Avertir le modérateur

13/05/2009

Eva Joly, les paradis fiscaux comme l'esclavage

eva_joly.jpgLu sur Marie Claire du mois de Juin, une interview de l'ex-juge.

La justicière du mois

Eva Joly, l’ex-juge de l’affaire Elf, est candidate aux élections européennes (Europe Ecologie en Ile-de-France) et vient de signer «Des Héros Ordinaires» aux Editions les Arênes

Pourquoi avez-vous été la première femme à lutter contre la corruption en France?

Je n’ai fait qu’appliquer l’égalité devant la loi. Chez moi, en Norvège, c’est un dogme. Alors qu’en France politiques et chefs d’entreprises étaient persuadés qu’ils n’iraient jamais en prison.

Quel est le pays le plus corrompu de la planète?

Selon l’index «Transparency International», le Bangladesh. Le procureur général vient d’y donner sa démission car c’est impossible d’enquêter sur les proches du pouvoir. Seuls les pays du Nord (Scandinavie, Pays-Bas, Belgique) et les Etats-Unis ont une justice indépendante.

Quelle est la corruption la plus ignoble ?

Celle qui s’attaque aux ressources naturelles en corrompant les gardes forestiers. La Tanzanie a perdu 40 % de sa forêt vierge en dix ans. La surpêche est tout aussi scandaleuse.

Pourquoi comparer le combat contre les paradis fiscaux à la lutte contre l’esclavage ?
Quand les multinationales aident les dirigeants des pays africains ou autres à cacher leurs butins, c’est le même aveuglement, la même violation des droits de l’homme: l’idée que nos propres intérêts justifient tout.

Que faudrait-il pour changer la planète?

Rendre les paradis fiscaux totalement transparents. Les impôts qui n’y sont pas payés atteignent 255 milliards de dollars, or le programme de l’Onu pour combattre la faim dans le monde est de 195 milliards de dollars.

Que ferez-vous si vous êtes élue au Parlement européen?
Je m’en servirai comme d’une tribune.

08/05/2009

Francs-maçons bantous, le parquet fait appel

bongo-sassou-obiang.jpg

Soutien aux dictateurs, le Parquet ne se laisse pas marcher dessus

Il fallait s’y attendre, le parquet a fait appel de la décision d’informer sur les biens mal acquis de nos «amis dictateurs» bantous, qui sont en même temps les Grands Vénérables Maîtres de nos Loges Maçonniques Bantoustanaises. On a gratté pour trouver nos habituels donneurs de leçons sur les droits de l’homme. Personne. Où sont nos clowns attitrés par la médiasphère propagandiste parisienne? Les francs-maçons, de cravate rose-con ou bleu-prostitué déguisés, et lorsque ce ne sont eux, les moralistes sont rosicruciens ou scientologues et ce n’est pas mieux. Les premiers sont cependant les pires racailles, leur humanisme revendiqué n’étant qu’une version perverse de l’anthropophagie instrumentale. Lire à ce propos l’ouvrage de Sophie Coignard, «L’Etat dans l’Etat» qui fait une belle mise à jour de la Grande Secte. Bien infiltrés dans tous les milieux, les disciples de Baphomet tiennent les places fortes par le secret infâme qui les lie, journalistes mais aussi intellectuels de galerie, avocats, magistrats, élus, commerçants, industriels, artistes, tous supplétifs d’un système corrompu qui œuvre contre la République et le genre humain. Humanistes mon cul et mon œil avec. Anthropophages et accessoirement abuseurs de biens sociaux, sûrement!

Les esprits avertis connaissent bien ce sentiment océanique de l’humanisme, celui qui a fait de son semblable un esclave et de celui-ci une victime consentante. Normal il rêve d’être franc-maçon. C’est cet humanisme qui à partir de 1492 a conquis le monde à coups de guerres, de génocides et qui en a surtout retiré beaucoup d’argent à raison de fausse monnaie, inventant les droits de l’homme comme antidote de ses abjections. Plutôt le doigt de l’homme… Tu le sens là? Seuls les gogos s’y font prendre. Ici même verts nous sommes lucides. Et faut pas que nous prendre pour des légumes. C’est bien le même humanisme profiteur qui depuis la conférence de Berlin, vit du démembrement de l’Afrique en bantoustans dispersés au gré de nos convoitises et de notre concussion par le fer, le feu et le sang, celui du viol… On se souvient de la protestation d’une sous-ministre de notre Gaule du Doigt de l’homme aimant se faire remarquer:

«Mais moi, je ne suis pas née à Dakar par hasard. C'est là la différence ! Je n'aime pas quand ces deux pays sont l'objet ou le théâtre de tels déchirements. Ce qui me choque dans cette polémique, c'est qu'on se sert de l'Afrique comme terrain de jeu de la politique intérieure française.» Source.

La Feuille de Manioc lui avait alors conseillé de s’en ouvrir auprès de Bolloré pas très éloigné des amitiés de son patron de l’Elysée. Lire. Il tient une très bonne place en françafrique. Si ce type de vertu ne s’adressait pas à la galerie d’andouilles jouant à se prendre au sérieux dans les salons fétides parisiens, la même serait avisée de s’en prendre à nos intérêts, à nos hommes d’affaires, à nos réseaux pervers, à nos sectes, qui ont là-bas les amis dont il est question à l’occasion de cette enquête. Des amis placés aux sommets de pyramides, c’est le cas de le dire, pour leur disposition à l’idiotie, la corruption et au désintérêt pour leurs peuples. Trois propriétés qui ont conditionné leur accès au pouvoir selon notre volonté, et qui font d’eux de bons francs-maçons. Ce serait donc eux que le parquet protège?

«Cet appel apparaît aujourd'hui malheureusement comme la traduction du fait que le parquet dans cette affaire (...) est bien le bras armé et séculier de la raison d'Etat dans ce pays», a affirmé jeudi Me William Bourdon, avocat de TI (l’ONG Transparency International)»

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu