode la morale faussement effarouchée surtout lorsqu’on a un singleton neuronal à la place du cerveau.

Le Darfour à côté des Grands lacs, c'est de la petite bière

Attardez-vous donc sur le passage concernant l’inculpation d’Omar El Bechir. Il est succulent de voir l’âne de SOS racisme se faire ridiculiser. Rony Brauman explique qu’il a fallu à l’acte d’accusation «en quelque sorte fabriquer la réalité de ces massacres pour justifier ce mandat d’arrêt. Quand on est à ce point de manipulation, de mensonge pour réaliser un acte de justice on peut s’interroger et le sens de cette justice». Dominique Sopo réplique gna gna gna… «On institue une Cour Pénale Internationale pour dire le droit sur la question des crimes de guerre des crimes contre l’humanité et lorsqu’ils disent le droit..» Rony Brauman, impérial coupe l’ânoneur de fariboles: «On ne dit pas le droit ! On applique des sanctions à certains pays. Le droit par définition s’applique à tous les pays.» Le moindre esprit un tant soit peu sérieux et informé sait, sans faire de concurrence victimaire, chaque vie étant sâcrée, que les massacres dans la région des Grands Lacs sont sans commune mesure avec la crise du Darfour. Mais là-bas ce sont nos intérêts qui tuent...

Il reste ce moment où Brauman évoque les massacres de Gaza, ça devient drolatique.. L'âne de SOS balbutie des "je sais, je sais..." façon d'évacuer la charge. Il est alors difficile pour Dominique Sopo d’accuser Rony Brauman d’antisémitisme, la corde anesthésiante germanopratine. Or le médecin insiste et demande où est la CPI à Gaza et imagine-t-on inculper Ehud Olmert? LFDM

05/03/2009

Soudan : la décision de la CPI inquiète les dirigeants africains

justice.jpgDeux poids, deux mesures

Encore un fait universel dont on gargarise les niais. Une action qui a tout l’air d’un téléguidage est désormais en orbite et ce sont les africains qui vont encore goûter au suffixe. S’il est effectif, le mandat d’arrêt sera le premier du genre lancé contre un chef d’Etat, depuis la naissance de la Cour Pénale Internationale en 2003. Pan! Bourre-pif, prenez-ça dans vos gueules d'universalistes. En juillet 2008, le procureur, Luis Moreno-Ocampo, avait accusé Omar El Béchir de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour. La Cour pénale internationale (CPI) siégeant à La Haye (Hollande) a délivré mercredi un mandat d’arrêt contre Béchir, le nouveau "Saddam Laden". C’est tout sauf un poète le Béchir et on ne va pas pleurer si on déchire un assassin consommé. De leur côté, les droits-de-l’hommistes de tout poil vont se toucher jusqu’à s’irriter. Bien, mais peu importe.

Ce qui frappe, c’est la facilité avec laquelle on entube le crétin moderne pourtant branché en continu sur l’information, I-pod je prends mon pied, Youtube, je t'entube... Peut-être alors parce que trop d'ânes sont branchés? Ce qui frappe, c’est qu’à côté de cette couillonnade en mondovision, l’indifférence de cette même fabrique d’opinion s’impose au plus grand crime de génocide qui se déroule actuellement sur le sol africain dans le bassin du Congo et du Kivu. Et si les intérêts qui financent la guerre au Zaïre, ou d’autres qui souhaitent que l’opinion détourne son regard de foyers de tension où des légitimités sont en jeu trouvaient, dans la surexposition du Soudan, le moyen d’échapper à bon compte à la critique? Cette surbrillance sur Khartoum chercherait à nous aveugler.

Dynamique neuronale

Et les entubés historiques se réveillent, mais comme toujours une fois qu'ils l’ont dans le baba. Pour sa galerie, Me Abdoulaye Wade mercredi à Dakar (4.03.2009) coutumier de l’eau tiède à 37° a donc fait genre «je sais faire le coup de menton» en déclarant qu’à la manière dont fonctionne la Cour pénale internationale (CPI) elle donne l’impression aux Africains d’être une juridiction tournée essentiellement vers la poursuite de leurs responsables : «Beaucoup d’Africains ont l’impression que la Cour pénale internationale (CPI) est un tribunal destiné à poursuivre seulement les Africains», a notamment indiqué le président de la République, lors d’une conférence de presse donnée au Palais avec la présidente de Finlande, Tarja Kaarina Halonen, en visite d’Etat à Dakar depuis mardi.» Source. Ferme ton claque-merde Abdoulaye!

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu