Avertir le modérateur

10/09/2009

Hortefeux et De Langlade, dérapages en Chœur

L’arroseur arrosé

A faire la moraline on se la prend dans la pine. On apprend que le censeur de Girot de Glandade a dit pire. Sur le site de la Pravda parisienne, l’ImMonde du soir, on a découvert avec stupeur que l’Hortefeux pensait bien plus loin que le père de la Glandouille : «Sur cette vidéo que s'est procurée Le Monde, le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, pose pour la photo en compagnie d'un jeune militant, samedi 5 septembre, lors de l'université d'été de l'UMP à Seignosse, dans les Landes. "Il ne correspond pas du tout au prototype", plaisante M. Hortefeux en référence à l'origine arabe du jeune homme, avant d'ajouter : "Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes»

Hier encore des leaders noirs qui pensent à temps partiel, la nuit surtout lorsqu’ils font les putes, se félicitaient ouvertement de la mise à la retraite d’office de Paul Girot de Langlade. Hier aussi, un des potes de Girot est venu sous nos feuilles, poster un lien appelant à signer la pétition contre la cabale orchestrée contre le Girot désormais De la Glandade: Pétition pour De Langlade. Car en effet, sauf à être naïf, il s’agit bien d’une cabale dont l’intérêt est à chercher ailleurs. Voilà notre censeur tel qu'en lui-même. Pour sa défense il évoque un extrait sorti de son contexte. Pourquoi ce ne serait pas le cas de Girot? Des salades...

A la Feuille de Manioc nous ne nourrissons aucune, mais alors aucune compréhension pour le Girot de Glandade. Nous étions de ceux qui relevèrent le caractère récidiviste de ses allusions tendancieuses. Au regard des conditions de sa relaxation devant la Cour d’appel pour un précédent du même ordre que la tempête de vaisselle actuellement orchestrée par des enfoirés, la nomination de ce Préfet aux Etats Généraux nous paraissait être un geste purement politique, et en soi un faute du gouvernement. La faute est donc celle-là, elle est politique et non morale. Arrêtez de nous prendre pour des benêts. A la Feuille de Manioc on est d’ailleurs curieux de voir les résultats d’un vote à bulletin secret parmi les préfets pour savoir s’il y a ou non trop de nègres et de bougnoules, comme d’aucuns les pensent, à Orly. Le résultat risquerait de faire passer Paul Girot pour une victime, voire un militant des droits de l’homme. Bande de pignoufs.

Lire la suite

27/08/2009

De Langlade, la Cabale

paul-article-2.jpg

Une cabale est une forme de complot ourdi par un groupe de personnes unies autour d’un projet secret visant à conspirer pour le succès de leurs opinions et de leurs intérêts au sein d’un État ou d’une communauté donnée. Source Wikipedia

«Me traiter de raciste est une insulte pour moi et ma famille. Je veux être réhabilité et je vais me battre pour çà».

C’est dit… Avis aux femmes, Girot n’est pas un homme facile. Nous relations ici même l’enquête ouverte par le Parquet de Créteil suite aux propos controversés du Préfet Girot De Langlade. Le commis de l’Etat se rebiffe et accuse à son tour son ministre, à savoir Hortefeux d’avoir monté un coup, pire une «cabale» pour se refaire une virginité d’antiraciste sur son dos. Bigre ! Ca se tire dans les pattes chez les gens de là-haut.

«Cette affaire, qui n’était à l’origine qu’un banal incident, a été orchestrée par l’actuel ministre de l’Intérieur, probablement pour faire oublier son passage au ministère de l’Intégration où il a mené une politique plus sévère que dans le passé et pour se refaire à bon compte une virginité de parfait antiraciste».

Non! Comment vous y allez Girot! Il ferait ça Hortefeux? Vous n'y pensez-tout de même pas! D'ailleurs selon le ministère de l’Intérieur il n’y a pas «le moindre coup monté». «Si l’enquête démontre qu’il n’a pas commis les faits pour lesquels il est poursuivi, il sera réintégré sans le moindre problème». Chiche? Même pas cap de nommer Girot commissaire à la diversité… On veut voir. Qui sait, avec Sarko, plus c’est gros plus ça passe.

Pour notre part, nous commençons par dire que Girot n’est pas un ami… Cependant on ne va pas nous faire aboyer sur les épouvantails. Nous laissons cela au benêt, humaniste, croyant et franc-maçon. Cela étant, nous avions ici même prévenu combien à nos yeux cette affaire puait, et relevait davantage d’une chasse sans sorcières, une tempête dans un verre d’eau ce qui ne change rien au fond, Girot étant ce qu’il est et ça le regarde. Il nous avait plutôt semblé que le bogue était antérieur, que ce n’étaient pas les propos de Girot de Langlade qui étaient problématiques bien qu’ils puissent être contestables, mais le fait même s’agissant des Etats Généraux d’Outre-mer, qu’il fusse nommé pour faciliter une régulation républicaine sur fond de disparités coloniales alors que le pouvoir politique lui connaissait un passé controversé pour ses écarts de langage et qu’il aurait échappé à une condamnation pour vice de procédure. Il y avait bien d’autres tâches pour ce genre de commis que l’urgence de l’envoyer à la Réunion régler les revendications de populations pas tous à fait aux normes de notre identité névrotique.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu