Avertir le modérateur

23/06/2009

«Les Africains de France» de Jean-Paul Gourévitch.

897488757.jpgAu-delà la métissiologie éculée de la clique des Lozès et autres diversifiologues

Repéré pour vous par la Feuille de Manioc, sur le blog La Faute à Rousseau, un brulôt qui va plaire aux racistes de tout poil et aux thuriféraires de la métissiologie qui trouveront-là de quoi s'écharper pour un fromage: «Les Africains de France, entre discrimination et citoyenneté», de Jean-Paul Gourévitch. «Jean-Paul Gourévitch, consultant international, spécialiste des questions africaines et des migrations, a enseigné pendant treize ans à l’université de Paris-XII.

L’essayiste exposera le thème de son dernier ouvrage dans le cadre des Mercredi de la Nar. «Ces Africains, ces immigrés, qui sont-ils? Combien sont-ils? Où travaillent-ils? Quel est leur rôle économique? Quelles sont leurs croyances religieuses? Quels liens ont-ils gardé avec leur pays d’origine? Sont-ils en train de s’intégrer ou sont-ils tentés par le communautarisme?»

Mercredi 24 juin, 17, rue des Petits-Champs, Paris 1er, 4e étage.
La conférence commence à 20 heures très précises.


«Les Africains de France, entre discrimination et citoyenneté»,
de Jean-Pierre Gourévitch. Editions Acropole Belfond, 479 pages, 19,95 euros.

Présentation de l'éditeur

«François Mitterrand avait prophétisé : «La France du XXIe siècle sera africaine.» De fait, les communautés africaines installées en France regroupent aujourd'hui près de six millions de personnes, venues du Maghreb ou de l'Afrique subsaharienne, étrangers, immigrés ou jeunes nés en France issus de l'immigration. Qui sont-ils ? Où vivent-ils ? Qu'attendent-ils de la France et comment sont-ils perçus par ceux qui les ont accueillis ? Jean-Paul Gourévitch nous propose d'aller à leur rencontre, de découvrir la diversité de leurs parcours et de leurs modes de vie, leur rapport au travail, à la religion, à l'éducation, mais aussi d'analyser leur rôle économique, social et culturel, leurs liens avec leur pays d'origine, les dépenses, les investissements et les bénéfices des politiques d'immigration et d'intégration. Entre discrimination et citoyenneté, sentiment de victimisation et réalités de l'exclusion, les Africains de France, conscients de leur importance, sont désireux de prendre toute leur place dans une société moderniste, irriguée par la mondialisation. Au-delà de la surmédiatisation des violences urbaines ou des sagas de la réussite individuelle, l'auteur nous invite à porter un regard lucide et documenté, sans tabous ni amalgames, sur les enjeux du présent et les scénarios du futur.»

30/05/2009

L'identité nationale ça se soigne

racisme.gifLa CRAMIF broie du noir

Jean-Marie Anany est noir. Il a voulu le faire savoir en décidant d’arrêter de manger. Quelle idée! Ça n’a pourtant rien à voir d’être noir et d’avoir à manger ou pas. Il faut croire que si! Et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du 93 qui ne souhaitait pas avoir à rembourser ses soins médicaux a dû l’entendre et a proposé de l’embaucher pour aider sa sœurette la Cramif prise en flag. Aux dernières nouvelles Jean-Marie Anany a cessé sa grève de la faim en acceptant d’être embauché par la CPAM du 93 en passant par la case hôpital où il devra se refaire du gras. Question: où sont passés les déclamateurs de la lutte antiraciste? La Halde et le sinistre Schweitzer? Où sont passés les rentiers du Cran? A quoi donc servent les noirs franc-maçons? L’agence de propagande gouvernementale AFP-TASS a fait un communiqué à ce propos dont l’austérité ferait pâlir un moine capucin. A part le Mouvement des Quartiers pour la Justice Sociale (MQJS) et l’Association Agir pour les Réparations, Maintenant pour les Descendants d’Africains déportés (ARMADA) on a rien vu ni personne. Motus bouche cousue…

«AFP/Sécu : grève de la faim terminée !
Un salarié licencié de la Caisse régionale d’assurance maladie d’Ile-de-France (Cramif) a arrêté aujourd’hui sa grève de la faim entamée le 11 mai, après avoir accepté d’être embauché par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Seine-Saint-Denis, selon son entourage. «Jean-Marie Anany a arrêté sa grève de la faim après avoir obtenu gain de cause. Il a été hospitalisé et travaillera ensuite à la CPAM du 93», a déclaré à l’AFP un de ses proches, confirmant ainsi un communiqué du Mouvement des Quartiers (MQJS), membre du comité de soutien à M. Anany. La décision de réintégration arrive in extremis. L’état de santé de Jean-Marie Anany s’était considérablement dégradé ces derniers jours. La direction de la Cramif a joué le pourrissement du conflit social jusqu’au bout, au risque d’un évanouissement ou de séquelles pour la santé irréversibles», a affirmé le MQJS. M. Anany, d’origine béninoise, licencié pour «insuffisance professionnelle» en avril de la Cramif, où il travaillait depuis 1999, jugeait ce licenciement «arbitraire et raciste». Des syndicats de la Cramif, mais aussi des militants du PCF ou du Mrap, soutenaient sa demande de réintégration et des dizaines de personnes s’étaient rassemblées mardi pour le soutenir.» Source.

Le sanglot du noir sous hypnose

Il y a des jours comme cela où l'esprit grégaire se lamente de sa solitude. Tel est le noir sous hypnose, vagabond dans les simagrées de l’être évolué. Il passe son temps à se faire aimer du reître Besson auquel il veut ressembler. Tout un projet de vie! Par ces temps d’errances où le civilisé, barbare achevé s’il en faut un à notre espèce, retrouve les vertus de la sauvagerie, la vraie, qu’est-ce donc la névrose écologiste si ce n'est le désir d'une sauvagerie pure? La sauvagerie, la vraie n'a rien à voir avec le mythe rousseauiste du «bon sauvage», autre fumisterie du même civilisé... Reprenons. Donc à cette heure de décadence de la civilisation dans laquelle nous sommes encore pris pour quelques temps encore, il n’est pas vain de réentendre Nietzsche :

«Question et réponse – Qu’empruntent en premier lieu les sauvages aux Européens? L’alcool et le christianisme, les narcotiques de l’Europe – Et qu’est-ce qui tue le plus vite? Les narcotiques de l’Europe.»

Charité bien ordonnée commençant par soi-même, Nietzsche pensa pour l’Europe. Mais on est en droit de voir la même fumisterie en Orient en remplaçant le christianisme par le judaïsme ou l’islamisme. Tous des maîtres en bobards, d'un bobard identique… Tenez, du même Nietzsche à propos de fumigation :

«Bouddha a dit: ne flatte pas ton bienfaiteur.» Répétez ces paroles dans une église chrétienne, – elles nettoient l’air immédiatement de tout ce qui est chrétien.»

Là aussi on a le droit de penser que ces paroles nettoient l’air immédiatement de tout ce qui est juif ou musulman.

Lire la suite

24/05/2009

Un Afro-Américain à la tête de la Nasa

Noir spatial (anglophone) contre noir abyssal (francophone)

Capté sur le site-ouiabe dela Radio de propagande françafricaine RFI le 24 mai 2009, «un noir noir» selon la nuance rendue célèbre par Muriel Robin vient d’être nommé à la tête de la NASA.

«Le général des Marines à la retraite Charles Bolden, 62 ans, a été nommé par le président Barack Obama à la tête de la Nasa. Une nomination qui vient couronner une longue carrière de cet ancien astronaute.»

«Né en Caroline du Sud, en 1946, Charles Bolden a grandi dans un Etat où les Noirs américains étaient victimes de ségrégation. C'est l'armée qui lui permettra de s'en sortir. Il étudie dans la plus prestigieuse école navale des Etats-Unis, en sort président de sa promotion et fait ses armes au Vietnam, au Laos et au Cambodge, où il effectue plus de 100 sorties aériennes. Charles Bolden décide alors de voler plus haut et plus loin : il rejoint la Nasa en 1980 et devient astronaute. Sa première sortie, il la fait à bord de la navette Columbia. Il pilotera ensuite Discovery.»

Un poste prestigieux
«Charles Bolden repassera par le corps des Marines pendant quelques années au rang de major général et de commandant des forces américaines au Japon. Il occupe ensuite de hautes fonctions au sein de la Nasa, en tant qu'administrateur adjoint au siège de l'agence à Washington. Charles Bolden s'apprête désormais à prendre la tête de l'agence spatiale américaine. Un poste prestigieux qu'il obtient en des temps difficiles, alors que la Nasa manque d'argent et que le public montre un certain désintérêt pour les questions spatiales.
» Source RFI-Prada.

Comment Charles Bolden a-t-il pu faire pour parvenir si haut, si loin, sans le lobbying pré-maffieux du Cran? Comment a-t-il pu naviguer dans l’espace sans montre Rolex de Sos Racisme, sans avoir ni Julien Dray, ni Dominique Sopo pour amis? Sans Halde en plus! Diantre!  Un noir peut vivre sans des vendeurs de noirs? C'est possible? Quelqu’un peut-il nous instruire? Parce qu’il y a une foule de mendiants noirs qui errent à Paris et dans les grandes villes de province qui seraient intéressés par la solution.

bolden_charles_nasa_200.jpgAprès de longues années passées à chauffer les bancs des facs, nantis de plusieurs diplômes ou pas, c’est du pareil au même, certains déambulent tels les zombies entre RMI et SMIC, ne songeant qu’à une chose, faire semblant de ressembler à leurs maîtres. Rêver comme certains de s’endimancher, un jour peut-être, en cravates codées maçonniques bleu-maffia ou rose-foufoune, comme ceux des leurs qui se sont prostitués à la manière la plus salace pour le seul privilège de rouler en Porsche CayenneS; ou se résoudre comme d'autres, battus dans leurs têtes, à échanger leurs défaites en névrose, s’affublant du terme Kémite pour supposer, de ce seul fait, qu’ils se sont rebellés contre leur servitude.

auvres clowns. Les farcis. C’est pas demain la veille que la figure qui a fait de vous des esclaves et qui vous enivre comme elle vous fascine, daignera vous respecter, tant que vous oscillerez entre ces deux extrêmes constitutifs de la même maladie: esclave, ou esclave de la figure de son maître. Se faire bouillir ou se faire soigner, voila le programme… LDFM

Ps. La Feuille de Manioc vous recommande de lire le billet qui suivra celui-ci à propos de Frêche. Une saillie décapante comme à son habitude. Alors on peut s'offusquer, pérorer mais c'est tellement vrai!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu