Avertir le modérateur

22/01/2009

Tjenbé Rèd, OBAMA n'a pas parlé du cul ni des partouzes!

wieviorka.jpgPremière faute politique d'OBAMA, une affaire de cul...

Le mercredi 21 janvier 2009, la Feuille de Manioc a pris connaissance d'un communiqué laconique de Tjenbé Rèd,   Mouvement civique pour l'action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) en France ultramarine & hexagonale. Ouf! L'envergure... Un groupe adoubé par Patrick KARAM, dont les membres dirigeants sont aussi les personnalités influentes du CRAN, notamment David AUERBARCH CHIFFRIN et Louis-Georges TIN d'Annou Allé. L'enjeu de la diversité confié à l'office de WIEVIORKA s'élucide peu à peu en France comme une vaste escroquerie intellectuelle et citoyenne, une tentative de saper les bases du socle républicain, certes imparfait, certes injuste, certes amplement discriminatoire, mais en tous points préférable au communautarisme, confessionnel, mémoriel, ou sexuel que ces apprentis sorciers nous concoctent avec la complicité des partis de gauche et de droite. Car il s'agit d'abord de groupuscules d'influence. Examinons le communiqué:

Tjenbé Rèd - Communiqué de presse n°TR09INT03

«Barack Obama n’a pas dit un mot hier, lors de son discours inaugural, sur les questions LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans). Dans son discours du 28 août, élu candidat du Parti démocrate, il déclarait que «nos frères et soeurs gais et lesbiennes ont le droit de vivre libres de toute discrimination». Dans son discours du 4 novembre, élu président, il évoquait «les jeunes et les vieux, les riches et les pauvres, les Démocrates et les Républicains, les noirs, les blancs, les latino-américains, les asiatiques, les premiers américains, les homosexuels, les hétérosexuels, les valides et les non valides».Mais rien hier dans son discours inaugural, immédiatement après son entrée en fonction comme 44ème président des Etats-Unis d’Amérique.»

Lire la suite

21/01/2009

Violence et racisme au collège: les mesures du ministre

darcos_caricature.jpgFace aux incidents à répétition, le ministère développe les actions de prévention.

On nous raconte que face à une montée en puissance des incidents sur l’ensemble de l’hexagone, le ministre de l’Education nationale, Xavier DARCOS, notre ministre «règle de 3», meilleur ennemi du sachant Jack LANG, veut désormais agir en faveur de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en milieu scolaire. C’est le programme «Coexist» qui sera chargé de faire de la prévention au sein de l’ensemble des établissements scolaires. Développé avec l’appui de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), de SOS Racisme et soutenu par l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE), «Coexist» doit permettre de lutter efficacement contre tous les préjugés qui engendrent très rapidement des violences en milieu scolaire.» La source.

Et en milieu urbain, les parrains de Coexist ne devraient pas avoir à tortiller du cul, ils bénéficient d’une expertise interne. L’attentat contre l’ambassade du Venezuela à Paris aurait été revendiqué par un membre de l’UEJF. Au fait y a-t-il eu l’ouverture d’une information judiciaire suite à cet acte ignoble, xénophobe, anti-diplomatique, qui nuit à l’image de la France et qui n’a été relayé par aucun media? Enfin, en même temps nous on dit ça, mais comme dit l’autre… «Ca ne nous regarde pas».

17/01/2009

Vivre ensemble contre la culture du mensonge

partage1967.jpgContre la culture de la haine nous choisissons le vivre-ensemble

C'est ce que prétendent les auteurs de ce texte que nous examinons. Sur le site du nouvelobs.fr, prompt à s’ouvrir jusqu’à s’écarteler, c’est culturel chez eux, dès qu’il y a un mauvais coup à porter à la cause palestinienne, on pouvait lire ceci: «L'UEJF, SOS Racisme, Droit de Cité, Ni Putes Ni Soumises ou encore Synergie signent un texte commun pour «réaffirmer qu’il s’agit d’un conflit politique et non d’un conflit ethnique ou religieux». C'est manquer de sens élémentaire et de bonne foi.

Idiotie n°1: à l’origine ce conflit est raciste et fondé sur une injustice

«Le conflit au Proche-Orient peut nous diviser mais nous tenons à réaffirmer qu’il s’agit d’un conflit politique et non d’un conflit ethnique ou religieux. Toutes celles et tous ceux qui voudraient donner de ce conflit l’image d’une lutte entre juifs et musulmans participent de l’échauffement des esprits sur notre territoire et dans tous les pays où cohabiteraient des juifs et des musulmans.»

Soit mais les mots ayant un sens, pour prétendre qu’il ne s’agit pas d’un conflit ethnique c’est-à-dire raciste, il faut préalablement convaincre l’esprit que la politique d’épuration ethnique menée par Israël sur le territoire de la Palestine historique depuis 1948, est autre chose qu’une politique de ségrégation de l’espace disputé par dépeupelemt des stocks de personnes, en ce qu’elles sont supposées juives et arabes ou tenues pour telles. Le reste est bavardage. Vas-y SOPO, lâche-nous tes phrases ignares apprises la nuit. On t’écoute. Et les journalistes complaisants aussi qui ont mis leur intelligence en congé. Expliquez-nous en quoi les roquettes du HAMAS sont responsables de cette politique raciste initiée depuis 1948.

Ensuite il faudra démontrer terme à terme, en quoi le fait de dire qu’Israël est historiquement fondé sur une ségrégation théologico-raciale, quelle que soit la valeur qualitative et la réalité de cette névrose collective, c’est «échauffer les esprits sur notre territoire». Sinon pourrait-on en déduire qu’insulter MUGABE à longueur de journée contribuerait à opposer les noirs de France à leurs compatriotes non noirs? C’est quoi ces raisonnements à deux balles? A moins d'opposer un principe selon lequel Israël serait le seul État de la planète insusceptible de critique qu'est-ce qui interdirait de manière inaliénable de le critiquer comme État raciste et post fasciste?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu