Avertir le modérateur

02/05/2009

Un bébé dans un centre de rétention à Nîmes

Une%20cellule%20de%20la%20prison%20de%20Venise.jpgDeux enfants dont un bébé dans un centre de rétention à Nîmes
Capté sur Le Point.fr 02.05.2009

Un bébé de quatre mois, ses parents d'origine russo-azerbaïdjanaise et un autre enfant du couple ont passé leur troisième nuit dans un centre de rétention à Nîmes. L'appel formé par le procureur sur une décision censée permettre leur remise en liberté a en effet suspendu l'application de celle-ci. Cette famille restera donc dans tous les cas dans ce centre jusqu'à l'examen au fond de son dossier, prévu lundi matin à 9 heures. Jeudi, un juge des libertés et de la détention (JLD) a décidé de remettre en liberté la famille, estimant que la procédure la conduisant en centre de rétention était irrégulière. Le juge a par ailleurs considéré que le placement en centre de rétention d'un bébé était "incompatible avec la convention des droits de l'homme et avec la convention des droits de l'enfant", mais le parquet a contesté sa décision. "L'acharnement de l'administration sur cette famille est incompréhensible et intolérable", a dénoncé la Cimade, dans un communiqué, ajoutant : "La politique du chiffre conduit ainsi, une fois de plus, à nier les plus élémentaires principes d'humanité." Source lepoint.fr.

29/04/2009

1er Mai Besancenot en Guadeloupe

elie_domota--JACKY%20NAEGELEN.jpg

Continuité kont la pwofitasion

Y en a qui, lorsqu’ils s’y mettent ne font pas semblant. En tous cas le NPA d’Olivier Besancenot a de la continuité dans les idées et décidé de poursuive le lyannaj en allant planter un piquet (s'il vous plait...) kont la pwofitasion sur place à Gwada. Ca fait plaisir de voir qu’un mouvement politique national n’est pas que dans le circonstanciel au seul effet de circoncire les vagues événementielles qui portent la politicaillerie germanopratine dans les nues de l’opinion qui opine et des sondeurs qui sondent… Oh oui ça fait plaisir, pour une fois, et même pour deux fois… Enfin c'est vous qui voyez... Quant à nous, on a capté ce communiqué de l’agence Tass-AFP sur le site du NPA, et c’est Nulle Part Ailleurs que sur la Feuille de Manioc! LFDM.

«1er mai: Besancenot en Guadeloupe avec le LKP
Le porte-parole du NPA s’était déjà rendu sur place en février dernier, «pour apprendre» et dans l’intention de reproduire en métropole la grève générale qui avait duré 44 jours.

Olivier Besancenot défilera le 1er mai avec le collectif LKP en Guadeloupe et doit, à cette occasion, rencontrer le porte-parole du LKP, Elie Domota, a annoncé mardi Pierre-François Grond, du NPA.

La manifestation aura lieu dans la ville de Petit-Canal, un «endroit symbolique de l’esclavage» situé à 20 km de Pointe-à-Pitre. «C’est une manière aussi pour le 1er mai de mettre l’éclairage sur l’endroit où ça été le plus combatif ces derniers temps et puis où il y a une victoire», selon Grond, alors que le NPA appelle depuis plusieurs semaines à reproduire en métropole le mouvement guadeloupéen de grève générale et prolongée.

Besancenot doit rester en Guadeloupe «jusqu’au week-end» avant de se consacrer à la campagne électorale des européennes. Lors de son déplacement en février dernier, le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste avait affirmé qu’il était «venu pour apprendre et faire là-bas ce que vous avez fait».

Quatorze organisations de gauche avaient, par ailleurs, signé samedi un appel commun pour réussir un 1er mai «historique» et «mettre un coup d’arrêt à la politique de Nicolas Sarkozy et du Medef». Parmi les signataires, le PS, le NPA, le Parti de Gauche, le PCF,le MRC et le PRG.» (Source AFP)

PS. On vous parlera de Lurel très prochainement, le temps de pondre un fiel vomi de notre mépris pour les vendus à la combinaison. Normal, il paraît qu'il est socialiste.

Fada Fofana!

POL_75001_Palais%20de%20Justice.jpgCerveau de barbare

Allah ouakbar! C’est sur cet hallalali que Youssouf a fait son entrée aujourd’hui devant la Cour d’assises des mineurs de Paris, à quelques milliers de kilomètres de Bethléem où Ratzinger , le 22 avril dernier, a juré soumission et dévotion aux Martyrs d’Al-aqsa. Là pour le coup, nous faisons face à un fada consommé. N’allez pas chercher, hallalali n’a rien à voir à avec Allah. Certes nombreux seront ceux qui en profiteront pour déclarer leur anti-islamisme de base. D’aucuns s’en était déjà chargés au lendemain de la mort du jeune Ilan. Hallalali du radical harer, «exciter les chiens par des cris» pour les lancer sur une proie. L’interjection n’a donc rien de palestinien même si elle «marque la victoire imminente du chasseur sur l'animal poursuivi.» Au sens figuré, sonner l'hallali de quelqu’un ou de quelque chose c’est annoncer sa défaite, sa ruine, proclamer sa victoire (cf. Cntrl.). Youssouf Fofana se prend-il pour un chasseur? Est-ce sa victoire qu’il a entendu annoncer dès avant les débats? Ou essaye-t-il simplement de se faire passer pour fou pour convaincre de son irresponsabilité? C’est un peu court. Le 7 juin 2006, il avait été déclaré responsable par des experts en carafon. Mais la barbarie exclut-elle la folie? Et s’il était vraiment fou? Puisque qu’on vous dit que la religion peut rendre fou! Et que même lorsqu’elle n’en est pas la cause, elle peut constituer l’aboutissement de la folie. Ca se pourrait donc que… Allah ouakbar alors. A tes souhaits aussi.

Selon Associated Press, «le procès de Youssouf Fofana, chef présumé du "gang des barbares", et 26 autres personnes, accusées d'avoir, à des degrés divers, participé à l'enlèvement, la séquestration puis l'assassinat d'Ilan Halimi en février 2006, s'est ouvert mercredi à 11h devant la cour d'assises des mineurs de Paris. Arrivé dans le box vers 10h40, vêtu d'une veste blanche, Youssouf Fofana a affiché un large sourire en pointant le doigt vers le ciel. "Allah vaincra", a-t-il lancé à la salle avant de s'asseoir, détendu, souriant, discutant avec ses avocats. Portant un collier de barbe, le crâne rasé, il a commencé la provocation dès l'interrogatoire de personnalité.

"Quel est votre prénom?", lui a demandé la présidente Nadia Ajjan.
- "Fara" (le guide, NDLR), a-t-il répondu.
- "Nom de famille?".
- "Africaine barbare armée révolte salafiste".
- "Date de naissance?".
- "Le 13 février 2006", a lâché Fofana, en référence au jour de la mort d'Ilan Halimi, au terme de trois semaines de séquestration et de tortures.
- "Lieu de naissance"?
- "Sainte-Geneviève-des-Bois", dans l'Essonne où le Ilan Halimi a été retrouvé agonisant...»

C’est effarant… Tu parles d'un cerveau. Bref rappel Le 13 février 2006, Ilan Halimi, un jeune vendeur dans une boutique de téléphonie à Paris, est retrouvé gisant à l’agonie près d’une gare. Son corps nu porte les traces de brûlures et de tortures. Il décèdera lors de son transfert à l’hôpital.  L’enquête remonte très rapidement à un groupe qualifié de «gang» par le parquet, terme que semble, selon les sources, revendiquer Youssouf Fofana lui-même en y accolant le mot «barbares». Des interpellations ont lieu qui conduisent à plusieurs gardes à vue, une quinzaine environ. Aux chefs d’accusation l’instruction retient la circonstance aggravante «de l'appartenance à une religion». Les media comme d’habitude s’emballent, donnant de l’ampleur aux politiques qui, à court de programme, de crédit moral et de compétences, font le procès dans l’opinion avant qu’il n’ait lieu dans les prétoires. C’est probablement cela la démocratie mais ce n’est certainement pas respecter la mémoire de la victime. L’imagination du ministre de l'Intérieur relève «l'antisémitisme par de l'amalgame». Ce n’est pourtant qu’à partir d’aujourd’hui que le procès s’ouvre, et que l’on saura. Au total 19 personnes sont poursuivies. LDFM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu