Avertir le modérateur

29/01/2010

Sarkozy lance un Sous-Marin contre Villepin…

Ici Radio Elkabach, le Procureur parle aux français

Oyez oyez! La Gaule des sans-culottes! Y a d’la testostérone dans l’vestiaire et de l’écrêtage d’ego en perspective! Placez vos bourses dans l’hémoglobine, les cours vont se redresser. La chronique judiciaire a déjà tiré des quarts de finale pour la présidentielle 2012. A votre droite du gallodrome, ce sera Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin vs Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa. A votre gauche patience, en attendant un crêpage de chignon entre Martine et Ségolène, on rêverait d’avoir une friction couillue entre Mélenchon et le serial fucker du FMI. Juste pour se poêler… 

Sur le premier duel. Naboléon était déjà petit côté sondages, il sortira ratatiné de cet acharnement à peine fardé contre son ennemi intime, le Vil Mousquetaire d’«un vieux pays, la France, d'un vieux continent comme le sien, l'Europe» (Dixit Galouzeau…) En Sarkozie on aura tout vu. Les proc ne se contentent plus de rédiger les réquisitoires et de les adresser au greffe. Ils vont sur les antennes de radios annoncer leurs actes de procédure. A quand la mise en examen en 64 bits et en ADSL? N’importe quoi…

ALeqM5heI2YcEFpAURpEgBRyHKuldB8_Ew?size=l

Mais quel est donc le malin de l'entourage qui a eu l’idée de poursuivre? C’est en effet un boulet dans l’ergot que vient de se tirer l’Empire en téléguidant son sous-Marin de Proc’ qui se prétend indépendant, certes mais alors comme un joug, mais qui torpille la remise en scène politique du Chevalier Blanc de Villepin. Celui-ci est désormais fondé à prendre l’opinion qui opine à témoin, et décliner son couplet victimaire sur le mode tonitruant façon discours de l’ONU.  Visez un peu le tableau: la grande tringle aux cheveux d’argent sur les marches du Palais le 26 janvier 2011, jour du verdict et date anniversaire du bonzaï: «j’étais ici par la volonté d’un homme armé d’un croc de boucher. Qui vous savez… J’en sors libre!»  Ça va être une charcuterie, le Waterloo de l’Empire.

A l’arrivée si Galouzeau s’y prend mal, il rognera 6% aux suffrages malingres de Naboléon. S’il s’y prend moins mal, ce sera entre 8 et 10 %. Si la mayonnaise prenait, c’est bien connu «les français [étant] des veaux» , ça pourrait suer sous les chaumière y compris au Château. Songez que 11% c’était le score du Chi à un an de la présidentielle que les sondologues du doigt de l’homme tel Roland Cayrol, donnaient au Ballamouchi dès le premier tour, dixit aussi Sarkozy d’alors. On sait ce qui en fut.

Nous avions pris les paris ici que l’Empereur se ferait, royalement sinon au martinet, castrer à la prochaine présidentielle, sait-on jamais avec ces femmes en poupe du parti de la Rose. Nous sommes désormais prêts à investir sur sa bérézina. Nicolas II ne succédera pas à Naboléon. Il n’a plus d’espace à droite, Marine fille de son pénible de père tient la bordée et charme efficacement le popu-cocu. La boutique est tenue. Quant au fâcheux d’extrême droite pur et dur, généralement instruit et rancunier, nous tenons pour avéré qu’il n’est pas du genre à se faire enfiler deux fois.

Lire la suite

23/09/2009

Clearstream : le Capo et l’épéiste

dominique_de_villepin_reference.jpg

Dominique De cape et d’épée

Il se veut l’âme d’un poète et ses manières sorties d’un conte d’Alexandre Dumas évoquent l’âge suranné des chevaliers. Dominique de Villepin a de l’allure. Et de grandeur, le bonhomme n’en impose pas seulement du haut d’une toise à raccourcir les nuits de notre Empire sur talonnettes en décimètres de ressentiments, même s’il n’est pas indifférent, pour saisir la gadoue d’Etat que constitue l’affaire Clearstream, de rappeler que Dominique De Villepin est bien plus grand que la moyenne des salariés de l’usine Faurecia.

Galouzeau De Villepin est un esprit singulièrement doué pour le milieu politique où la médiocrité est la norme, et la lâcheté le principe. L’homme se distingue par le verbe vif et les idées sûres. L’enceinte des Nations-Unies à New-York résonne encore de ses envolées flamboyantes scandées sur un mode quasi lyrique contre la guerre d’Irak. La petite sœur Amérique qui n’a eu cure de la sagesse du maître en aventures, s’est depuis enlisée dans le bourbier mésopotamien.

Pour autant l’ancien Premier ministre de Jacouille, le «Roi Fainéant» selon l’Elysée qui baragouine en ce moment ses mémoires entre deux soupirs de Bernadette et deux dragouilles, l’ancien Premier ministre de Jacouille donc, a su se montrer piètre politique. Le temps du panache n’est évidemment pas celui de la tactique. La rumeur du Palais Bourbon lui attribue la dissolution, l’acte politique majeur du Chi se faisant hara-kiri après avoir enflé les français sur le thème de la «fracture sociale». Bien plus qu’une dent, les députés du Majeur UMP, engagés en politique comme chacun sait uniquement pour servir et non se servir, ont carrément le râtelier contre Villepin auquel ils reprochent d’avoir inspiré la débâcle de 1997 et de les avoir congédiés de l’Assemblée Nationale. Pour ne rien arranger, les serfs de la godille UMP reprochent à notre mousquetaire de ne s’être jamais heurté au suffrage du fâcheux popu, enflure plus difficile à manier que le verbe dont il se joue à loisir. Avec le popu il faut savoir être démago.

Lire la suite

25/04/2009

Contrat Nouvelle Embauche pour Villepin en 2012?

Un Mousquetaire en moustiquaire

C'est la saison des moustiques et ça pique de toutes parts et pas qu'avec des outils... Décidément, Dominique la Classe fait parler de lui. Avouez qu’avec le Chi au Château et Villepin à Matignon, la Gaule exécutive avait tout de même de la gueule. Avec ses élégances de Chevalier tout droit sorti d’un conte de Dumas, et son propos toujours un peu, trop, flamboyant pour le poète en perpétuel devenir qu’il ne cesse d’être, l'ancien Premier ministre refait surface et fait savoir à qui veut l'entendre à travers les médias, qu’il lorgne au-delà de septembre. Ce n’est pas tout… Il y a le côté potin mondain. C'est du lourd. Dans le confessionnal de Canal+, il a confessé, non une histoire de fesses, on ne dit guère ça chez les Galouzeau, mais une petite romance avec la Madone poil à gratter de Naboléon, laquelle va finir à genou comme dit l’autre à force de s’excuser chaque fois que l’Empereur abusera de son langage. C’est une nouvelle coutume du Château et il faudra s’y habituer. La confesseuse: «le film de Canal sur l’ENA suggère que vous avez-vous eu une petite amourette avec Ségolène (Royal)». Enchaînement tout de go en lasso de D’Artagnan: «c’est vrai, ben, elle le mérite, … elle était belle et le reste». Woualoooou! Déjà remarquez le «elle le mérite».  Le Mousquetaire ne se prend pas pour un gueu. Galouzeau est à deux doigts, restons polis, de dire à Ségo qu'il lui a fait une fleur.

Après l’automne, le printemps à l’horizon

Après les slips, les strings et chacun chez soi comme dit Galouzeau, retour aux choses sérieuses. Avant le printemps villepineur, il y aura l’hiver judiciaire et il faudra songer à se rhabiller. Alors le Chevalier pique! Le retour de la Gaule dans les structures du commandement intégré de Otan? Canossa! D’Artagnan cisèle au fleuret: «c’est véritablement la France qui passe sous les fourches caudines d’un autre pays». Dominique Galouzeau ne manque pas une occasion de faire des croche-pattes à Nicolas Sarkozy et monte régulièrement en puissance. Pourquoi? Il pense au mois de septembre et son procès pour «complicité de dénonciation calomnieuse» dans l’affaire Clearstream. Huis clos assuré pour ce duel à distance entre un ex-premier ministre et un président en exercice. On va se poêler! Les accréditations se vendront très cher. La justice, si l’on veut…, l’instruction l’accuse d'avoir utilisé de faux listings dans le but de déstabiliser Nicolas Sarkozy. Lui, forcément, pense dur comme l’acier de ses lames que le dossier est vide, qu’il est innocent et saura facilement le démontrer. Une tribune en perspective pour revenir en force. Avant 2012? LFDM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu