Avertir le modérateur

11/04/2009

L'origine illégale des bois tropicaux importés en France

j2-singes.pngLa forêt équatoriale disparaît ? Non sérieux, c'est vrai?

Selon le site www.actu-environnement.com ouaibé par votre Feuille de Manioc le 10.04.2009, 39% des bois tropicaux importés en France seraient d'origine illégale. En l’occurrence, le conditionnel «seraient» est déjà de trop tant le pourcentage est très certainement au-dessous de la vérité. Il s’agit là aussi d’une foutance de gueule en règle dont les seules victimes sont les gogos… et la biodiversité, étant entendu que africains qui vivent dans ces endroits sont quantités négligeables à nos yeux.

En général les groupuscules de l’humanitairerie bien-pensante, les pseudo associations façon Arche de Zoé, qui envoient leurs désoeuvrés mentaux en mal de reconnaissance se faire les dents et les ongles en Afrique pour nous revenir avec des CV d’aventuriers du bout de la jungle, nous serinent à longueur d’année que c’est le mode de vie des paysans africains, en particulier les cultures sur brûlis et la cuisine au feu de bois, qui est principalement responsable de la déforestation. Ceux des manioqueurs qui connaissent un temps soit peu les foyers du Congo peuvent témoigner qu’ils n'ont jamais vu cuire un mets local à l’aide de grumes de bois de 2 mètres de diamètre. Les experts dépêchés par la coopération et les institutions internationales, FMI et Banque Mondiale de concert intègrent la déforestation dans la formation du PIB, donc du développement, selon le fascisme financier admis par le consensus dominant.  Les dirigeants de ces pays, ou plutôt les pantins que nous avons corrompus par nos franc-maçonnerie, rose-croix, religions et autres ballivernes, suffisent à légitimer le reste.

Prenez-nous pour des cons, vous faites bien car nous en sommes et non seulement nous votons pour l'être, mais nous payons en sus des impôts pour nous faire farcir par des andouilles telles que vous. Il reste que les essences exotiques illégalement exportées se retrouvent dans l’ébénisterie de luxe dont sont meublés y compris ceux chargés de faire la loi, et la faire respecter... à Saint Germain des Prés et non à Bangui ou Libreville. En France il y a même des marques de philosophies milliardaires, BHL dont une part non négligeable de la fortune provient de l’exploitation de la forêt du bassin du Congo ici en cause. Après ça ose faire la leçon au monde entier… Rigolos va!

Lire la suite

12/03/2009

Durban II, épître du Mollah Ban Ki-Moon

nations_unies.jpgDurban II passera par là

Du Département de l’information du Secrétariat général de l’ONU, autant dire, aux yeux de BHL, du djihadisme international, BHL, cette autre marque frelatée de la pensée de faible intensité germanopratine, de l’ONU donc, un message du Mollah Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, célébrée le 21 mars. Pendant que le débat sur le renouvellement des normes sur le racisme éculées comme elles ont enculé le monde, on peut l'écrire, pendant que la querelle trace les lignes de partage en tous points étrangères à l’humanisme, ou l’universel que les discours justifient, les aigreurs d’un fiel mal digéré taraudent le microcosme qui avait fait du racisme un fonds de commerce.

Comme une réponse aux falsificateurs de tous poils, l’ayatollah de l’ONU, Ban Ki-Moon rappelle que tous les pays sont confrontés au racisme et qu’ils doivent y faire échec. Peu importe leurs moulinets, Durban II aura bien lieu. Le centre de gravité du Monde a changé, il s’est dispersé et les critères névralgiques de la pensée aussi. Le racisme ne se distingue pas du libéralisme marchand, du capitaliste financier si l’on veut ou encore de la bourgeoisie, autant de manifestations dont il sert les intérêts depuis 1492. Il n’est donc guère étonnant que l’émergence d’un monde à polarités multiples, multiplie les guichets de ce produit-là comme de toute autre manifestation de notre modernité de civilisés. L’Occident n’étant plus le centre global, les haines monothéistes qui structurent notre morale  millénaire et la justifie sont remises en cause. C’est de ce débat-là dont la crispation parisienne est le déballage. Ci-après le message du Mollah Ki-Moon… Bonne ingestion. LFDM

ban_kimoon.jpgHallali épistolarisé du Mollah Oussama Ben Ki-Moon

«Le 21 mars 1960, dans le township de Sharpeville en Afrique du Sud, 69 personnes étaient abattues par la police alors qu’elles participaient à une manifestation pacifique contre la loi d’apartheid imposant la présentation de laissez-passer. Beaucoup d’autres, y compris des femmes et des enfants, étaient blessées. Une vague d’horreur a alors submergé le monde. En faisant du 21 mars la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, l’Assemblée générale a souhaité honorer la mémoire de ceux qui avaient été massacrés et condamner le racisme.

Le régime d’apartheid de l’Afrique du Sud a depuis lors été supprimé. Les lois et pratiques racistes ont été abolies dans de nombreux pays et nous avons créé un cadre international de lutte contre le racisme se fondant sur la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Cette convention va bientôt être ratifiée de façon universelle même si dans toutes les régions, trop d’individus, de communautés et de sociétés souffrent encore de l’injustice et des préjugés causés par le racisme.

Le mois prochain, des représentants de gouvernements et de la société civile se réuniront à Genève pour examiner les progrès réalisés depuis la Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée, tenue en 2001 à Durban. Au cours des années qui se sont écoulées depuis, le monde a été le témoin d’une augmentation inquiétante des informations faisant état d’actes de haine et d’intolérance liés en partie au terrorisme et à l’accroissement des migrations. La Conférence d’examen vient à point nommé pour permettre aux pays de mettre en commun leurs expériences, d’identifier les meilleures pratiques et de réaffirmer l’engagement qu’ils ont pris de lutter contre le racisme. Le racisme existe dans tous les pays et je demande instamment à ces derniers de se concentrer pour y faire échec.
L’article 1 de la Déclaration universelle des droits de l’homme affirme que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale nous rappelle que nous avons la responsabilité collective de promouvoir et de protéger cet idéal. Il nous faut ensemble redoubler d’efforts pour mettre un terme à la discrimination raciale et à la xénophobie, où qu’elles se présentent.
Source, ONU, Service des informations et des accréditations New York

Une pétition contre l'ONU

Le 8 août, dans la torpeur de l'été 2008, des saltimbanques de la moraline publiaient une tribune dans le monde qui  ouvre d'usage large ses colonnes à de telles billevesées comme une protituée, ses charmes, lançaient une pétition intitulée "L'ONU contre les droits de l'homme, signez la tribune". L'ONU rien que ça! Au nombre des premiers signataires la liste affichait alors sa belle allure. Il semble que depuis ce soit un pèt de none et  un pétard mouillé: Elisabeth Badinter, Adrien Barrot, Patrice Billaud, Pascal Bruckner, Jean-Claude Buhrer, Chala Chafiq, Georges Charpak, Christian Charrière-Bournazel, Bernard Debré, Chahdortt Djavann, Jacques Dugowson, Frédéric Encel, Alain Finkielkraut, Elisabeth de Fontenay, Patrick Gaubert, Claude Goasguen, Thierry Jonquet, Liliane Kandel, Patrick Kessel, Catherine Kintzler, Claude Lanzmann, Michel Laval, Barbara Lefevbre, Corinne Lepage, Malka Marcovich, Albert Memmi, Jean-Philippe Moinet, Jean-Claude Pecker, Philippe Schmidt, Alain Seksig, Mohamed Sifaoui, Antoine Spire, Pierre-André Taguieff, Jacques Tarnero, Michèle Tribalat, Michèle Vianes,Elie Wiesel, Michel Zaoui.

Lire la suite

06/11/2008

"BHL est nu moralement", on veut tout voir alors...

La feuille de manioc vous invite à revenir sur un article paru en 2007. Chez les modernes du caniveau, on pense vite pour panser fast comme au McDo. La philosophie jetable a ses grandes marques. Eh oui ! On dit DSK comme on dit JFK et BHL comme BHV, une quicaillerie sous forme de pensée. En Afrique centrale on dit "faire du bruit". En tout cas, sous la plume de Pascal BONIFACE, notre filou-sophe médiasphérique en prend pour son matricule. Même punition pour le journalisme de révérence façon germanopratine: "Personne n’oserait imaginer Floyd Landis ou Lance Armstrong prendre la tête d’un grand débat sur la lutte contre le dopage. Pourtant, nul ne semble s’offusquer que Bernard-Henri Lévy soit devenu la référence de celui sur la place de la morale en politique nationale ou internationale et de la refondation de la gauche" Fichtre! Il est tout seul dans sa culotte le Pascalou? Parce que toucher au béhaachel national n'est pas sans risque d'excommunication. Est-ce pour cela qu'on ne voit plus le chercheur chez Calvi le soir sur la Cinquième chaîne? Morceaux choisis:

boniface.jpg"Comment expliquer que dans un pays qui n’est pas totalitaire…" Ah bon? « Comment expliquer que dans un pays qui n’est pas totalitaire nul ne se sente la force de refuser de l’inviter pour évoquer son livre ? ».

"Est-il éthiquement acceptable de tromper le public par peur des représailles de BHL ou dans l’espoir de ses renvois d’ascenseur ? A chaque fois que BHL a été interviewé, il l’a été avec admiration et déférence." Là, TUQUOI sent comme un grosse solitude (Private Joke: TUQUOI est un graphomane du journal Le Monde qui se prend pour un jouranaliste). Prends ça dans ta tronche, espèce de journaliste démocratique!

Plus goûtu encore : "BHL est un symbole actif de cette coupure entre le peuple et les élites. BHL est nu moralement. Courtisane et craintive, la majorité de la presse fait semblant de le voir richement vêtu et s’ébahit devant le faste de ses habits neufs. Le public, lui, est partagé entre l’écœurement et la rigolade."

Miam, miam ! Ca c’est du bon manioc comme on l’aime! Mais le Pascalou ferait bien de numéroter ses abattis. Gare à la vengeance du BHL! Et ses copains c'est pas des drôles. "Sans doute suis-je d’une naïveté infantile..." Non arrête Pascalou, c'est tordant! "Mais je pensais qu’on ne pouvait être à la fois un menteur multirécidiviste et se prendre pour une figure morale. […] Comment quelqu’un ayant une pensée binaire (bien-mal, ami-ennemi, eux-nous), puisse passer pour un intellectuel incontestable ?" Tu découvres la démocratie mon pote. Bienvenue en France!

Dis-nous Pascal… BHL te doit de l’argent ou il t’a coupé une meuf ? "Pour BHL, l’anti-américanisme est "la métaphore de l’antisémitisme". Là notre homme tient à ne pas passer l'hiver. Quelqu'un peut se renseigner pour savoir s'il est toujours vivant? "Certes en 1985 BHL avait déjà signé une pétition en faveur des « contras » nicaraguayens dont le texte émanait d’une officine de la CIA". Au fait Pascalou, nous on a un truc super pressé à faire chez MUKAMBA, on s'appelle...  Tu joues les prolongations si tu veux, en tête à queue avec BHL si tu veux, mais les trucs avec la CIA et les Contras, nous au manioc on ne rigole pas avec ça, on ne veut pas voir nos têtes mises à prix !

« BHL déploie une énergie considérable à nier que le conflit israélo-palestinien est un problème stratégique majeur. Il a même été jusqu’à écrire que c’était au Darfour que se jouait le choc des civilisations. » Antisémite avec ça…

Pour aller boire l’encre de boniface dans son intégralité cliquer ici.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu