Avertir le modérateur

25/02/2009

Pathétique Aphatie

Aphatie vole au secours des frasques de DSK

Stéphane Guillon énerve, c'est le moins qu'on puisse dire. Ca branle dans le landerneau médiatique. Aphatie est sorti en protection de DSK contre l'humoriste. Il a oublié de se couvrir. Le Stèfe a giclé en retour. Puisqu’on vous dit de sortir couvert…

Réponse à Jean-Michel Apathie sur France-Inter

Apathie : «Il s’agit de la chronique lue sur l’antenne de France Inter, à 7h55, par Stéphane Guillon, le mardi 17 février. Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI, étant ce matin là, à 8h20, l’invité de la radio publique, Stéphane Guillon lui a consacré un billet par anticipation. Un billet sans surprise, ni originalité, sur le thème «planquez-vous les gonzesses, DSK arrive.»

Question au pathétique commentateur de la vie politique française dont lui Aphatie se nourrit: les jupons, est-ce faux? Ou vrai? Point barre.

Apathie : «La particularité de Stéphane Guillon, c’est qu’avant d’être drôle, il est méchant. Ou plutôt, que son humour repose sur la méchanceté. Ces textes ne sont pas spirituels. Il ne joue pas avec les mots, ne les mélangent pas, ne les triturent pas. Il n’est pas non plus dans le non sens, ou l’ironie. Non, il est tout simplement méchant.»

Parce que la particularité de cette tête à claque d’Aphatie c’est bien sûr d’être sympathique. Mon œil et mon cul avec. Sous ses airs de moralistes, il livre sa moraline quotidienne au service des hommes de pouvoir et de préférence de la réaction, ce dont il se cache, ce qui trahit une honte contenue. Résolument populiste, lui Aphatie est méchant sous de grands principes, chez lui rendus creux, étant de grands emprunts sans substance. En dehors de la dette, et du déficit, autant dire du consensus de l’eau tiède à 37° Centigrades, Aphatie ne peut chier un éditorial. Ses obsession contre Ségolène c’est quoi si ce n’est de la méchanceté de pure mysoginie.

Lire la suite

20/02/2009

Pravda-press: Tf1 et M6 se prennent des gadins

Bonne nouvelle!

Le revenu nous a appris (19.02.2009) qu'emporté par "la chute de TF1, le titre M6 plonge de plus de 6% en milieu d'après-midi à 10,2 Euros. La valeur qui enchaine se quatrième séance consécutive dans le rouge a perdu près de 20% depuis le début de la semaine ! L'action a même touché son plus bas niveau depuis près de 10 ans, un peu plus tôt dans la journée à 10,010 Euros. "La 6" fait les frais de la publication de TF1 ce matin. La première chaîne a annoncé un repli de 28,1% de son résultat net annuel à 164 M€ mais a surtout prévenu que son chiffre d'affaires consolidé pourrait reculer de 9% en 2009". (C) Finance Plus Source.

Un bon plan social dans la boîte à cons de Tf1 et de M6, ça promet quelques propagandistes de la Pravda au chômage. Question salubrité publique, la France ne s’en portera que mieux. Et un bourre-pif serait bienvenu en guise d'indemnités de licenciement. Au manioc on est d'accord avec Martin Bouygues. Pour une fois... LFDM.

06/02/2009

Denis Olivennes répond à Sarkozy

olivennes.jpg

Denis OLIVENNES s’essaye à l’art du comique

L’ombre de Cecilia SARKOZY a subrepticement traversé les débat hier du fait du président lui-même : «Le Nouvel Observateur, c'était ce journal qui était sûr que j'avais envoyé un SMS… Vous voyez la crédibilité que je lui fais»

«Dans un article du 6 février 2008 publié sur le site Internet du magazine, le journaliste Airy ROUTIER écrivait que, pendant les préparatifs de son mariage, intervenu le 2 février, le chef de l'Etat avait écrit un SMS à Cécilia, dont il avait divorcé en octobre, [juste avant son mariage avec Carla BRUNI] disant : «Si tu reviens, j'annule tout.» rappelle le site de France2 – PRAVDA (cf. lien)

On apprend par le même site que le directeur du Nouvel Observateur s’est insurgé contre le «mépris» du président qui met en doute la «crédibilité» de sa feuille salie d’encre.

«Ce n'est pas la première fois qu'il manifeste à l'égard de la presse, notamment quand elle est indépendante, libre et critique à son égard, du mépris […] C'est la preuve qu'il faut qu'il mûrisse dans son respect des contre-pouvoirs.»

Indépendance de la presse, contre-pouvoirs, libre, critique... Il a fumé ses gros mots ou quoi? C’est probablement une tentative de plaisanterie de la part de ce journal suppôt des réseaux inavouables sinon la farce de l’hôpital qui se fout de la charité. Au fait, c’est bien au Nouvel Obs qu’ASKO sévissait avant d’aller traîner ses guêtres du côté de la GUEPEOU populiste du soir…

En tous cas, France2 – PRAVDA rappelle aussi que Nicolas Sarkozy avait retiré sa plainte le 19 mars. Ah bon? C’était donc une feinte pour gérer sa communication? Habile… On parie combien que KOUCHNER va faire de même avec sa rodomontade pour diffamation? Car le gratin parisien sait que les sorties de Pierre PÉAN ressemblent à s’y méprendre à celles du Canard Enchaîné. Des bombes à sous-munitions. Le PÉAN en a sous la pédale et saura faire payer le KOUCHNER pour sa témérité. Alors Nanard, candidat au second effet kiss-cool? Ca va être la purée, et nous au Manioc on va s’poêler… LF2M

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu