Avertir le modérateur

05/10/2009

Banques, où est passé notre argent?

RTR25VME.jpg

Les banques et la démocratie des benêts

Vous auriez tort de vous gêner à nous raconter des carabistouilles puisque le citoyen consommateur, cette espèce de «tout pour ma pomme» dort. Tant que ce désastre ne parlera pas à son nombril de jouisseur, l’hédoniste en résidus congédiera la pensée. Et le pouvoir capitalistico-médiatique dont nos gouvernements ne sont que des ersatz à vocation répressive, l’a très bien compris qui achète la domestication de l’électeur-consommateur en mal de misères à jouir.

Tenez! Avez-vous appris que la BNP souhaitait rendre son argent à l’Etat? Bigre! Un banquier qui paye ses dettes cela devrait inquiéter y compris la crédulité du moine. En général l’usurier est là pour vous taper et non pour vous enrichir. Est donc avisé le grincheux qui comme La Feuille De Manioc pense qu’il y aurait maldonne à voir des rapetouts pressés de rembourser les créances de l’Etat. Qu’est-ce que ça cache?

Souvenons-nous d’une n’info puisque nous pensons à froid sur les choses chaudasses: «Les banques françaises peuvent désormais se financer sans garantie publique» titrait avec autorité Le Figaro le 16 septembre dernier. «Les banques françaises n'ont plus besoin de béquille. Elles peuvent désormais se financer par elles-mêmes. C'est le message que Baudouin Prot, le nouveau président de la Fédération bancaire française (FBF) et directeur général de BNP Paribas, a fait passer ce mercredi lors d'une audition devant la commission des finances du Sénat.» SOurce Le Figaro.

Pour un message, le gogo s’est fait masser en douceur. Outre la fonction répressive, le gouvernement, doit faire semblant de gouverner. Christine Lagarde a donc fait savoir sur Radio Classique qu'elle demanderait la «reconduction [du dispositif de surveillance] pour une période d'une année» ajoutant qu’«il faudra en temps opportun sortir doucement du système dès lors que les banques sont, un, suffisamment recapitalisées et, deux, dès lors qu'elles financent l'économie.» Attention! Il ne faut pas se fier aux apparences. Dans ces milieux délicats, une escarmouche publique équivaut à une bataille sanglante dans la rue.

Lire la suite

11/02/2009

Effectif des 3 Suisses, -20% sucrés

le_point.jpgRécession: suppression de postes aux 3 Suisses

A lors que la France est officiellement entrée en récession, les media-PRAVDA n'y peuvent rien, les chiffres sont là un géant de la distribution annonce la suppression de presque 700 postes. «Plus qu'un symbole. Les 3 Suisses, numéro 2 français de la vente par correspondance, vont supprimer 674 postes, soit 20 % des effectifs. L'entreprise, née en 1932 à Roubaix (Nord), fait les frais du déclin de la vente par correspondance traditionnelle au profit de l'Internet. [...] Selon la CGT et la CFDT, les salariés des centres d'appel en province devront accepter, pour conserver leur emploi, d'être mutés dans le Nord, berceau de la vente par correspondance où un centre multimédia va être créé avec 145 embauches à la clé. Une proposition "inacceptable", pour Naema Sersou. "Les gens de Lyon n'ont pas envie de venir ici, dans le Nord. Certains pleurent.» Source.

3_suisses.jpg

Décidément personne n’aime nos potes ch’tis. Cette semaine il y avait déjà eu le dérapage du Conseiller à la cour de cassation, c’est maintenant au tour des syndicats du groupe PPR. Bordel ! Pourtant ils sont sympas les ch’tis. Danny Boon dit qu’on pleure deux fois dans le Nord, «lorsqu’on y vient et lorsqu’on le quitte».

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu