Avertir le modérateur

25/11/2009

Pandémie, les corréziens prennent les auvergnats en grippe

descoings_arbib.jpg
Chirac, l’impénitent corrézien.

Anyss Arbib dit avoir été traité «comme un ennemi dans sa propre République». D’abord on dit Ripoublique. Pigé Monsieur Arbib? Commençons donc par les présentations. Anyss Arbib est le jeune homme ci-dessus qui pose à côté d'un comique Belge qui se fait passer pour le directeur de Sciences-Po Paris, sous le nom d'emprunt de Richard Descoings. En vérité il s'agit de François Damiens voir photos ci-contre, connu pour ses caméras chachées. Bon ça c'est fait.

francois_damiens.jpgDans sa livraison d’hier 24/11,  le torche-cul quotidien Libération, caviardisé gauche-bobo, a certainement voulu faire sensation en plein débat sur le «Même» (le Gaulois) et «l’Autre» (l’arabe). Et ces Bobos-ci de rapporter les bobos-là dus aux gnons que le futur Préfet issu de l’immigration mais encore étudiant de Sciences Po a reçus, suite aux «violences policières dont il a été témoin et victime à Paris après le match Egypte-Algérie, questionnant ainsi la notion d’«identité nationale». Anyss Arbib «et son ami poursuit Libé se sont fait copieusement asperger de gaz lacrymogène par un CRS, geste accompagné d’insultes xénophobes: «Dégage, sale Arabe!». Lien. Où est le problème? De son côté et dans le même temps, c'est Jacques Chirac qui s’inquiète quant à lui de savoir si Lormont est une bourgade de l'Aurès ou de l’Atlas, visez l'Algérie et le Maroc. Et l’inquiétude fait le buzz. Le Chi xénophobe ? Un poco ma non troppo… Examinons l’embrouille.

Le problème avec les bougnoules c’est qu’on a beau leur expliquer, on n’arrive pas à leur faire comprendre voyez-vous? Cette manie qu’ils ont à confondre Barbès et les Champs Elysées, c’est navrant! Ce n’est pourtant pas faute de leur avoir fait savoir que pour les youyous, il y a déjà le quartier de la Goutte d’Or dans le 18ème arrondissement de Paris, configuré pour ce genre de réjouissances. On ne va pas non plus leur accorder la plus belle avenue du monde pour y faire la nouba et la danse du ventre à chaque fois qu’un match opposera des bougnoules aux biquots! Non mais… Et puis, est-on seulement sûr du témoignage de ce jeune Anyss? Au fait, vous êtes au moins sûrs de l’orthographe et de la prononciation! Parce que Anyss ça fait Zarbi or il s’appelle aussi Arbib. On ne veut pas d’impair de ce côté-là. Certes, Anyss est beau, il a l’air posé mais ne feint-il pas? Tout est possible avec ces gens-là. Si Anyss est étudiant en quatrième année à Sciences-Po Paris, a contrario il habite Bondy, une ville de cailleras, et c’est bien connu, l’arabe est fourbe… Stop!

Ce qui nous étonne à la Feuille de Manioc, c’est la Une de Libé en pleine page sur cette affaire. Qu’est-ce que cela démontre? Où est l’actu? Des tendres effusions de ce genre se comptent par dizaines au quotidien. Pourquoi maintenant? On se poêle comme on peut dans ce torche-cul de gauche. N’allez surtout pas accuser cette Pravda-là de ne pas faire du Sarkozy à l’envers. Joffrin ne mange pas de ce pain-là. Mais bien sûr…

Revenons à nos moutons noirs et beurs, c’est beaucoup plus drôle. Attendez voir. Récemment nous vous révélions ce qui se chuchote dans les milieux proches de la Rousse en bleu marine, Taser au ceinturon et lacrymo à l’écusson. Nous vous révélions que les keufs ne disent plus «biquot» lorsqu’ils serrent un jeune d’origine maghrébine ou arabe. Ils disent qu’ils ont chopé un «auvergnat» depuis les arias de Hortefeux qui ont gondolé les Puys de Dôme. Drolatique! Et ne croyez pas que c’est pour se fiche des beurs. Nos joyeux drilles se payent ainsi la tête de leur Sinistre de l’Intérieur qui semble faire davantage rire que peur. Fini le temps des cow-boys à la Pasqua et Sarko. Le premier flic de la Gaule érectile fait rire… Nous voilà propres. Mais à ce titre particulier, la marque des auvergnats a du mouron à se faire. Sur le Beur et la margarine, les voilà débordés par les corréziens et pas n’importe lesquels, le Chi mène la troupe. «Natif de Corrèze» toi-même! On voit d’ici les 71% de boucliers levés en guise de prescription de popularité. Va suer ailleurs, touche pas à mon Chi! Diront-ils…

Lire la suite

26/08/2009

Rocard, l’esprit frappeur

Emberlificotorus socialotogique

Asseyez-vous pour ne rien comprendre et vous comprendrez pourquoi les observateurs font mine de comprendre Michel Rocard et de lui faire croire qu’il est intelligent. Eux-mêmes étant d’achevés crétins, encenser un des produits les plus avariés de la gauche bourgeoise française pour ses propos abstrus leur permet d’accréditer qu’ils sont aussi intelligents que Rocard qu’ils comprennent en ce qu’il est incompréhensible.

«Vous êtes en activité grâce à Nicolas Sarkozy» rappelle perfidement un journaliste de France Inter-Pravda qui mime sa vocation. «Qu’est-ce que vous soutenez dans l’action de Nicolas Sarkozy?» Attention l’emberlificoteur de l’abscons va gicler: «pour le moment le Président de la République a au moins réussi à mettre en mouvement une  intention réformatrice en France» A tes souhaits Mimi, mais faudrait peut-être voir à changer de marque ou d’approvisionnement. Parce que là, soit c’est frelaté soit ça fait mal à la tête… Et laquelle intention réformatrice peut-on savoir? La suppression de la taxe professionnelle. Toute une carrière pour entendre ça!

Attachez votre ceinture l’esprit de Michel Rocard va encore frapper: «il est clair qu’il, le Président bien sûr, est inquiet sur la batterie d’instruments que le système de pensée classique de la droite française nous a laissé». Et de rajouter, «C’est clair qu’il a compris ça.» Quant à avoir compris Rocard, c’est moins sûr et c’est peut-être pour cela que l’Empereur lui aussi n'étant pas en reste de ses con-citoyens de Pravda-Presse, l’a choisi. Au pays des aveugles...

Rocard balance pour mieux expliquer sa félonie. Au PS il n’y aurait plus que des rivalités d’ambitions «stupides». Il réclame donc que le PS travaille au programme d’abord. Pour les petites phrases, il est compétent. C’est un tacle de huguenot. Ce mec comme tous les protestants du PS déteste Ségolène. Souvenez-vous du looser en chef, le grisonnant frisé, Lionnel Jospin bordel! C'est évident... Rocard réclame donc que le PS affiche d’abord son programme pour éliminer la diva d’avenir que les militants désirent. «Le PS a perdu l’habitude d’approfondir les problèmes.» Encore une question de doigt. Lui Rocard est dans les profondeurs, mais abyssales alors. «On ne lit plus» rue de Solférino, Michel est donc allé se faire lire auprès du Petit Nicolas qui, comme tout le monde le sait, lit de grands auteurs depuis cet été. Rocard est assez grand pour l'Empereur à talonnettes.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu