Avertir le modérateur

19/01/2009

Ministricule, DESCOINGS au piquet!

descoings.jpgParler l'arabe à Sciences-Pô

Y en a qui n'aiment vraiment pas les autres, c'est sûr! BRIGHELLI en a après DESCOINGS (le ci-contre joueur de flipper du troquet d'à côté, avec son catogan et ses boots), patron décomplexé de Sciences-Pô qui veut repeindre le «Centre de reproduction de la pensée unique» aux couleurs de la banlieue, c’est-à-dire, avec un peu plus de noirs, d’arabes, de pauvres, de femmes, de handicapés (l’arrivée du quinté est dans le désordre, ne nous fâchons pas !). Charge :

«Qu’est-ce que DESCOINGS? (La vache, ça commence bien!)

« Sciences-Pô et l’Ena (la troisième fois, mais on ne peut pas tous réussir tous les concours du premier coup…). En 1991, il est conseiller technique pour les questions d’éducation au cabinet de Michel Charasse, alors ministre du budget (se sont-ils connus au Grand Orient ?), puis, l’année suivante, chargé de mission pour les questions budgétaires au ministère de l’Education — sous Jack Lang. On en retiendra qu’il ne connaît a priori l’Education Nationale que sous l’angle financier — cela promet. Voilà Sarkozy président, et on chuchote à voix haute le nom de Descoings, qui depuis 1996 dirige Sciences-Pô, pour diriger un Secrétariat d’Etat à la discrimination positive. Parce que c’est la grande affaire de ce garçon, qui ambitionne la distinction suprême de dame patronesse de la République. L’idée de ce protestant — comme Jospin — hanté par les bonnes œuvres est simple. Puisqu’aucun ex-élève de ZEP n’arrive jusqu’à l’école de la rue Saint-Guillaume, allons les chercher dans leurs banlieues, dans leurs quartiers — dans leurs ZEPLa source

Aigreurs d'estomac

Au Manioc, on n’est pas tout à fait d’accords avec l’angle de vue très obtus du BRIGHELL réac'. Ce Monsieur avec son accent à la "Cyrano mais en 2 de tension" fielle sûrement une sourde amertume mal digérée de n'avoir pas eu de strapontin. Professeur agrégé de Lettres, il a pourtant bien joué son rôle de réac' de l'Education Nationale roulant en creux pour SARKO. Après en avoir fait des tonne, il en a fait une spécialité dont un best-seller qui sert de bréviaire à l'UMP lorsque ses députés veulent taper sur les sales fonctionnaires de profs auxquels nous abandonnons nos enfants: La fabrique du crétin, c'est le titre de son opus paru chez Jean-Claude Gawsewitch. «Dans cet ouvrage, j'essaye d'analyser avec lucidité, cette école de la réussite devenue si souvent école de l'échec programmé. Dans ce blog, je veux donner des solutions pour une école de demain et démonter les dysfonctionnements de l'Education nationale.» Dans tes rêves! SARKO a pris DESCOINGS et toi tu vas au piquet! Nous retenons cependant plusieurs choses essentielles pour Orienter notre Liste d’Horus :

  1. DESCOINGS a croisé CHARASSE (une vertu à lui tout seul), puis LANG. Il est prot’ comme JOSPIN, mais ça on s'en fiche, quoique ça peut être utile pour connaître de quel fil à plomb est faite l'équerre du réseau...
  2. Mais surtout, on aurait frôlé le pire! Nous aurions échappé à un Ministère de la Discrimination Positive? Purée! C’est qui le saboteur qu’on l’embrasse! On a failli avoir LOZES Chef de Cabinet! Aux chiottes!

Mots choisis, le site Rue89 a-t-il dérapé?

abramovitch.jpgQuand rue 89 sombre dans le racisme ordinaire relève le blog «chapeau l’artiste» à propos d’un article de Rue89 «Chelsea : splendeurs et misères du courtisan Roman ABRAMOVITCH» Comme quoi par les temps qui courent, il faut prendre soin des sujets qu’on aborde et des façons d’aborder leurs contenus. «C'est en ces termes que rue 89 dresse le portrait de Roman ABRAMOVITCH, patron (entre autres) du club de foot britannique de ChelseaSource Rue89

«Il porte un nom de mafieux ou d’homme de main à tout faire du KGB. […] Il n’y est cependant pas allé avec le dos de la cuillère le Russe, injectant 120 millions dès le départ pour éponger les dettes et investissant comme un porc dans le recrutement […] Le Russe y va donc de ses gros coups avec les arrivées de grands noms à la pelle, proposant même une pige à son vieux copain Chevtchenko... Entendons-nous. Que rue 89 dresse le portrait de cet oligarque ne pose aucun problème. En revanche, s'attaquer à son nom ou le désigner par sa nationalité (éléments liés à sa naissance, et non à sa volonté ou à ses actions) ne me paraît pas le meilleur chemin. Avec une telle méthode, je pourrais moi aussi dire de l'épicier d'en bas qu'il porte un nom de terroriste, et l'appeler sur un ton méprisant "l'Algérien". Pas sûr toutefois qu'il apprécieLe Blog de Chapeau l'artiste.

18/01/2009

Patrick KARAM organise une soirée OBAMA

unite_diversite_fr.jpg

Black is beautiful, and Astérix is vérigoude

Une Marianne, vraisemblablement négresse, a l’orgueil de ces cous allongés qui portent le visage vers l’avenir et suggèrent, d’un slogan masqué, une belle poitrine. La base line renseigne : «oui on peut». Nul ne sait si le Délégué Interministériel a eu recours aux service de GUEDE pour adapter le percutant «Yes we can» en français, mais comme dirait l’autre, «ça ne le fait pas».

Oui on peut… Tout Astérix est résumé dans cette traduction gauche, et la suite, de la même veine, est empruntée on dirait des MC improvisés qui veulent se la péter. «Soirée OBAMA : Grand rassemblement citoyen pour une France unie dans sa diversité» annonce pompeusement les commerçants du communautarisme qui ne savent plus quelle corde user. «A l’occasion du discours inaugural du Président des États-Unis Barack OBAMA, Patrick KARAM, délégué interministériel pour l’Égalité des chances des Français d’outre-mer, organise le 20 janvier 2009 de 17h à 20h au VIP Room (188 bis, rue de Rivoli Paris 1er) un rassemblement citoyen au cours duquel sera signé l’Appel « Pour une France unie dans sa diversité».

Et ça se gâte tout de suite après le chapeau : «Organisée avec le soutien de Dominique SOPO, président de SOS Racisme, cette soirée rassemblera des personnalités de premier plan, appelant à une France ouverte aux autres et à la mobilisation pour une égalité réelle des chances.» Vous avez compris. Ne vous donnez pas la peine d’aller lire l’annonce. Si le Délégué Interministériel en est à revendiquer publiquement les services d’une enseigne discréditée sur son fonds de commerce par ses propres parrains où va-t-on ? SOS racisme qui n’arrive déjà pas à faire un tour de table de plus de 12 associations sur un appel au secours de Patrick KARAM, un comble! C’est vraiment la misère.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu