Avertir le modérateur

16/05/2009

Var. Un jeune noir passé à tabac par des militants du FN

Tu bastonneras ton prochain comme le prochain...

On a repéré une tite info pour nos amis antiracistes médiatiques, l’Idiominique Sopo de Sos-Rolex et le Looser Patrick de la Secte des crâneurs-noirs-qui-font-boutique-leur-cul. Mais il semble bien que nos marionnettes à bavardages sur les variations racistes soient aux 35 heures s’agissant du racisme, du vrai. Pas leurs conneries à compter les noirs dans le noir ce dont tout le monde se branle. Lorsqu’il y a du taf et que c’est du dur on ne voit plus leurs tronches enfarinées tout en vociférations sur le mode injonctif «baisez-vous les uns les autres pour faire des métis», «comptons les noirs je veux être le chef bounti des noirs» pour quelques verroteries. On a les misères qu'on peut...

Fini ce temps. L’épicerie fine raciste a fini par écœurer y compris ceux qui allaient à la soupe. Mais passons, voilà une info qui n’a pas fait grand bruit, des poètes on sévit, à Paris on a les yeux rivé sur la montée de Cannes. LFDM.

nicematin-com_200w.pngVar. Un jeune noir passé à tabac par des militants du FN sur l'A8 à Vidauban
Paru le mercredi 13 mai 2009


Les faits se sont produits jusque dans la station-service de l'aire de repos située en voie sud de l'autoroute A8 à Vidauban. Cinq sympathisants du Front national des Alpes-Maritimes, qui assistaient dimanche dernier à un meeting animé par Jean-Marie Le Pen à Marseille, ont été condamnés à des peines de prison ferme hier par le tribunal correctionnel de Draguignan, pour des violences exercées au retour sur un jeune homme noir, sur une aire d'autoroute à Vidauban.

nm-photo-245634.jpg
Insultes racistes et salut hitlérien

Ils étaient cités en comparution immédiate pour répondre de violences ayant entraîné une incapacité de huit jours, avec les circonstances aggravantes de la réunion, de l'état d'ivresse et de l'appartenance réelle ou supposée de la victime à une race ou une religion, ainsi que de complicité de violences aggravées. Un sixième protagoniste, âgé de 17 ans, qui semble avoir eu le rôle le plus actif dans les faits, comparaîtra le 10 juin prochain devant le tribunal pour enfants. D'ici-là, il a été placé au centre éducatif fermé de Brignoles. La victime, n'a toujours pas digéré le fait d'avoir ainsi catalysé la haine de l'étranger, alors qu'il s'était arrêté sur l'aire d'autoroute de Vidauban avec trois amis, rentrant d'un week-end à Aix-en-Provence. «On prenait un café devant la boutique quand ces jeunes sont descendus de leur autocar en criant «La France aux Français. Le Pen président. A mort les noirs ou les Arabes. Heil Hitler», en me regardant du coin de l'oeil. Ils se sont jetés sur moi à cinq ou six et m'ont donné des coups de poing et de pied. Un boutonneux au crâne rasé («Manu», le mineur) me frappait en criant «on va niquer ta mère sale arabe». J'ai essayé de me réfugier dans la boutique.» Poursuivi par ses agresseurs dans l'établissement, le jeune homme n'a dû son salut qu'à l'intervention d'un client courageux qui a cherché à le protéger, et au personnel de la station qui a appelé les gendarmes du peloton autoroutier du Luc, donnant le signal du départ.

Certains des agresseurs ont alors fait le salut hitlérien, le bras tendu.

Le bus, qui était reparti vers Nice, a été intercepté par les gendarmes au péage de Fréjus. Deux jeunes, dont «Manu» ont spontanément reconnu avoir participé aux violences. Les autres ont été identifiés ensuite par la victime lors d'un tapissage dans les locaux du peloton.

Encouragés par une retraitée

Personne n'a reconnu la propriété du poing américain trouvé en perquisition dans le car. Tous ont également nié s'être concertés avant leur interpellation, sur une version commune où le plaignant aurait traité Manu de «sale blanc» et lui aurait porté le premier coup. La plupart de ces jeunes, âgés de 20 à 25 ans, avaient été invités à ce déjeuner-débat où ils avaient consommé du vin, continuant à boire de la bière sur le trajet du retour. A leurs côtés, une retraitée niçoise de 69 ans était poursuivie pour avoir encouragé l'agresseur principal, aux cris de « La France aux Français. Vas-y Manu, attaque », tout en agitant un drapeau tricolore. Condamnée comme les quatre autres prévenus à dix-huit mois de prison, dont quinze avec sursis, elle a été la seule à échapper au mandat de dépôt à l'audience.» G. D. Source Nice Matin

15/05/2009

Salaires: top 10 des élus les mieux payés

Philippiques salariales

Encore un gauchiste grincheux, normal il s’appelle Marx, Philippe de son prénom, qui en veut aux grands de ce monde qui se tuent à gagner leur vie. N’empêche qu’il appelle à signer une pétition pour un salaire maximum. Ce pourrait être utile. Et il compte une belle brochette de premiers signataires. Bien sûr que ça n’aboutira pas… On n’est pas que des neu-neu à la Feuille de Manioc. Mais ça te coûte quoi de signer? Rien? Alors comme dit Aimé Jacquet, tu t’enlèves les doigts du cul et tu vas signer… LFDM

Lien vers la pétition

Premiers signataires : Samir Amin (économiste), Philippe Cohen (journaliste), Eric Conan (journaliste), Laurent Cordonnier (économiste), Liêm Hoang-Ngoc (économiste), Frédéric Lordon (économiste), Bernard Maris (économiste), Hervé Nathan (journaliste), Dominique Pilhon (économiste), Christophe Ramaux (économiste), Gilles Raveaud (économiste), Bertrand Rothé (économiste), Maurice Szafran (journaliste), Jacques Sapir (économiste), Henri Sterdyniak (économiste), Bruno Tinel (économiste), Michel Le Net(président d'honneur du Cercle d'Ethique des Affaires), Guillaume Duval (journaliste). Soutenus par : Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Glavany, Jean-François Kahn, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Luc Mélenchon, Alain Liepietz

« Exclusif : Top 10 des élus les mieux payés« Quel est l’homme politique le mieux payé en France? La réponse peut étonner puisqu’il s’agit en réalité … du retraité Jacques Chirac, ancien président de la République, juste devant son successeur Nicolas Sarkozy. Mieux vaut être Ex plutôt qu'actif! C’est l’une des révélations de l’enquête du mensuel économique Capital dans son numéro de mai, qui a passé en revue les indemnités officielles et revenus de plus de 500 élus. Pour lesinfos.com, l’équipe de Capital a élaboré, à partir des données recueillies, le hit-parade des 10 hommes (et femmes) politiques les mieux payés. Découvrez dans notre vidéo ce classement plein de surprises, où quelques ministres malins réussissent à se glisser dans le haut … grâce à leurs revenus d’élus locaux. Le cumul, décidément, leur est très profitable.

PS: Omis dans la vidéo, Hervé Morin, ministre de la Défense et élu local de Haute-Normandie, gagne 19.053€ / mois et se glisse au 8° rang» Par Philippe Marx, 15 mai 2009

13/05/2009

Rachida Dati vs Elisabeth Guigou, la guerre!

DATI_Guigou.jpg

La Chancellerie Commu-Nique sur Guigou

Il y en une qui a raté une occasion de se taire. Mal lui en a pris, la Rachida lui a concocté un Commu-Niqué aux petits oignons.

L’ex-chancellière garde des sots sous Chirac/Jospin est-elle fondée à faire la critique de la Maman de Zohra logée au même poste qu'elle à quelques années de distance? Pas si sûr. La gauche bourgeoise  ne se souvient du peuple, de l’humanisme et des valeurs de droit uniquement lorsqu’elle se trouve dans l’opposition…

CA NE NOUS REGARDE PAS!

Marre de se faire enfiler. Alors on ne prend pas parti, et on les laisse à leur partie de crèpe-chignons. Cela étant, c’est tout de même ahurissant de voir deux Gardes des Sceaux s’echarper à coups de communiqués de presse ne trouvez-vous pas? La République se banane un peu plus mais bon… C'est bien connu, la Feuille de Manioc est mauvaise langue. LFDM

12 mai 2009
Réponse à Madame Elisabeth Guigou


Communiqué de presse
Rachida Dati renvoie les Français au bilan d'Elisabeth Guigou en tant que Garde des Sceaux

L’arrogance d’Elisabeth Guigou est révélatrice de l’attitude hautaine de certains socialistes vis-à-vis des souffrances de nos concitoyens dans leur vie quotidienne.

Je renvoie les Français au bilan d’Elisabeth Guigou en tant que Garde des Sceaux : un taux record de délinquance +17%; des taux records de suicide en détention (125 suicides en 1999), et de mineurs incarcérés (975 en juillet 1999 contre 698 en avril 2009), un taux inacceptable de détention provisoire (40% des personnes en prison en 1998 contre 26% aujourd’hui), le taux record de fermetures de places de prison sans nouvelles ouvertures (497 places fermées contre près de 9 000 places créées entre mai 2007 et 2009).

Je laisse le soin aux Français de juger de la grandeur d’Elisabeth Guigou en tant que ministre de la justice.

Rachida Dati
Source, Ministère de la Justice

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu