Avertir le modérateur

24/04/2009

Européennes, la garde des sots est ouverte

L’icône du Premier Empire est datée

A la Feuille de Manioc on n’a pas pour habitude de tirer sur les ambulances, même si ça nous démange grave… D’autant plus que le Smur en question, est de celle du premier cercle-pipole de l’Empereur passé en disgrâce depuis que le matrimonial a changé et s’est mis à chanter, pète-sec et sans huile, briseuse de collaborateurs etc., qui n’ont pas manqué à l’arrogance du gouvernement. Et Dati par-ci et Dati par là… Sans compter le symbole, sorte de bouclier anti-missile: «issue de l’immigration» qui en faisait avec Ramatoulaye Yadé, comme Fadela Amara, une intouchable. Impossible de critiquer ces trois-là sans sentir sur la nuque l’imminence de la réplique, le souffle chaud de l’accusation de racisme en l’espèce doublée de sexisme. Ce qui, pour n’être pas tout à fait fausse, entre bestiaux on se reconnaît, n’était pas tout à fait vraie.

Il reste que ce truc sarkozyste efficace comme pas deux, a tétanisé l’ensemble des media-pravda durant ce «Premier Empire». Déloyal à donfe! Or non seulement ces prétextes, sont nommés et placés-là pour ce qu’ils ne représentent pas, quelle communauté a voté? mais ils sont surtout retenus pour leur capacité à réduire et à injurier la «communauté» dont leur arrivisme revendique l’origine sous l’irénique «issu de l’immigration», pour dire étranger inconvertible à soi… Mon cul et mon œil avec… Eh oui, elles ont dit et fait de grosses conneries ces trois-là, et on a le droit de le dire sans prendre garde à leur apparence ce qui faire preuve de racisme à rebours. C’est en cela que le truc de Sarko est pervers. La marge est étroite… Là, dans le document ci-dessous, la Garde des Sceaux qui ne va pas tarder à faire les siennes, se prend une valise. Dommage! Pour une fois que nous la trouvions drôle... Et sans chichon! A moins qu’elle n'ait fait exprès. Sait-on jamais? Ce serait perfide et bien vu de la part d’une intrigante de protester ainsi à l’adresse de l’Empereur qui l’a placardisée aux européennes. Ce que, filoute à nulle autre égale et mieux conseillée en l’espèce, son alter ego issu de machin chouette, Ramatoulaye a refusé! LFDM.

Verbatim

«Je récite : 77% de notre énergie provient du nucléaire, c'est ça ?» Rire dans l'assistance : Rachida Dati n'est pas très à l'aise avec tous ces chiffres compliqués. «Electricité! Oh ben, il m'avait dit énergie!», pouffe la ministre de la Justice. Dans la salle, les jeunes militants UMP se moquent un peu : nous sommes à la convention des jeunes UMP sur l'Europe où trainaient les micros d'Europe 1.

«L'Europe s'occupe-t-elle trop des affaires nationales?», demande Benjamin Lancar, président des Jeunes populaires. «Elle s'occupe de ce qu'on lui donne à s'occuper», résume la candidate. Un peu sommaire pour expliquer le principe de subsidiarité, mais il semblerait bien que, même avec des fiches, Rachida Dati n'y connaisse rien. Source, Marianne2.fr

16/04/2009

Discrimination à Aéroports de Paris, le député UMP Marlin s'en mêle

marlin_franck.jpg«Thierry Schaffuser: «Ce poste, il n’est pas pour les blacks»

Récemment nous évoquions l’insurrection du Député de l’Essonne Franck Marlin, rétorquant au «Chef» irrité par la débâcle, sinon la défausse, de sa majorité sur le projet Hadopi, qu’il était ravi d’être un «amateur» dès lors que l’Empereur avait choisi ce terme pour désigner les élus de l’UMP allés opportunément prier ou pêcher ce jour-là cependant que les flibustiers du PS, tapis dans l’ombre des tentures murales de l’hémicycle ont attendu le moment du vote pour surgir. "Infantile" a dit le fatal Lefebvre, porte blabla de l’UMP. On a vu plus puéril qu’il se rassure…

Or du Franck de l’Essonne, il nous avait échappé que le 25.03.2009, il faisait parler déjà de lui dans les colonnes du Canard Enchaîné, se disant résolu à protéger les droits malmenés de l’un ses potentiels électeurs, Thierry Schaffuser, blond aux yeux bleus, tout ce qu’il y a de plus ordinaire comme françois, on dit "de souche" dans ces cas-là, encore qu’il ferait un peu outre-rhin avec le patronyme qu’il traîne. Thierry a donc été témoin de discrimination raciale et il jure mordicus dans le Canard qu’on ne l’y reprendra plus quels que soient les blabla de Madame Dati et de son chef, les arithmétiques fatales du nouveau trublion de la diversitoloministrologie, Yazid Sabeg, les inutilités avérées de Dominique Sopo et de SOS racisme dont les parrains sont reconvertis en centrale d’achat de Rolex et de voitures d’occasion lorsqu’ils ne syphonent pas les chèques à l’ordre de la maison mère… Quand au Cran, Pambou s’en occupe déjà, la Feuille de Manioc conseille donc à Thierry de ne pas en tenir compte. Thierry est écoeuré tellement il l’a eu dans le fion. Chaque jour on demande aux français de témoigner, que le racisme c’est pas bien, que c’est étranger à nos valeurs républicaines et tout le toutim. Puis voilà un qui se prend pour un citoyen et le prend dans le fion. Voir son témoignage video ci-dessous où il affirme avoir été licencié pour avoir refusé de déménager de quelques mètres... Eloquent!

Frank Marlin a déclaré dans le Canard (voir article ci-dessous) vouloir saisir les «ministres concernés» par cette sombre affaire qui couve depuis près de quatre ans à Aéroports de Paris et qui n’en finit pas, semble-t-il, d’être étouffée par les media notamment tant elle parait grave. Il devra alors interpeller la Garde des Sceaux qui a fait la sourde oreille aux demandes des quatre salariés d’Aéroports de Paris, eux qui ont multiplié en vain les sollicitations. Mais aussi le Secrétariat d’Etat aux transports, à la fois principal actionnaire d’ADP et tutelle de l’Inspection du travail des transports d’Orly qui, selon les victimes, se serait indûment prononcée sur une affaire dont elle n’était pas saisie, aurait opportunément fournit à l’employeur le prétexte pour licencier frauduleusement les salariés: «exercice abusif du droit de retrait», sanction: quatre fouteurs de merdesà la porte. Il pourra aussi, s’il a le moral, saisir la Halde, les syndicats, le Médiateur de la République, ses collègues députés… Les quatre les ont tous alertés, rien n’y fait : «tout le monde se couche devant ADP». Ah bon?

Le PDG d'une Grande entreprise qui dissimule la vérité

La très prestigieuse et très lucrative entreprise dirigée par Pierre Graff, candidat à sa propre succession à la tête d’ADP en septembre prochain, défraye régulièrement la chronique prud’homale pour divers motifs. Là c’est un brin différend. Elle est poursuivie par les quatre de l’agence signalétique qui s’étaient insurgés contre le traitement discriminatoire réservé à Thierry Badjeck, leur collègue de travail métis. Voir plusieurs témoignages vidéos sur cette affaire publiés par Solitude.

Dans une lettre datée du 8 mars 2007 adressée à Monsieur Jean-Pierre Blazy, député PS de l’Oise de la précédente législature, Monsieur Graff, a affirmé que «les accusations de discrimination se sont développées pour l’essentiel postérieurement aux licenciements» des quatre victimes, intervenu le 16 juin 2006. Or les salariés démontrent que dès le 09 décembre 2005, par lettre recommandée avec accusé réception, ils avaient saisi Monsieur Graff de l’invocation d’une discrimination raciale survenue à la direction de l’architecture en mai 2005. Que le 15 suivant, il a reçu une autre lettre du CHSCT relatant les faits. Le 12 janvier 2006, les quatre salariés ont exercé un droit de retrait dont la cause discriminatoire est à ce point sans ambiguïté que la Cour d’appel de Paris le 5 juillet 2007, confortée par la Cour de Cassation le 27 janvier 2009, a ordonné la réintégration des quatre victimes qui avaient manifestement été licenciées par ADP en représailles à leur dénonciation d’une discrimination raciale. Monsieur Pierre Graff était en copie recommandée avec AR de ce droit de retrait. Il a ensuite été en copie d’une quinzaine de lettres du CHSCT relatant les faits et la souffrance psychologique de ses salariés, durant les quatre mois qui ont suivi, toutes recommandées avec accusé réception. Le 8 mars 2007, il ne pouvait donc, sans mentir et discréditer sa fonction, dire que les accusations de discriminations se sont développées postérieurement aux licenciements pris en juin 2006! Cette affirmation tend à receler un délit de discrimination et est passible des peines encourues à l’article 225-2 du code pénal.

Effraction d'armoires personnelles et destruction de données informatiques...

L’employeur aurait en outre accédé par effraction au sein des armoires de ses salariés, en leur absence et dans ce contexte litigieux. Il aurait supprimé les données des ordinateurs personnels mis à la disposition de ses salariés. Que cherchait-il à détruire? Le mobile en l’espèce n’est pas apparent, il est évident. Il semble cependant que cette analyse élémentaire échappe pour l’heure au Juge chargée de l’instruction suite à la plainte contre X déposée devant le TGI de Créteil. Transcendantal!

Lire la suite

13/04/2009

La diversité, une diversion raciste des sectes

Diversion raciste

Amirouche Laïdi est militant de la «diversité», le nouveau gros mot à la mode à l’objet de promouvoir les arrivistes «issus de l’immigration» comme on dit, mais à condition que la métèquerie soit «visible». Etant entendu que ce genre de conneries n’est évidemment pas valable pour les hongrois qui peuvent devenir présidents ou encore les francs-maçons catalans qui peuvent être maire d’Evry ou d’un autre trou de France et de Navarre.

Amirouche milite au Club Averroès, à la Feuille de manioc nous disons secte plutôt que club. Averroès a contribué à catapulter Harry Roselmack aux palettes du 20 heures de TF1 Bouygues-Sarko (voir ci-dessous), les manettes étant toujours retenues par Poivre jusqu’à ce qu’il divorce d’avec ses comparses, et depuis, par la belle aux beaux lolos Ferrari, avec Claire Chazal en éternelle embuscade

Si Amirouche Laïdi souhaitait saboter la diversion de la « diversité », en fait un fond de commerce visant à promouvoir les amis nègres-blanchis et maghrébins-jambonnisés du pouvoir, qui trépignent dans l’antichambre des sectes, il ne s’y serait pas autrement pris que dans cette vidéo. Les poètes du Front National ou de Philippe de Villiers exploiteront à n’en point douter le travers de ce sujet. La réactionnaire « agence » Novopress a d’ailleurs commencé à en réduire d’ânerie en charpies.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu