Avertir le modérateur

14/02/2009

Suicides chez Renault : les plaintes classées

justice.jpgJustice de classe? En tous cas il s'avère difficile de faire condamner une Grande entrprise en France.

Selon le Parisien en date du 13.02.2009, «le parquet de Versailles a prononcé un classement sans suite début janvier dans l'affaire concernant trois suicides de salariés du Technocentre Renault de Guyancourt (Yvelines), a-t-on appris vendredi auprès du procureur de la République.» «Un classement sans suite a été prononcé car l'infraction de harcèlement moral n'était pas suffisamment caractérisée», a expliqué à l'AFP Michel DESPLAN, procureur de la République de Versailles, qui a ajouté que les familles en avaient été informées. […]» Ce classement intervient alors que l’inspection du travail avait plaidé pour un lien de causalité entre les trois suicides et que l’assurance maladie a pour sa part reconnu «deux des trois suicides des salariés du Technocentre entre octobre 2006 et février 2007, ceux qui se sont produits sur le site», comme accidents du travail.

Rappel :
«En octobre 2006, un ingénieur de 39 ans s'était jeté du 5e étage du bâtiment principal du Technocentre. Deux autres salariés de Renault s'étaient suicidés dans les mois suivants, l'un aux abords du Technocentre, l'autre à son domicile. Après le troisième suicide, le parquet de Versailles avait ouvert une enquête préliminaire. En juin 2008, un complément d'enquête était ordonné suivant l'avis de l'inspection du travail qui recommandait de joindre les dossiers et évoquait du harcèlement moral. L'inspection du travail avait envoyé un «avertissement» au constructeur automobile au sujet de «harcèlement moral institutionnel» envers les salariés du Technocentre. Elle reprochait notamment à Renault de ne pas se donner les moyens de contrôler les horaires de ses cadres et leurs dérives.» Source, leparisien.fr avec AFP

A propos du climat dans les entreprises qui ne s'arrangera pas avec l'aggravation de la crise, lire nos post sur les 3 suisses et au harcèlement stratégique comme méthode pour virer les salariés. LDFM

13/02/2009

La valse hésitation de SOS racisme

sosracisme.jpgDe source MLyon.fr, SOS Racisme aurait renoncé à son appel dans l’affaire du fichage ethnique des HLM de Saint-Etienne.

«L'office public a été condamné il y a 10 jours à une amende de 20 000 euros avec sursis par le tribunal correctionnel pour avoir pendant plusieurs années établi un fichage ethnique des locataires par origine en fonction de la consonance de leur patronyme. Il s'agissait de la première condamnation en France d'un organisme public pour discrimination. SOS Racisme, qui avait fait appel de la condamnation, estimant la peine d'amende avec sursis trop faible, a renoncé, mais appelé les locataires concernés à réclamer des dommages et intérêts.» Source.

Et comment Dominique Sopo explique-t-il cette valse-hésitation?

11/02/2009

Effectif des 3 Suisses, -20% sucrés

le_point.jpgRécession: suppression de postes aux 3 Suisses

A lors que la France est officiellement entrée en récession, les media-PRAVDA n'y peuvent rien, les chiffres sont là un géant de la distribution annonce la suppression de presque 700 postes. «Plus qu'un symbole. Les 3 Suisses, numéro 2 français de la vente par correspondance, vont supprimer 674 postes, soit 20 % des effectifs. L'entreprise, née en 1932 à Roubaix (Nord), fait les frais du déclin de la vente par correspondance traditionnelle au profit de l'Internet. [...] Selon la CGT et la CFDT, les salariés des centres d'appel en province devront accepter, pour conserver leur emploi, d'être mutés dans le Nord, berceau de la vente par correspondance où un centre multimédia va être créé avec 145 embauches à la clé. Une proposition "inacceptable", pour Naema Sersou. "Les gens de Lyon n'ont pas envie de venir ici, dans le Nord. Certains pleurent.» Source.

3_suisses.jpg

Décidément personne n’aime nos potes ch’tis. Cette semaine il y avait déjà eu le dérapage du Conseiller à la cour de cassation, c’est maintenant au tour des syndicats du groupe PPR. Bordel ! Pourtant ils sont sympas les ch’tis. Danny Boon dit qu’on pleure deux fois dans le Nord, «lorsqu’on y vient et lorsqu’on le quitte».

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu