Avertir le modérateur

02/01/2009

Le choix du Vatican contre la Constitution

Finalement, que vaut la Constitution de la République, ce chiffon profane... devant Dieu ?

Les mots ont du sens, et les paraphes autant. Le monopole de l'État dans l'attribution des titres universitaires aux seuls établissements publics date de la IIIe République (1880 Paul Bert et Jules Ferry). En 1984, le Conseil d’État avait consacré le caractère constitutionnel du monopole d’État de l'attribution des grades universitaires. On est bien loin de l'atmosphère pré révolutionnaire suscitée par l'allocution du chanoine honoraire (Nicolas SARKOZY DE NAGY BOCSA, LATRAN 20.12.2007). L'allégeance de la République au pontife avait foutu un sacré bordel aussi bien dans les media que sous les soutanes des curetons. Mais c'est en loucedé que le 18 décembre 2008, le Quai KOUCHNER aurait court-circuité le Ministère PECRESSE de l'enseignement Profane en signant avec le Vatican un accord sur la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur. Bien fait pour nos gueules de dormeurs d'égoïstes et d'ingrats envers la République. Déjà que les facs étaient en déshérence, que leurs titres n'ouvrent plus droit qu'à l'ANPE (pour quelques temps encore mais attention), maintenant pour être instruit il faudra être catholique. Prend-ça dans le fion.

Les syndicats protestent mais façon danse de Saint-guy et sans hurler trop fort de peur de se faire remarquer. C'est que dans les loges, en cette période d'élections se négocient les positions, les strapontins et, forcément, les mannes financières. Eh oui ! Pour faire carrière dans le syndicalisme à Paris il vaut mieux d’abord avoir son ticket de franc-maçon en poche pour espérer la monnaie dans les bourse. Mais de là à voir les disciples de Baphomet se défroquer sans rechigner devant le dieu du Vatican, même au Manioc on n’y croyait pas ! C'est Jule FERRY qui doit faire la grimace dans sa tombe de colonialiste. Bien sûr, toute cette sauce saumâtre dans un mutisme médiatique désormais habituel... En l’absence de frac et de frasques pour distraire. Mais attention à la brutalité du réveil! Lire la source de l'article sur Les mots ont du sens.

01/01/2009

Voitures brûlées: Sarkozy tape du poing sur la table

voiturebrulee.jpg

AP 01.01.2009 Face à la forte hausse du nombre de véhicules incendiés durant la nuit de la Saint-Sylvestre, SARKO se fâche!

Le Président Nicolas Sarkozy aurait vivement dénoncé le sport national de la Saint-Sylvestre, à savoir la rituelle crémation des bagnoles rendues à Vulcain dans une spectaculaire capture. Il aurait même menacé les incendiaires qui devraient selon toute vraisemblance avoir moins de 12 ans suivant l’efficacité de l’abaissement de la responsabilité pénale (sinon le gnouf suffirait) d’interdiction de passer le permis de conduire tant qu'ils n'auraient pas indemnisé totalement leurs victimes. Avec notre Saint-Nicolas, c’est tous les jours le Père Fouettard. Selon la source, «le bilan de la nuit du Nouvel An 2009 s'est soldé par l'interpellation de 288 personnes (contre 259 l'an passé), dont 219 ont été placées en garde à vue (contre 166), tandis que 1.147 voitures ont été brûlées sur le territoire, contre 878 lors du Nouvel An 2008, selon les chiffres diffusés en fin de journée par le ministère de l'Intérieur.»

Le Manioc est perplexe. On est bien en crise ? On prend bien des mesures de soutien à l’industrie polluante de l’automobile ? C’est bien des bagnoles (appartenant pour la plupart à des gogos précaires) qu’il faudra remplacer ? C’est donc bon le renouvellement du parc automobile? Donc bon pour amortir le choc de la crise non ? C'est qui le farci? On ne comprend plus ce qu’il veut Nicolas… La Nation devrait au contraire remercier les noirs et les arabes pour ce 1/5 de point de croissance. Car c'est bien eux qui brûlent les bagnoles n'est-ce pas? LF2M

Une mort qui aurait peut-être pu être évitée.

En 2009, vous reprendrez bien un doigt de journalisme de révérence et un zeste de connivence

juvin.jpg

Les réseaux veillent. Alors que France Télévision publique était encore en partie financée par la pub, ses soi-disant journalistes, notamment l’impayable LABORDE, ont recyclé en loucedé un point de vue de l’UMP à travers l’interview forcément scientifique et forcément neutre du Professeur Philippe JUVIN. Si c’est déjà la PRAVDA avec la réclame, qu’est-ce que ça va être sans publicité ! Le BORDEL!

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu