Avertir le modérateur

28/03/2009

Durban II, y aller pour pimeter la sauce

630325324.jpgVeillée d'armes pour la paix et la tolérance

Djihadistes et croisés de tout poil fourbissent leurs armes en vue de la conférence de l’ONU sur le racisme qui se tiendra à Genève le 20 avril prochain, d’ores et déjà boycottée par Israël, le Canada et, sauf retournement, par les Etats-Unis de Barack Hussein Obama, l’ami de l’Iran. A la suite du débat à l’Assemblée nationale à l’occasion de la conférence de Durban II, sur cet épisode du choc des civilisations, les Rencontres de Rennes organisées par Libération ont mis un thème en débat: «faut-il sacrifier les droits de l’Homme à la raison d’Etat?» Dire qu’ils étaient à jeun de chichon! C’est le genre de plates considérations sur lesquelles les Jean Daniel et autres ont bâti et articulé toute une carrière de faiseurs d’opinion comme on fabrique des crétins. Tenez, un thème franchement moins con: «faut-il détacher le chien quand vient la nuit?» Et après, Jean Daniel ramasse les copies. Y en a qui sont vraiment siphonnés, et à cet égard bien fréquentés. Ramatoulaye Yadé la sous’crétaire d’Etat a fait sa star lors de cette réunion tupperware de Rennes. Conviée par libé-Pravda à pérorer avec la pensée gériatrique de Jean Daniel, un esprit finissant qui n’a jamais pu naître en deçà des louanges cantonnées à l’intérieur du périphérique parisien, la Ramatoulaye Yadé a affiché son envie d’en découdre: «aller à Durban II pour combattre». Combattre? On a failli croire qu’il s’agissait d’une conférence de paix contre le racisme. Avec notre sous-Ministre à l’enfumage humaniste, Genève sera un champ de guerre. Pourquoi ce ton martial? Ramatoulaye veut combattre qui? Les noirs et les arabes qui veulent mettre le sionisme à l’index? Des positions qui tranchent avec les postures qu’on attend de la sous-ministre, mais rendent compte du pôle d’influence qui a fabriqué son ascension politique. Ramatoulaye et son compère gâteux ont plaidé pour taper, le fer retors, sur nos ennemis parce que ce sont ceux de nos amis, soit pour faire court et gros comme leur communication grossière, jouer le choc des civilisations sans choquer. «Au cours de son exposé, Jean Daniel a déclaré que la France ferait «une erreur» en s’engageant sur la même voie, et a amené Rama Yade à affirmer: «Il faut rester (dans la conférence) et se battre». Source. Ils ne s’étaient bien sûr pas arrangés avant et le thème de la conférence du PQ parisien était fortuit. Décidément les chorégraphies parisiennes ne sont pas plus crédibles en province.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu