Avertir le modérateur

25/09/2009

Le Cran : Go pour Tintin aux cons

6a00d8341bfb9a53ef0120a58c2059970b-250wiBrasser de l'air et se croire important

Grâce à Casimir Looser, le patron du Cran, la Feuille De Manioc a découvert un grincheux grave. La mort aux cons, semble être notre passion commune. On s’en fout de ne pas être d’accords ci ou là. L’essentiel est d’être d’accords pour être contre les cons. Et des cons il y en a. Même qu’il n’y a que cela. Y a même pire. Y a des sous-cons de Chez Connardium, comme il existe des sous-chefs. Des genres de frustrés de la damnation qui jouent à ressembler aux vrais cons. C’est dire… On trouve ces spécimens parmi les olibrius de la fange sociale des damnés de toujours. Plus malins que leurs congénères, ils se fraient une issue au milieu de leur maîtres dont ils grimacent les névroses.

C’est ainsi qu’on trouve des noirs germanopratins, une race en devenir en France depuis qu’Obama est Président des States. Il y a juste un petit souci de géographie, et le fond de l’Atlantique pour y engloutir les espoirs des noirs. La noyade a commencé en 1492. Depuis, de ces cris étouffés l’Océan Atlantique fait des vagues. Ainsi encore il y a des noirs encore plus universalistes que les occidentaux, plus judéophiles que les juifs. Les noirs sont perméables à tout. C’est cela la tolérance.

Que voulez-vous, il y en avait déjà qui étaient plus bourguignons que Guy Roux. Alors que notre radin national avait déposé le copyrigth à l’AJ Auxerre. A la différence de ces dégueuleurs de manioc, Guy Roux lui ne saute sur sa chaise comme un cabri en disant la Bourgogne! la Bourgogne! la Bourgogne!... Comme gigotait l’autre qui bien avisé, savait que cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien et d’ailleurs, que cela ça ne change rien au manioc.

Qui sont ces damnés de la terre? Vous ne connaissez donc pas la célèbre série forgée par Alain Touraine, le sociologue des protestants?

«N’est-ce pas au nom de la raison et de son universalisme que s’est étendue la domination de l’homme occidental mâle, adulte et éduqué sur le monde entier, des travailleurs aux colonisés et des femmes aux enfants».

Encore un raciste qui s’ignore… En creux de cette suite, vous avez la sociologie des damnés de la terre. C’est à cette catégorie que Patrick Lozès veut échapper. Individuellement. Pour sa pomme. Mais il fait pour cela boutique de sa peau. Ou plutôt de la peau des autres. Parce que lui, son truc c’est le métissage. C’est pas que nous serions contre à la Feuille de Manioc. Nous adorons ici tout ce qui est sexuel, du genre «aimez-vous les uns les autres», le seul adage de la Bible façon tutti frutti que nous faisons nôtre. Va pour le métissage si c’est pour baisouiller à tout crin. Mais si c’est pour donner du taf à Patrick Lozès, ou servir de rampe de lancement à Gaston Manioc. Non merci…

Lire la suite

12/09/2009

Hortefeux : "et puis la marmotte, n’a jamais dit auvergnat…"

Défausse craignosse à Seignosse

Soit, si vous voulez… Monsieur Hortefeux faisait allusion aux mouettes auvergnates lorsqu’il a déclaré «Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes». «Et puis la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu... » Vous connaissez tous la publicité Milka, cette marque de chocolat. Non ? Eh bien voila qui est vite réparé. Ici on ne joue pas avec la culture…

Racontez-nous des carabistouilles vous avez raison de nous prendre pour des pignoufs. Nous en sommes puisque nous votons pour vous pour que vous nous enfiliez... Et puis ensuite, les mouettes ou les sardines c’est indifférent. L’essentiel c’est la pêche. C’est tout de même drôle le déplacement subreptice de la grille d’analyse concernant les propos de Monsieur Hortefeux. Ca commence par le choix des euphémismes pour tempérer les faits. On parle alors de dérapage. C’est comme lorsque l’armée américaine refroidit des irakiens d’une bombe incendiaire. On parle alors de bavure. Bonjour la bave… En d’autres circonstances semblables aux tapis dans lesquels l’Hortefeux a mis ses beaux draps de sinistre intérieur, on aurait simplement pu dire «blague de connard de droite» ou «racisme de beauf de réac». Là non. Et figurez-vous que c’est grâce, ou à cause c’est selon, que c’est grâce au buzz d’Internet que le Château a daigné en faire un quartier de camembert, pas plus. Pour le reste on est solidaire du Ministre.

En plus si le clou, est enfoncé profond par Amine... Si la personne au premier chef concernée par les propos du Ministre de chez nous vous dit, elle-même, en direct live, qu’il n’y pas de quoi chier une pendule, qu’est-ce que vous venez nous les brouter? C'est quoi la triche de Renault F1 au Grand prix? Thierry Henry a démenti toute prise de chou avec Domenech...

On ne le répètera jamais assez ici ce qui est vrai depuis La Boétie qui en avait détecté les sources dès l’origine de l’antiquité: pour être esclave, il faut être deux. Et, devise, pour se faire farcir, il faut un farceur...

«S’ils arrivent au trône par des moyens divers, leur manière de régner est toujours à peu près la même. Ceux qui sont élus par le peuple le traitent comme un taureau à dompter, les conquérants comme leur proie, les successeurs comme un troupeau d’esclaves qui leur appartient par nature.» Discours de la servitude volontaire et ça date de 1549. Ouille!

On vous fait court de chez court le topo d'Etienne. Comment un seul homme arrive-t-il à maintenir tant de benêts sous son empire? On n’a pas fait mieux que cette interrogation depuis La Boétie. Vous pouvez aller vous torcher avec la démocratie, aucune différence avec la pire des dictatures… C’est du pareil au même. La Boétie nous enseigna que l’une des raisons du maintien de la servitude réside dans les stratagèmes des tyrans pour affaiblir la populace avide d'honneurs de breloque. Et selon le principe de Peter, à chacun son torchon de fesse. Le tyran commence par engourdir le peuple par le théâtre, aujourd’hui c’est Secret Story. Ensuite, il l’assigne aux «drogueries», l’équivalent de nos passe-temps du genre sexe, courses hippiques, jeux vidéo et légion d’honneur…

«Les théâtres, les jeux, les farces, les spectacles, les gladiateurs, les bêtes curieuses, les médailles, les tableaux et autres drogues de cette espèce étaient pour les peuples anciens les appâts de la servitude, la compensation de leur liberté ravie, les instruments de la tyrannie. Le tyran allèche ses esclaves pour endormir les sujets dans la servitude.»

A croire que La Boétie est un ethnologue étudiant la Gaule et son Château... Au fait, il y a un hurluberlu qui se fait passer pour le représentant des associations noires de France. Patrick Lozès. Lui a fait de la droguerie un métier! Les blaireaux de la secte d’en face qui n’ont qu’une trouille, celle que d’autres noirs moins aliénés leur présentent une addition salée à raison de quelque siècles d’enflures, organisent cette association malingre en servitude. Il paraît que le mec est pharmacien de profession. Croyez-vous que la pharmacopée de la connerie a pour excipient l’eau tiède? LFDM.

«Le triste dérapage que Brice Hortefeux dément
A une dame qui lui désignait un militant lors de l'Université d'été de l'UMP à Seignosse, en faisant référence au fait qu'il serait : "arabe", le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a répondu : "Quand il y en a un, ça va, c'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes". Ces propos viennent de la vidéo ci-après: http://tv.lepost.fr/2009/09/10/1690452_hortefeux-derape-s... Il est triste que l'histoire de ce dérapage verbal reproché à Brice Hortefeux survienne au lendemain de la sanction infligée à un préfet accusé de racisme. Triste ironie du sort, car c'est le même Brice Hortefeux, Ministre de l'Intérieur, qui a infligé une sanction méritée au préfet qui était sous sa tutelle. Les propos que l'on entend sur cette vidéo, sont inacceptables et contreviennent aux valeurs de notre République. Brice Hortefeux s’est expliqué après la diffusion de cette vidéo, mais force est de constater qu'il peine à convaincre. J'ai souhaité hier après l'annonce de la mise en retraite d'office du préfet accusé de racisme, que le Gouvernement continue à lutter sans relâche contre tous les propos qui contredisent les valeurs de la République. Nous devons être nombreux aujourd'hui, à attendre que cela se vérifie.» Patricl Lozès

Et aussi, l’eau ça mouille et le feu ça brûle… Ce mec est vraiement en demande de soins. Quelqu'un peut lui dire?

10/09/2009

Hortefeux et De Langlade, dérapages en Chœur

L’arroseur arrosé

A faire la moraline on se la prend dans la pine. On apprend que le censeur de Girot de Glandade a dit pire. Sur le site de la Pravda parisienne, l’ImMonde du soir, on a découvert avec stupeur que l’Hortefeux pensait bien plus loin que le père de la Glandouille : «Sur cette vidéo que s'est procurée Le Monde, le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, pose pour la photo en compagnie d'un jeune militant, samedi 5 septembre, lors de l'université d'été de l'UMP à Seignosse, dans les Landes. "Il ne correspond pas du tout au prototype", plaisante M. Hortefeux en référence à l'origine arabe du jeune homme, avant d'ajouter : "Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes»

Hier encore des leaders noirs qui pensent à temps partiel, la nuit surtout lorsqu’ils font les putes, se félicitaient ouvertement de la mise à la retraite d’office de Paul Girot de Langlade. Hier aussi, un des potes de Girot est venu sous nos feuilles, poster un lien appelant à signer la pétition contre la cabale orchestrée contre le Girot désormais De la Glandade: Pétition pour De Langlade. Car en effet, sauf à être naïf, il s’agit bien d’une cabale dont l’intérêt est à chercher ailleurs. Voilà notre censeur tel qu'en lui-même. Pour sa défense il évoque un extrait sorti de son contexte. Pourquoi ce ne serait pas le cas de Girot? Des salades...

A la Feuille de Manioc nous ne nourrissons aucune, mais alors aucune compréhension pour le Girot de Glandade. Nous étions de ceux qui relevèrent le caractère récidiviste de ses allusions tendancieuses. Au regard des conditions de sa relaxation devant la Cour d’appel pour un précédent du même ordre que la tempête de vaisselle actuellement orchestrée par des enfoirés, la nomination de ce Préfet aux Etats Généraux nous paraissait être un geste purement politique, et en soi un faute du gouvernement. La faute est donc celle-là, elle est politique et non morale. Arrêtez de nous prendre pour des benêts. A la Feuille de Manioc on est d’ailleurs curieux de voir les résultats d’un vote à bulletin secret parmi les préfets pour savoir s’il y a ou non trop de nègres et de bougnoules, comme d’aucuns les pensent, à Orly. Le résultat risquerait de faire passer Paul Girot pour une victime, voire un militant des droits de l’homme. Bande de pignoufs.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu