Avertir le modérateur

06/02/2009

Raphaël CONFIANT: "deux poids, deux mesures"

confiant.jpgAu lendemain de la prestation présidentielle qui n’a même pas pris la peine d’une allusion du blocage de la Guadeloupe depuis plusieurs semaines, c’est dire le mépris, La Feuille de Manioc publie in extenso et sans commentaire, ce qui n’est pas dans son habitude, un papier de Raphaël CONFIANT sur les propos de HUYGHES-DESPOINTES sur Canal+. Même morgue, même sort…

Propos anti-nègres du Béké HUYGHES-DESPOINTES: Deux poids deux mesures
Source Montray Kreyol 4.02.2009

M. Alain Huyghes-Despointes, industriel béké martiniquais, propriétaire de diverses entreprises en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane (Danone, Coca-Cola etc…), a donc tenu des propos anti-métis et anti-nègres sur CANAL + à une heure de grande écoute en France.

Il ne s’est pas exprimé sur une petite chaîne locale comme RFO. Non ! Sur l’une des plus grandes chaînes françaises. Une chaîne qui est regardée chaque soir par plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs français. Une chaîne réputée pour passer des films de valeur et des documentaires de haut niveau. Ce qui veut dire que tout le monde en France a entendu M. HUYGHES-DESPOINTES mépriser les métis antillais et déclarer que l’esclavage n’était pas aussi féroce qu’on le dit généralement.

Or, aucun média hexagonal, aucun grand journal, aucun intellectuel droit-de-l’hommiste du Quartier Latin n’a encore réagi. Comme pour les massacres de Gaza le mois dernier, les Bernard-Henri LÉVY, André GLUCKSMAN ou encore Alain FINKIELKRAUT sont aux abonnés absents !

Mais, imaginez un seul instant que de tels propos aient été tenus sur la même chaîne par quelqu’un qui n’aime pas les Fils de Sion. Dans la minute qui aurait suivi, on aurait assisté à un véritable tollé médiatique. La personne aurait été dénoncée, vilipendée, clouée au pilori, mise au ban de la société. On lui aurait jeté au visage l’insulte suprême : ANTISEMITE.

Lire la suite

04/02/2009

Les convictions de Lilian Thuram

thuram.jpgTHURAM n'y a pas bon banania

Lu sur le Journal Le Monde (03.02.09) cet entretien de Lilian THURAM, membre du Haut Conseil à l'intégration (HCI) depuis 2002, et recordman de sélections en équipe de France (142). Il s'exprime sur les grèves et revendications en Guadeloupe. Interview:

«La grève générale, qui paralyse la Guadeloupe depuis le 20 janvier, ne laisse pas insensible celui qui est l'un des plus célèbres natifs de l'île : l'ancien footballeur Lilian THURAM, 37 ans, retraité des terrains depuis six mois, après la découverte de problèmes cardiaques.»

Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion…, «combien de divisions?»

«Le Monde : Que vous inspire la grève générale en Guadeloupe ?
Lillian THURAM :Je trouve que l'écho qui est fait de ce mouvement, qui dure depuis presque deux semaines, n'est pas très important. Imaginez la même situation de crise dans toute autre région de France: je pense que cela attirerait davantage l'attention. Concernant les revendications sur la "vie chère", elles me semblent d'autant plus légitimes qu'elles sont justifiées par l'Etat lui-même : lorsqu'un fonctionnaire est muté de métropole aux Antilles, il touche en effet une prime de "vie chère", qui augmente son salaire de 40 %.C'est bien la preuve que l'Etat a conscience que le coût de la vie est exorbitant là-bas.»

Ce qui démontre à tout le moins, que si les pouvoirs publics en ont conscience, c’est uniquement parce qu’ils s’en tapent le coquillard. Et l’opinion métropolitaine pareillement. On connaît la célèbre phrase de ROOSEVELT reprise par STALINE à propos de l’état des forces militaires françaises : «combien de divisions?». En l’espèce la réplique est à double sens. Le cas particuliers des Antilles et de la Guyane qui partagent le même sort géopolitique montre que ces territoires pèsent peu dans l’agenda national, et sont dispersés par les intérêts politiques qui les dominent, au point précis où leur élite, ou ce qui en tient lieu, fait concurrence pour se brancher. Nous avons ici même évoqué les impostures du Collectif-Dom et du CM98 pour ne parler que de ces instruments-là. Ils ont uniquement servi de rampe de lancement à Patrick KARAM pour un strapontin au gouvernement comme Délégué interministériel à l’égalité des chances ultramarines… D’autres ont alors hurlé simplement parce qu’ils furent les oubliés des prébendes. C’est dire si le pouvoir s’en tape parce qu’il sait diviser. Tant qu’on ne traitera pas des problèmes de fond…

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu