Avertir le modérateur

22/02/2009

Fondation Copernic: travailler plus pour mourir vite

mort_code_du_travail.jpg

Travailler tue en toute impunité: pour combien de temps encore?

Pour longtemps selon toute vraisemblance, si les citoyens bénéficiaires de deux siècles de droits sociaux acquis de haute lutte ne se mobilisent pas. La preuve, qui se souvient l'appel lancé contre le démantèlement du code du travail (image ci-haut). C'est passé et nous avons financé la vaseline... Mais il est toujours temps de se racheter une citoyenneté. Une pétition est lancée par la Fondation Copernic pour dénoncer un fléau social. La Fondation Copernic, le genre de studieux et sérieux, pas tout à fait des marxistes léninistes. Nous au manioc on aime pas trop par ailleurs, mais là, il faut avouer que le thème nous engage et devrait recueillir des suffrages soviétiques du genre 200% de citoyens pour… Alors on vote à dix doigts car pendant ce temps, la Laurence Parisot continue à revendiquer le droit des actionnaires prédateurs à ravir l’essentiel de la richesse de la Nation par l’immémorial et intangible principe de la domination des possédants sur les damnés; la privatisation des profits et la socialisation des pertes. Signez donc la pétition, chaque signature est un bourre-pif asséné aux Madoff et à leurs avatars du MEDEF…

Lire la suite

06/02/2009

30 ans plus tard... Encore DUHAMEL et des envies d'ailleurs

montagnes_d_ici.jpgEnvies d'ailleurs...

Il y des jours comme ça où votre ordinaire vous donne des envies d’ailleurs. Le minuscule Empereur a fait le tour hier de son propriétaire, Président du Conseil d’Administration (PCA) de la télévision publique et ami intime des PCA des media privés. A la machinerie du manège, avant que la PRAVDA ne donne ses forces pour le service après-vente de la parole impériale, il y avait encore et toujours, l'incontournable Alain DUHAMEL pour l’interroger. Un fossile. Une vieille tante de l’auteur de ces lignes qui n’est plus de ce monde, s'agaçait, il y a déjà bien longtemps devant le personnage «mais quand va-t-il cesser de gigoter du cul et de se caresser le menton?» 10, 20, 30 ans plus tard, sur les media de France et de Navarre, Alain DUHAMEL gigote toujours de complaisance pour recevoir la parole des princes qu’il fait précéder d’hagiographies. Il paraît que le monde change. Tristes Tropiques avait titré Claude LÉVI STRAUSS. Devant la déculottée que nous prépare la Chine faudra-t-il écrire à notre propos "Triste calottes"? Il y des jours comme ça où on a envie d’ailleurs. Besoin d’air frais, d’un peu de distance face au bruit. Suivez les pas d'un blogger que nous avons, dans nos vagabondages, surppris …

Montagnes d'ici et d'ailleurs
«Après avoir arpenté les Savoies en long, en large et en travers, et avant d'aller user mes semelles dans les cordillères boliviennes, ce blog est un point de rencontre entre les montagnes d'ici et celles de là-bas.
J'ai peur
J'ai peur quand je lis dans Le Monde des récits de garde à vue plus injustifiées et humilliantes les unes que les autres. J'ai peur quand des fonctionnaires français dénoncent une clandestine venue inscrire sa fille à l'école de la République. J'ai peur quand Berlusconi autorise les médecins italiens à dénoncer les sans-papiers. J'ai peur quand les établissements scolaires de l'héxagone sombrent dans la violence et que personne ne fait rien. J'ai peur quand un conducteur de train ou de bus se fait agresser et que tout le monde reste sourd. J'ai peur quand je vois le fossé se creuser entre les fils de riches promis à un bel avenir et les enfants des cités qui végètent intellectuellement dans des collèges ghettos. J'ai peur. Où allons nous comme ça? Vers quel chaos nous dirigeons nous de si bon pas? J'ai peur. Dans quel monde à l'agonie nos enfants devront-ils lutter pour vivre? J'ai peur. Mais la peur n'évite pas le danger...»

08/01/2009

Il fait de plus en plus froid et ils sont de plus en plus mal logés

Pensons à ceux d'ici pour mieux saisir l'horreur du lointain

Publié le 05.01.2009 sur Le Mammouth Manchois Enervé

Aujourd'hui, nous sommes le 16 nivôse de l'an 217 de ( mais pour combien de temps encore?) la République.
Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
A celles et ceux toujours enquête de logis
"On ne met pas son passé dans sa poche ; il faut avoir une maison pour l'y ranger." Jean-Paul Sartre

sans_abri.jpgLes évènements de Gaza nous font oublier que l'hiver est là, et des plus en plus virulent. Les sans-abri le savent et sont les premiers touchés. SDF, mais aussi celles et ceux qui ont un travail et qui ne peuvent trouver de logement. Dimanche, sur une initiative du DAL, ces citoyens oubliés des politiques ont fait une marche sur Matignon. Fillon n'en n'a eu probablement cure. Ils n'ont pas de maison? mais qu'ils aillent dans les palaces! Comme Sarkoléon III (La Feuille de Manioc préfère NABOLEON III) D'ailleurs, pour leur rappeller qu'on ne va pas déranger les puissants dans leur sieste post-réveillonnesque, la "police républicaine" a chargé les gueux qui ont ramassé coups et horions.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu