Avertir le modérateur

06/07/2009

FN: la bête immonde n’est pas à Hénin-Beaumont!

Bon appétit !

On connaissait la pieuvre, voici enfin la bête immonde. Attention âmes sensibles s’abstenir, c’est écoeurant. On l'a trouvée dans des égouts en Caroline du Nord. Couleur caniveau du paysage politique de chez nous. Pendant que les républicains bon teint rejouaient le scénario de la bête immonde à Hénin-Beaumont, comme si le discours et l’expérience politiques de Sarko avaient quelque chose à envier au FN, comme si au pouvoir, le Parti Socialiste, Valls en premier, ferait autre chose qu’instrumentaliser les étrangers, sous-entendu les bougnoules et les nègres, inspiré en cela par le plus machiavélique des Princes , François Mitterand. Front républicain... Foutaises! Le vrai escroc est socialiste, il est en taule cependant que d'autres se payent des Rolex. Tiens, on a vu à la veille du scrutin Ch'ti, l'Idiominique nous parler, sans rire, de morale en politique. Comme quoi...

Remarquez, hormis la Pravda parisienne, peu se font prendre à cette cimagrée. Ainsi Didier Goux, brocarde l'anti-fascisme de pacotille et lance l’alerte avec cruauté: «il reste 27 fascistes à Hénin-Beaumont!» Il y aurait péril en la Gaule. Quand il s'agit de s'unir pour faire barrage à l'arrivée du Front National dans une commune de 25.000 habitants, il y a du monde. Front républicain, s'il vous plaît. Brise de panique. On s'indigne, on se serre, mais la révolte est facile. Du propre, comme votre Feuille de Manioc aime:

«Tiens, on va faire des comptes rapides; comme ça, pour rire, à la louche. Sur 25 000 habitants de cette improbable commune, on enlève déjà 30 % d'étrangers qui, on se demande bien pourquoi, sont momentanément privés du droit de vote: restent 16 000 pékins, d'où il faut déduire les moins de 18 ans, les débiles profonds, les abstentionnistes chroniques, ceux qui n'étaient pas au courant parce qu'ils avaient du sommeil en retard. Il doit nous rester  6 000 personnes pour être allées voter aujourd'hui. Là-dessus, environ 45 % vont avoir choisi le Front national, soit 2 700 personnes. Si l'on examine les motifs de leur vote, on devrait s'apercevoir que 99 % l'ont décidé pour exprimer leur écœurement face au bandit de grand chemin socialiste qu'ils se sont coltinés toutes ces années, et leur profond découragement face à l'incurie, la mauvaise foi et la bonne conscience (elles sont mariées, ces deux-là) des autres candidats sur un certain nombre de problèmes, que ces abrutis de franchouillards moisis (avant on disait : le peuple, c'était plus court mais moins clair) ont le mauvais goût de trouver importants, voire préoccupants.

Il reste donc, à Hénin-Beaumont, 27 fascistes. La moitié de la France – dont la quasi totalité de la presse – et 500 m2 de Los Angeles, avec piscine et tennis, garage pour cinq voitures, ont donc constitué un bouleversant front républicain pour barrer la route à 27 fascistes. Et après une si éclatante démonstration de bonne santé mentale, magnifique mais épuisante ô combien, certains parmi ces patriotes que rien n'abat, les plus en vue, les plus exposés, ceux qui se sont vraiment mis en danger, tu vois, ceux-là auront encore suffisamment de courage, d'énergie et de pugnacité pour aller s'auto-congratuler en couronne chez Ruquier ou Ardisson, en faisant de grands jean-moulinets avec les bras pour bien marquer leur irremplaçable rôle de sémaphores idéologiques, de gardiens du bon goût citoyen, de ludions vertueux montant dans le tube en verre de l'avenir: c'est La Nursery guidant le Peuple, avec «Bébé à bord » sur la lunette arrière.»
Blog sur Marianne2

Dites donc sur le ouaibe, il y en a qui sont vraiment méchants avec les humanistes et les francs-maçons ne trouvez-vous pas? LFDM.

01/07/2009

Police française et délit de faciès

marianne.jpgBenêts d’ânes et doigt de l'homme

Alors là ça nous troue le cul. Nous évoquions hier l’étude du CNRS qui dégonde les portails béants de la discrimination au faciès. Il avait semblé à la Feuille de Manioc ne devoir relever que l’aspect méthodologique d’une statistique scientifique, loin des manipulations de type sondages sur la diversité du Cran dont on se demande qui les finance et avec quels fonds, compte tenu de l’impéritie de cette boutique à communautarisme mélanoderme. Nous pensions donc que l’intérêt résidait dans la méthodologie de la mesure en matière de discrimination, s’agissant de flux humains dans un lieu public. Pour le reste il n’y avait pas d’info.

Mais depuis hier, les network germanopratins, pas net pour un sesterce, patinent sur cette info comme dans la gadoue, en faisant mine de découvrir la lune.  Même le Figaro s'y met, c'est dire! Pincez-vous! Songez qu’en République lorsqu’on est arabe ou noir on a sept fois plus de chance, tu parles d’une fortune, de se faire contrôler par un keuf? En Frônce de la Gaule dure, dans la Patrie du doigt de l’homme? Non! J’y crois pas! Et voilà nos blaireaux qui peuplent nos media, ils se surnomment entre eux «journalistes», voilà donc ces «journalistes», payés par la Pravda à ânonner la voix de leurs maîtres, qui tiennent un scoop! Arabes et noirs seraient discriminés par la police républicaine, tiens tiens…

Les hommes naissent libres et égaux de se faire farcir

On les rassure. Encore un petit effort de vérification, ils s’apercevront ce que tout le monde sait à la Courneuve, à Villeurbanne, ou aux Tarterêts à Corbeil-Essonnes, et qu’eux seuls nient. Que le fait de naître nègre ou bougnoule prédispose, probablement dans les même proportions si ce n’est davantage, non pas à l’égalité des droits c’est de la fumisterie, mais à rater sa vie, à aller en taule, et c’est comme cela depuis la Déclaration universelle du doigt de l’homme dans le cul, réitérée en 1946.

Et il n’y a aucune raison que ça change puisque les victimes collaborent elles-mêmes au maintien du système. Pas de servitude sans serf. Pour notre part, il faut assommer le nègre humaniste plutôt que de l’abrutir en faisant mine de vouloir l’aider. On a un papier là-dessus que Baudelaire a écrit pour la Feuille de Manioc. Sans racisme, pas de SOS-machin et les potes bobo de Sopo seraient obligés d’être imaginatifs pour s’offrir des Rolex. Sans discrimination négrophobe, Casimir Lozès qui fonde sur la misère de ses «frères», d’apparence seulement et non de condition, son propre projet politique à défaut d’avoir des idées, serait obligé d’être un bon pharmacien pour gagner sa vie…

Somnambulisme

Noirs et arabes discriminés en France? Hé réveillez-vous les gars! Sous 1 atmosphère, soit la pression atmosphérique normale, le point d'ébullition de l'eau est à 100°C. Pour le reste, le budget vaseline notamment, puisqu’il est inscrit que ce sont les farcis qui payent voici une adresse où se procurer. le lubrifiant à 10 euro le pot, ça peut servir: Vaseline payante. Pour ceux que ça intéresse, notamment les amis du club Averroès d’Harry Roselmack, vous savez, le quota de noir de chez Bougues à 20 heures, voici une étude européenne sur la diversité dans les media. LFDM

BlobServlet?mode=displayPicture&photoId=820Media4Diversity – Le baromètre de la diversité dans les médias

Cette publication met en lumière les résultats d’une étude paneuropéenne sur les médias et la diversité menée en 2008 par un consortium dirigé par Internews Europe (Paris), en partenariat avec le Media Diversity Institute (Londres) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ, Bruxelles).

En particulier, elle met en évidence 30 initiatives dignes d’intérêt car, d’une part, elles ont été en mesure d’associer l’innovation et l’originalité concernant les questions de diversité dans un espace médiatique européen de plus en plus axé sur la compétitivité et le commerce et, d’autre part, car elles peuvent délivrer des enseignements sur la manière de créer des cultures médiatiques de la diversité à travers l’Europe. Cette publication comprend également une série de recommandations aux médias, à la société civile et aux décideurs politiques sur la manière d’insuffler davantage de diversité dans les médias européens et de répondre au besoin d’informations d’une population de plus en plus diverse, contribuant ainsi à la cohésion sociale au sein des sociétés européennes.

Une version française devrait être en ligne à la fin de ce mois, ainsi qu’une version allemande du résumé et des recommandations de ce document.

Les versions anglaise et française de cette publication devraient être disponibles à la mia-juin. Pour commander une copie, veuillez envoyer votre demande à
EMPL-antidiscrimination@ec.europa.eu

30/06/2009

Contrôles policiers au faciès: la preuve scientifique

adn.1190874604.jpgBounty or not Bougnoule?

Lu sur Mediapart : Voila qui nous change des sondages bidon du CRAN financés par leurs marionnettistes, eux-mêmes communautaristes de confession. Un truc sérieux quoi… Kezako? Eh ben, il nous est scientifiquement suggéré que la police républicaine de Flammèche de Fleur –Hortefeux, Brice de son prénom, l’ami du Président–, ne serait pas si républicaine que cela. Comme si elle était, pour ses patrouilles,  dotée de lunettes qui lui permettent de lire dans l’infrarouge, ce qui l’oblige, forcément, à contrôler plus de bougnoules et de nègres que de blancs bien de chez nous, pure souche! Pas d’souchis!

Voilà en tous cas un critère de mesure qui devrait intéresser le futur candidat à la présidentielle PS, Manuel Valls qui a tout compris et veut blancotiser Evry pour la présidentielle. Cet ambitieux ami de l’infiniment franc-maçon Bauer, sait que pour être propulsé présidentiable, il faut montrer qu’on en a. Quoi donc? Des couilles bien sûr! C’est le théorème de Chirac, lequel avait pensé le mettre en application par deux explosions nucléaires intempestives à Muroroa sitôt élu Président.  Sarko lui a fait profession de foi sur la «racaille» de la Dalle d’Argenteuil. Elle lui a porté chance. Valls qui veut sa part de raclures sait que l’exercice médiatique commande de s’essuyer les pieds sur les nègres et les bougnoules. Alors voila une mesure scientifique élaborée par CNRS qui lui permettra de proposer des politiques publiques de blancotisation des villes. LFDM.

«Pour la première fois en France, une enquête rigoureuse démontre que la police pratique des contrôles sur «profilage racial». Plus de 500 contrôles d'identité ont été observés, à Paris, dans cette étude menée par des chercheurs du CNRS. La conclusion de ce travail monumental, conduit pendant des mois et sur cinq sites parisiens, fait date: il y est établi que ces pratiques policières sont fondées principalement sur la couleur de la peau – et non pas sur le comportement des intéressés, comme l'impose le droit. L'enquête et les vidéos avec ses auteurs.» Source Mediapart. Allez voir la vidéo sur ce site.

«Surreprésentation des minorités»

Les personnes perçues comme «arabes» ont été 7 fois plus contrôlées que ceux perçus comme «Blancs». A la station Châtelet-les-Halles, la probabilité de contrôle des «Noirs» est 11,5 fois plus grande que celle des «Blancs».
L'enquête confirme ce dont «tout le monde se doute», rapporte Mediapart. «En l'absence de quelque stratégie policière légitime qui l'expliquerait, le comportement de la police française dans ces cinq emplacements peut être assimilé au profilage racial»
L'origine n'est pas le seul critère de contrôle, le style vestimentaire se révèle également déterminant. Si les personnes portant des vêtements associés aux «cultures jeunes» (hip-hop, tecktonic...) ne représentent que 10% de la population présente, elles représentent 47% des contrôlées.
«Il est probable que la police considère que l'appartenance à une minorité visible tout comme le port d'une tenue «jeune» sont étroitement associés à la propension à commettre des infractions», considère le rapport. «Lorsque la police cible ce type de tenues, il en résulte une surreprésentation des minorités visibles, en particulier des Noirs, parmi les contrôlés.
» Texte intégral sur le NouvelObs.

Illustration ci-contre adn pure souche.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu