Avertir le modérateur

16/01/2009

Le CRAN, du Grand n'importe quoi

lozes2.jpgConfusion

Lu ici même (20 minutes) sur le blog de la diversité (on évite de vous y envoyer par mesure d'hygiène publique): «Oui, il existe des solutions contre le contrôle au faciès. Lorsque des ruptures d'égalité sont démontrées, le silence n'est pas acceptable. Proposer des solutions constructives à ces ruptures de l'égalité pour faire reculer les injustices: tel devrait être le crédo d'action de celles et ceux qui ne souhaitent pas se contenter de dénonciations stériles.» Du grand Patrick LOZES... S'est-il fait conseiller pour le billet par WIEVIORKA? Ce serait grave car la connerie aurait franchi les fourches caudines de Méphisto qui est tout de même de toute autre allure.

Le noir-représentatif et ses conseillers scientifiques d’EHESS confondraient la stigmatisation avec la discrimination. Y a du boulot ! Où est la rupture d’égalité dans le contrôle au faciès? Pour qu’il y ait rupture d’égalité il faut à la base une distribution. Cela sous-entend qu’un groupe bénéficie d’un avantage par rapport à un autre et vice versa. Dans l’absurde, ce serait les personnes visées par les contrôles policiers tendancieux qui bénéficieraient d’un contrôle supplémentaire, ce dont ils se passeraient volontiers.

C’est un stérilet pour idées à la con qui devrait être inventé pour faire taire le diversifié de service. Encore faudrait-il mettre au point un tamis à mailles ultra serrées pour se saisir de son neurone. Non mais quelqu’un peut lui dire de la fermer ou de se rouler un pète?

Lire la suite

09/01/2009

La diversité, amalgame les discriminations

sosracisme.jpgSouris pointée le 03.01.2009 sur le site seronet.info, «les discriminations au boulot seraient mal traitées».

Ah bon? Eh bien on est contents de l’apprendre, mais encore? Miam miam. L’internaute rapporte donc que «la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a rendu publique, une étude portant sur ce que certaines grandes entreprises françaises mettent en œuvre contre les discriminations.» Il précise selon le rapport que les entreprises peuvent mieux faire «dans le domaine des discriminations liées à l'état de santé où il ne se passe pas grand-chose. […] La Halde constate que de façon générale les entreprises [tiennent ?] souvent comptent du handicap, mais délaissent nettement l'état de santé ou l'orientation sexuelle. Pour la Halde, l'explication tient dans le fait que les accords d'entreprise ne sont pas légalement tenus de traiter de ces deux domaines.»

Sur ce, Sonia réplique : «Informations illisibles» Et vlan! Tu commences bien ma belle… « […] D'une, je ne comprends strictement rien au message de ce communiqué. Erreur dans la retranscription, ou nouvelle grille de lecture? C'est quoi ce mélange entre la santé les orientations sexuelles, les entreprises ne sont pas légalement tenus à quoi exactement? Je sens que j'aurais mieux fait de me taire!» Ah bon tu crois Sonia?

Inversion des priorités

L’amalgame permet l’inversion des priorités et le mélange des comportements prohibés avec les enjeux de société. Et le bavardage sur la diversité permet cette mascarade. Si tu veux on peut t’envoyer le noir-représentatif, Patrick LOZES pour t’expliquer, il est toujours dispo pour un laïus sur la diversité. Sinon on peut aussi te recommander Dominique SOPO qui t’expliquera que la loi de 2001 contre les discrimination sert en priorité à poursuivre les fous qui foncent avec des voitures bélier sur les synagogues et tentent d’importer le conflit israélo-palestinien en France. TU n’as toujours rien compris ? Nous aussi. Sauf que les lois contre la discrimination, la HALDE, tout ça ne sert à rien, c’est un écran de fumée et une formidable gabegie. Alors pour les noirs, les malades et les handicapés… Alors bon vent Sonia et courage ! Aller à la source.

07/01/2009

L'Egalité diversifiée, puis dispersée

karam.jpgLa diversité prend des accents de dispersement

Selon newspress.fr, Nicolas Sarkozy avait rendu hommage au «magnifique travail accompli» par Monsieur Karam lors de son discours sur la diversité du 17 décembre dernier. Rien que ça ! Pourquoi alors n’a-t-il pas promu cet autre Patrick le Magnifique à la diversité et l’égalité des chances tout court, au lieu de le laisser mariner Outre-mer ? SARKOZY avait alors indiqué que le tout nouveau Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, «Yazid Sabeg travaillera en étroite coordination avec le Délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer dont l'expérience sera précieuse.»

Vous pouvez lire la suite de l'article en attendant que la Feuille de Manioc vous parle prochainement de la branlée administrée par Christiane TAUBIRA, Députée de Guyane, au ci-contre Patrick KARAM en novembre 2004, alors qu'il sévissait au Collectif Dom pour devenir ministricule. Vous saurez alors jusqu'où on peut aller pour un strapontin... On va s'poêler!

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu