Avertir le modérateur

14/07/2009

Bien public, la privatisation de la RATP est en marche

ratp.gifLe capitalisme des saumons

Le génie de l'idéologie dominante c'est de persister à courir à sa perte quitte à suspendre la raison et qu'importe l'évidence. L'idéologie, c'est omme les saumons qui se suicident en remontant le cours des rivières. Si tout le monde admet que la privatisation de l’Underground londonien est un échec, si la privatisation ce sont des métros pourris qui n'arrivent jamais à l'heure, lorsqu'il y en a, si nos amis anglais collectivisent à nouveau le réseau de métro après les options désastreuses de Thatcher, c’est qu’ils sont forcément plus cons que nous ne pensez-vous pas! Cons de revenir à notre modèle franchouillard, communiste, soviétique, après avoir expérimenté le libéralisme venu sur terre pour sauver le monde...

Au fond, ce ne peut être en aucune manière à cause de la distorsion inhérente à deux horizons de rentabilité qui s'ignorent. Le court terme du profit, et le long teme de l'Etat. Au mieux c’est la faute à pas de chance. Or la dynamique des investissements connaît des cycles comme la plupart des phénomènes, et la finance, mue par l'esprit de lucre ne se confond pas au bien public. La chose publique relève naturellement de tous les cycles longs. Lorsqu’on met de l’argent sur un gone le capitaliste qui ne pense pas plus loin que son trou du cul prétend que c’est une dépense et traite les profs de fonctionnaires. Lorsqu'on soigne un malade, c'est le corps social qu'on soigne, et l'état de la société qu'on  traite, mais le capitaliste y voit un trou, une béance. La Sécurité sociale sera bientôt une injure. L’esprit avisé y voit un investissement pour demain.

Ainsi vont la chose publique et l’intérêt privé. L’une vise loin, l’autre est un enfoiré. La chose publique est suffisamment désintéressée pour considérer des choses sans intérêt telles que les générations à venir. Ses investissements tiennent compte de ce que seront les besoins du pays dans 20, 30 ou 40 ans. Or depuis Madoff et Stanford, sauf à vouloir faire un doigt au benêt, il n'y a déjà plus de marché à 5 ans et le capitaliste, même londonien, se tape le coquillard de savoir comment circulera le petit londonien en 2020. Il s’en tape et qu’importe que le petit londonien soit son petit fils. Seule l’intéresse, la valeur. Pourquoi se faire chier à investir sur un rail alors qu’on peut exploiter un réseau jusqu’à la corde et qu’il se trouvera toujours un popu benêt, même londonien, pour passer à la caisse lorsqu’on le refourguera déglingué à la collectivité? On vous l’a fait court, mais c’est bien ce qui s’est passé à Londres.

C’est donc ce modèle de gestion et d’investissement que l’Empereur préconise pour la RATP. On se disait bien que son projet fumeux de Grand Paris cachait une combine pour ses copains. Et les parisiens de 2009 qui sont tout sauf des citoyens de 1789 s’en iront sans coup férir à la parapharmacie se procurer la paraffine et graisser leur intubation en règle et en silence par Sarkoléon.

Lire la suite

09/07/2009

Les frappés du PS, et les piqués du tour

m:1247067490

Le parti de la Rose ou la métaphores à contre cycle

le PS joue au Rugby cependant que la France n'a d'yeux que pour le vélo. Sarko ira faire le beau sur le tour de France histoire de glaner quelques cocus déjà conquis. Ainsi va en symbole, l'agenda du PS. L’agence de presse non gouvernementale mais bel et bien Pravda, AFP titrait hier, «A Marcoussis, le PS veut «pousser fort» dans la mêlée». On se demande à quoi les crados faisaient allusion. Au rugby pardi! Eux-mêmes avouaient la métaphore facile. On ne leur fait pas dire! Même votre Feuille de Manioc n’aurait pas osé. Visez un peu Libé qui ce jour reprend AFP-Pravda dans son ambition de badigeonner les bobos de gauche-caviar, histoire de faire croire aux cocus que le PS très combatif n’hésite pas à prendre des coups dans la gueule.

«La direction du parti se réunissait, ce mardi, pour un séminaire dans l'Essonne afin d'amorcer la refondation de son projet. Sa stratégie aux régionales et les primaires de 2012 n'étaient pas au menu. Facile mais de circonstance, la métaphore rugbystique, lors du séminaire du PS, ce mardi, à Marcoussis. Un mois après son revers aux européennes, le parti se réunissait dans les locaux du centre national du rugby, dans l’Essonne, pour ressouder son «pack» et «pousser fort» dans la mêlée et, de préférence «dans le même sens», selon les termes de Martine Aubry.» Source Libération.fr.

Le problème du PS est, outre d’être anti-Royal, d’être en permanence à contre cycle du peuple qu’il a cessé d’incarner depuis que ses barons ont fait de l’appartenance aux loges maçonniques une fin en soi, ce qui les condamnent à s’ancrer dans les territoires qu’ils tiennent comme des bastions. S’il fallait un signe de ce décalage, on file la métaphore rugbistique au moment où la France a les yeux et les esgourdes rivés sur le tour pharmaceutique de France, avec un Lance Armstrong plus accéléré que jamais. A cette seringue-là, il sera encore meilleur au contre la montre à 60 piges.
«Les travaux, nous susurre-t-on du côté de Marcoussis, doivent se dérouler en trois temps: comprendre «ce que disent les Français» […] sur «la gauche, les Français et les attentes des citoyens». Il serait temps qu’un parti dit de gouvernement s’en inquiète… Ca fait peur! Vient ensuite le dur du sujet concernant la «réflexion stratégique sur les questions de nouveau modèle»… Diantre! Un nouveau modèle de loge maçonnique? Et enfin, «le calendrier». Ca au moins c’est réglé et votre Feuille de Manioc peut d’ores et déjà parier que les barons s’écharperont pour 2012 par écuries, on dit courants, interposés… Pendant ce temps Nicolas Des-Talonnettes se marre et les français se préparent à en suer avec 20% d’augmentation d’électricité. Le gouvernement fait mine de désapprouver mais dans ce manège de duettiste, tous nous préparent une enfilade à 10%. Pendant ce temps le PS phosphore sur le nouveau modèle.

Elkabbach le thuriféraire des néo-cons

Normal dans ces conditions, qu’entre deux idées décaties, Jean-Pierre Elkabbach, l’ami cathodique de l’Empereur, boive son petit lait en recevant Jean-Marc Ayrault le baron nantais de la vieille loge socialiste, et patron des parlementaires de la Rose au Palais Bourbon. Voila notre très sarkozyste Elkabbach qui se préoccupe de l’hommage rendu à un autre noir que Ramatoulaye Yadé, même s’il s’agit de Michaël Jackson. Il va pleuvoir de la merde. On se taquine dans un jeu convenu puis vient le sujet consensuel des néo-cons occidentaux: il faut à tout prix empêcher l’Iran d’accéder au feu nucléaire. La Feuille de Manioc pose une question de simple bon sens: en vertu de quoi aurions-nous un droit moral à cette exigence? Quelle règle morale serions-nous susceptibles d’opposer à l’Iran? Notre expérience de la Traite Atlantique? De l’esclavage? De la colonisation? De la Grande guerre de 14-18? De la seconde plus meurtrière encore? De l’holocauste? Des massacres au Viet-nam, en Afrique…

Lire la suite

07/07/2009

Le trait cruel d’un avocat sur le sarkozysme sécuritaire

1107680017.jpgLe droit des pieds nickelés

Sur son blog de 20 Minutes, à deux pas d'ici donc, Maître Gilles Devers s’insurge, semblant prendre sa vocation de défenseur des droits humains au sérieux. Il donne cependant à votre Feuille de Manioc incorrigible dans sa critique sans concession, l’occasion d’une incise sur fond des libertés publiques et individuelles. Nous aurions envie de prendre ce praticien au mot tant l’enquête que nous menons actuellement inflige un cinglant démenti au prétendu désintéressement de la profession d’avocat, désormais guidée par l’esprit de lucre, l’influence, et la raison obscure des réseaux.

Souvenez-vous par exemple, que l’Empereur, au début de l’ère nouvelle, avait songé à une alternative à la voie actuelle du divorce, fatalement contentieuse, assurément coûteuse. Il préconisait une procédure rapide et sans avocat dès lors que les conjoints étaient d’accords. Qui a fait obstacle à cette vraie réforme? Les avocats au nom de la défense de leur fonds de commerce. L’Empereur qui lui-même est avocat a reculé devant la bronca de corbeaux tombés à bras raccourcis tels des charognards au pied des marches de nos Palais de justice, tout simplement parce le Château entamait leurs proies. Dans leur manifeste, ces professionnels du désintéressement de façade avouaient sans ambages qu’ils vivent de la misère sociale, comme Sos Racisme et le Mrap se nourrissent du racisme, comme le Cran survit grâce à la servitude nègre. Mais on ne joue pas avec ces gens de robes retors, les derniers d’une noblesse révolue à se parer de ce ridicule, même les prêtres l’ont tombée. La confrérie des avocats est un des lieux privilégiés de la franc-maçonnerie dont l’influence y règne sans partage. Maître Devers s'est servi des célèbres et peu recommandables Croquignol, Ribouldingue et Filochard pour illustrer son billet. Il y a pourtant lieu de se demander qui sont les vrais Pieds nickelés de la République, l'habit ne faisant pas moine...

Tous pourris?

Peut-être pas mais l’ensemble est loin d’être propre. Nous aurons l’occasion de vous parler très bientôt de cas pratiques où des avocats véreux ont conduit leurs clients au gibet, et non à propos de larcins, mais s’agissant de droits fondamentaux de la personne. Les sanctions des barreaux n’ont pas résonné jusqu’aux esgourdes de l’opinion publique qui ne sait rien de ces auxiliaires de justice, grassement payés sur la misère sociale sans laquelle leurs libéralités ne prospéreraient pas. On connaît la rengaine du panier de crabes dès que les pratiques inavouables d’un corps sont mises cause: «Vous ne pouvez pas vous permettre de mettre tout le monde dans le même sac». Oui mais alors il faut vider son sac et donner les ripoux à la justice. Il n’appartient pas au justiciable de protéger la notoriété d’avocats tout en faisant les frais de leurs égarements, mais aux Conseils des barreaux d’appliquer avec rigueur les principes et les règles dont ils s'inspirent dans leurs plaidoiries.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu