Avertir le modérateur

09/08/2009

Black and proud, pipolisation de ta race (Suite…)

lozes_casimir_cran.jpgTarte dans ta feuille

Suite à un billet sur Casimir, le looser du Cran, nous avons reçu une tarte pipolesque en pleines feuilles. Nous aurions pu en perdre quelques unes qui eussent fané si le coup avait porté. Raté. La tarte en question a la légèreté du pipolisme, la vacuité du pipeau. Mais fidèles à nos usages, il fallait y faire honneur autrement que dans le catimini des réactions du blog, à la une! Attention ça part très vite en sucette. Un porte-parole de www.gennybeaute.com nous écrit ceci:

«Les noirs selon vous doivent fuir la pipolisation et rester aux fonds des calles? vous êtes des illustres penseurs de la race noire mais hélas vous ne vous manifestez jamais. sortez de vos trous pour agir. nous sur gennybeaute, nous continuerons à donner laparole à nos hommes pour qu'ilnous devoile leurs secrets de style et lifestyle. des mièvreries malheureusement vous en reveriez!» NB. L’orthographe n’est pas de la Feuille de Manioc.

Rafraîchissons les mémoires des manioqueurs. Souvenez-vous, sur le site d’apprentis-pipoles, nous avions pris Lozès en flag. Notre noiriologue expert et aspirant en métissiologie, imaginait faire sa star en douce sur le site mièvre de gennybeaute.com, si si, nous maintenons! Mièvre au moins cela. La Feuille De Manioc a cependant trouvé intéressant de sortir de la confidentialité cette facette du Lozès. L’homme providentiel mérite d’être connu qui portera le destin des «Noirs de France», une race en devenir, aux nues de la «République Positiviste». N’est-ce pas pour cela qu’il est allé étaler ses manières personnelles et vestimentaires sur le ouaibe? Plus qu’un caprice ou un écart de vantardise, il faut voir dans cet acte politique de premier ordre, un acte fondateur du héraut de la France métissée qui fera date. Une manière de dire le «Noir de France», à mettre en relation avec le concept de «discrimination positive» validé par Wieviorka, conseiller scientifique tout en nuances du Cran. Pauvre France…

Lozès, le Pipole qui veut entrer dans l’histoire

Précisons que le concept politique de «République Positiviste» n’a rien à voir avec le positivisme de Hegel. Au contraire! Pour Georg Wilhelm Friedrich Hegel dont on bourre encore le mou des enfants dans les écoles et qui écrivait déjà les discours de l’Empereur Sarkozy avant Henri Guaino, et même bien avant Dakar (1770-1831), l’Afrique proprement dite, donc le pays des noirs, est «un continent où nous voyons l’homme dans un état de barbarie et de sauvagerie qui l’empêche encore de faire partie intégrante de la civilisation. L’Afrique aussi loin que remonte l’histoire reste fermée, sans lien avec le reste du monde; c’est le pays de l’or, replié sur lui-même, le pays de l’enfance qui, au-delà du jour de l’histoire consciente, est enveloppé dans la couleur noire de la nuit.» Qu’est-ce qui a changé depuis ces idées? L’allemand de nos bréviaires philosophiques a couché ces idioties à l’encre au début du 19ème siècle, c’est-à-dire hier. Alors pourquoi s’étonner que l’Empereur proclame à Dakar que l’homme africain n’est pas rentré dans l’histoire?

Au contraire, la discrimination positive du Lozès d’En France métissée lutte contre cette relégation à la sauvagerie. Voulant se faire intégrer il est donc d’abord allé se faire voir sur www.gennybeaute.com. Or le positivisme de Lozès n’a de noir que le vernis, une couche sans épaisseur, pelliculaire, clinquante, fragile. C’est pour cela qu’il pense à bon droit devoir surexposer le Noir de France par un acte positif. Cependant la tâche est difficile sous les feux de la rampe. Le noir absorbe la lumière, il ne la reflète que très peu. Et puis il y a tous ces racistes qui empêchent Lozès de tourner en rond, qui aiment bien les belles noires mais ont peur du grand noir… Pour saisir cette histoire de trous noirs qu’on aime et dont on a peur, il faut revenir un instant sur une fable connue de 2 milliards de moutons (ils disent avoir un berger mais ont son bâton ailleurs), pour savoir pourquoi les noirs sont toujours les farcis de la chose.

Lire la suite

30/07/2009

Black and proud, pipolisation de ta race

lozes_casimir_cran.jpgL’ivresse des apparences

Des nouvelles de Casimir. On a failli l'oublier... Sous les feux de la rampe grouillent les têtes d’affiche, les pipoles et toutes sortes de postulants plus ou moins résiduels de l’agora du paraître postmoderne une sorte de lumpenproletariat de la classe dirigeante. dont rêve de faire partie Lozès. Car en médiocratie mot convenable forgé par votre Feuille de Manioc, à pomper et à diffuser allègrement, et qui peut tout aussi bien signifier l’empire de médiocres que la dictature des media, en médiocratie donc, une urgence interne veille en chacun, être beau et le montrer, faire jeune et le demeurer, se déguiser de parures qu'importent qu'elles soient loufoques pourvu qu'elles soient de marque, et les commenter.

Patrick Lozès, crâneur et victime de la mode

En traînassant nos guêtres sur le ouaibe putréfié des sites mièvres, gennybeaute.com en est un spécimen conforme, nous avons eu la surprenante surprise d’y croiser l’apothicaire de métier, noiriologue par vocation politique y faisant sa star, le fatal Lozès. Il nous a semblé  intéressant de nous attarder pour savoir l’épaisseur intellectuelle de ses intérêts en dehors de son fonds de commerce pourvu de métissiologie frelatée, et vendue sous le label de «discrimination positive». Un trompe-couillons qui consiste à se payer une carrière de misérable sur la misère de ceux que l’on brandit comme étant la «communauté noire» pour les monnayer. C’est vieux comme Agbomey…

Lozès, parce que vous le valez bien…

Que l’apothicaire ait ses délicatesses, tout en dentelles et ses boutons de manchettes, soit et peu importe. D’autres comme lui ont des Rolex payées par nos impôts sur la misère sociale. Mais qu’il trouve opportun de devoir le dire confine à la vacuité la plus achevée. Avec une telle inconsistance, les noirs de France sont sûrs d’être bien représentés. Vous le valez bien. Continuez à être des noirs représentés. Vous faites si bien d’être le vendredi à la mosquée ou le dimanche à l’église cependant qu’en vous donnant le coup de pied au cul et dans les affaires, les marioles de la sape s’occupent à bon compte de vos affaires. LFDM.

Séquence drôlatique, interviouve à se tordre de rire…

«Pharmacien et président fondateur du conseil représentatif des associations noires de France -www.lecran.org-, Patrick Lozès est parti en croisade depuis 2005, contre toute forme de discriminations touchant les français de descendance africaine. Membre de la National black Chamber of commerce, il vient de publier son deuxième ouvrage, Les noirs sont-ils des français à part entière. Class et toujours la tête sur les épaules, nous avons voulu en savoir plus sur son style! 

Mes stylistes préférés
J’aime beaucoup Ozwald Boateng ou Sadio Bee. La marque Spontini a également mes préférences pour la coupe toute particulière de ses costumes. Il m’arrive aussi d’acheter des costumes à Londres à Savile Row. J’ai beaucoup, beaucoup de chemises. Je les achète au gré de mes déplacements, à New-York, Londres ou à Paris. Je peux aussi facilement aller chez Façonnable, Burberry’s ou chez Zara »

Mes tenues favorites
J’aime les costumes de bonne coupe, plutôt sombre mais sans ostentation et pas forcément haut de gamme. J’achète mes chaussures de ville chez Weston, chères à l’achat, mais comme elles durent longtemps, elles sont d’un meilleur rapport qualité-prix qu’on ne le croit généralement. Pour le Week-end je chausse des Camper plutôt monocolores ».

Mes accessoires de mode
Cravates et boutons de manchette permettent un peu de fantaisie, mais pas trop. J’ai des paires de boutons de manchette très originales.

Mes  bijoux préférés
Mon alliance en or blanc d’Afrique du Sud. J’ai des montres jolies mais pas chères et une Reverso de Jeager-LeCoultre.

Mes produits de beauté préférés
Je n’oublie pas que je suis pharmacien. Je préfère les produits hypoallergéniques vendus en pharmacie. Comme beaucoup d’hommes, je suis très sensible au feu du rasage. Je choisis donc un produit au pH neutre ce qui évite la sécheresse de la peau et les tiraillements. Pour la mousse à raser, j’utilise les produits Vichy Homme qui répondent à ces critères. Hors pharmacie, j’utilise les soins Homme de chez Fragonard. Je rentre dans l’âge où on utilise des anti-rides : ceux de Biotherm Homme ont ma préférence.

Mes lieux de beauté
Ma salle de bain ou les salles de gym des grands hotels quand je suis en déplacement.

Ma boisson préférée
L’eau. De temps en temps une bonne bouteille de vin. J’ai une passion pour le Brouilly. Plus exceptionnellement, un single Islay Malt, une qualité particulière de Whisky et dans cette catégorie, le Laphroaig, s’il a plus de 10 ans d’âge.
Publié par Pat, gennybeaute.com le 27 juillet 2009.

29/04/2009

Fada Fofana!

POL_75001_Palais%20de%20Justice.jpgCerveau de barbare

Allah ouakbar! C’est sur cet hallalali que Youssouf a fait son entrée aujourd’hui devant la Cour d’assises des mineurs de Paris, à quelques milliers de kilomètres de Bethléem où Ratzinger , le 22 avril dernier, a juré soumission et dévotion aux Martyrs d’Al-aqsa. Là pour le coup, nous faisons face à un fada consommé. N’allez pas chercher, hallalali n’a rien à voir à avec Allah. Certes nombreux seront ceux qui en profiteront pour déclarer leur anti-islamisme de base. D’aucuns s’en était déjà chargés au lendemain de la mort du jeune Ilan. Hallalali du radical harer, «exciter les chiens par des cris» pour les lancer sur une proie. L’interjection n’a donc rien de palestinien même si elle «marque la victoire imminente du chasseur sur l'animal poursuivi.» Au sens figuré, sonner l'hallali de quelqu’un ou de quelque chose c’est annoncer sa défaite, sa ruine, proclamer sa victoire (cf. Cntrl.). Youssouf Fofana se prend-il pour un chasseur? Est-ce sa victoire qu’il a entendu annoncer dès avant les débats? Ou essaye-t-il simplement de se faire passer pour fou pour convaincre de son irresponsabilité? C’est un peu court. Le 7 juin 2006, il avait été déclaré responsable par des experts en carafon. Mais la barbarie exclut-elle la folie? Et s’il était vraiment fou? Puisque qu’on vous dit que la religion peut rendre fou! Et que même lorsqu’elle n’en est pas la cause, elle peut constituer l’aboutissement de la folie. Ca se pourrait donc que… Allah ouakbar alors. A tes souhaits aussi.

Selon Associated Press, «le procès de Youssouf Fofana, chef présumé du "gang des barbares", et 26 autres personnes, accusées d'avoir, à des degrés divers, participé à l'enlèvement, la séquestration puis l'assassinat d'Ilan Halimi en février 2006, s'est ouvert mercredi à 11h devant la cour d'assises des mineurs de Paris. Arrivé dans le box vers 10h40, vêtu d'une veste blanche, Youssouf Fofana a affiché un large sourire en pointant le doigt vers le ciel. "Allah vaincra", a-t-il lancé à la salle avant de s'asseoir, détendu, souriant, discutant avec ses avocats. Portant un collier de barbe, le crâne rasé, il a commencé la provocation dès l'interrogatoire de personnalité.

"Quel est votre prénom?", lui a demandé la présidente Nadia Ajjan.
- "Fara" (le guide, NDLR), a-t-il répondu.
- "Nom de famille?".
- "Africaine barbare armée révolte salafiste".
- "Date de naissance?".
- "Le 13 février 2006", a lâché Fofana, en référence au jour de la mort d'Ilan Halimi, au terme de trois semaines de séquestration et de tortures.
- "Lieu de naissance"?
- "Sainte-Geneviève-des-Bois", dans l'Essonne où le Ilan Halimi a été retrouvé agonisant...»

C’est effarant… Tu parles d'un cerveau. Bref rappel Le 13 février 2006, Ilan Halimi, un jeune vendeur dans une boutique de téléphonie à Paris, est retrouvé gisant à l’agonie près d’une gare. Son corps nu porte les traces de brûlures et de tortures. Il décèdera lors de son transfert à l’hôpital.  L’enquête remonte très rapidement à un groupe qualifié de «gang» par le parquet, terme que semble, selon les sources, revendiquer Youssouf Fofana lui-même en y accolant le mot «barbares». Des interpellations ont lieu qui conduisent à plusieurs gardes à vue, une quinzaine environ. Aux chefs d’accusation l’instruction retient la circonstance aggravante «de l'appartenance à une religion». Les media comme d’habitude s’emballent, donnant de l’ampleur aux politiques qui, à court de programme, de crédit moral et de compétences, font le procès dans l’opinion avant qu’il n’ait lieu dans les prétoires. C’est probablement cela la démocratie mais ce n’est certainement pas respecter la mémoire de la victime. L’imagination du ministre de l'Intérieur relève «l'antisémitisme par de l'amalgame». Ce n’est pourtant qu’à partir d’aujourd’hui que le procès s’ouvre, et que l’on saura. Au total 19 personnes sont poursuivies. LDFM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu