Avertir le modérateur

07/03/2009

Fais mes devoirs au bal des hypocrites

Fais mes devoirs, ça poque

La Pravda parisienne a encore sévit. Le site «faismesdevoirs.com» a dû fermer face à la polémique, cédant à l’assaut des vertueux de Saint Germain des Prés. Les âmes bien pensantes drapées de moraline et tripotant la vaseline nous l’ont joué offusquées à coups de gorges chaudes. L’horreur: «Ils ont osé!» sur BFM (voir la vidéo). Nous rappelons juste à Ruth Elkrief et à son chroniqueur, que l’«oseur» en question, Stéphane Boukris, auteur d’une profanation à leurs yeux inexpiable, est juste lauréat de la BFM Académie 2008 la Pravda dans laquelle ils sévissent. Et c’était hier… A défaut d’être crédible, faut savoir accorder les bruits de ses orifices sinon ça finit en cacophonie en plus de refouler. A moins qu'il ne s'agisse d'une autre imposture du tristement célèbre en 24 heures chrono Boukris. Car après vérificaton du site @si.com, les identités de l'équipe pédagogique se sont avérées fausses. Extraits du dialogue sur le plateau de BFM:

«...
- Ils ont osé
- Tu n'y arrives pas, nous sommes là! Le concept est étonnant. Je n'ai pas envie de le faire, eh bien je vais payer quelqu'un pour faire ça,
- Mais c'est pas vraiment pas correct, mais attendez! Qu'est-ce que ça?
- c'est odieux. c'est un peu litigieux quand même... »

Stéphane Boukris, «nous créons de la valeur ajoutée»

Bande de rigolos va! Ce pantin sur lequel les média ont fondu sans retenue, résume à lui seul notre société basée sur l'imposture. Voila une société d’adultes dont le principe fondateur, la raison d’être à travers les modes d’existence et de croissance, le droit du point de vue de l’effectivité juridique, l’esthétique…, voila une société d’adultes faites de tricheurs, de voleurs et de menteurs qui s’offusque de voir ses enfants s’inspirer du malin. Ses stars, ses valeurs? Les Madoff et son jumeau Stanford qui cachent une armée de voleurs et de faussaires, eux bien planqués et qu’on attrapera jamais mais dont on paiera les dettes, les subprimes, le Tour de france, les élections au Parti socialiste, les votes électroniques à l'UMP, des fantômes qui votent à Paris, les fausses déclarations fiscales, les fraudes en entreprise, le défraiement de dépenses personnelles, les plagiaires, les prêtres pédophiles, les vierges du paradis djihadique, l’agression antisémite de Marie du RER B,  Le commerce équitable, Reporter sans Frontières, les droits de l’homme, les orphelins du Tchad, la communauté internationale… Fadaises… Tout cela est très moderne à une époque où le faux, est en guerre avec lui-même à travers les espèces d’une célébration élitaire du mensonge, de l’imposture, de la manipulation, de l’esprit de lucre et du bling bling qui cotoie le Bo-bo. Le Faux règne en maître, Umberto Eco s’y était penché il y a quelques années.

«Pour obéir en connaissance de cause, il faut d'abord avoir désobéi.»

Pour ceux qui souhaitent prendre de la distance, retour sur un texte de Vincent Cespedes, «Le Règne de l'imposture: «Juges et partis, les réseaux d'imposteurs recyclent le nihilisme pour nous vendre le pire». Histoire de curer un peu les durites polluées par la Pravda.

« 1/ Clamer son authenticité pour la vendre.

«On ne cautionne pas l'imposture!» déclaraient en 1995 les rappeurs du groupe NTM pour commenter leur refus de participer à l'album inspiré du film La Haine. D'après Kool Shen et Joey Starr, cette œuvre fictionnelle donnerait non seulement une image trompeuse des cités pour «faire peur aux bourges», mais surtout, le réalisateur Mathieu Kassovitz et l'acteur Vincent Cassel manqueraient d'«authenticité» -concept-clef qualifiant l'expérience vécue des quartiers défavorisés et le jugement sans concession qu'elle autorise. Collusion avec la classe dominante quant aux messages, usurpation de rôles quant aux messagers, l'imposture est insupportable dans les sens affectif, moral et fondationnel du terme. Elle est une entorse intéressée faite à la vérité, comme l'imposteur est un mystificateur opportuniste s'adressant à ceux qui tireront quelque justification de ses mensonges.

Lire la suite

05/03/2009

Soudan : la décision de la CPI inquiète les dirigeants africains

justice.jpgDeux poids, deux mesures

Encore un fait universel dont on gargarise les niais. Une action qui a tout l’air d’un téléguidage est désormais en orbite et ce sont les africains qui vont encore goûter au suffixe. S’il est effectif, le mandat d’arrêt sera le premier du genre lancé contre un chef d’Etat, depuis la naissance de la Cour Pénale Internationale en 2003. Pan! Bourre-pif, prenez-ça dans vos gueules d'universalistes. En juillet 2008, le procureur, Luis Moreno-Ocampo, avait accusé Omar El Béchir de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour. La Cour pénale internationale (CPI) siégeant à La Haye (Hollande) a délivré mercredi un mandat d’arrêt contre Béchir, le nouveau "Saddam Laden". C’est tout sauf un poète le Béchir et on ne va pas pleurer si on déchire un assassin consommé. De leur côté, les droits-de-l’hommistes de tout poil vont se toucher jusqu’à s’irriter. Bien, mais peu importe.

Ce qui frappe, c’est la facilité avec laquelle on entube le crétin moderne pourtant branché en continu sur l’information, I-pod je prends mon pied, Youtube, je t'entube... Peut-être alors parce que trop d'ânes sont branchés? Ce qui frappe, c’est qu’à côté de cette couillonnade en mondovision, l’indifférence de cette même fabrique d’opinion s’impose au plus grand crime de génocide qui se déroule actuellement sur le sol africain dans le bassin du Congo et du Kivu. Et si les intérêts qui financent la guerre au Zaïre, ou d’autres qui souhaitent que l’opinion détourne son regard de foyers de tension où des légitimités sont en jeu trouvaient, dans la surexposition du Soudan, le moyen d’échapper à bon compte à la critique? Cette surbrillance sur Khartoum chercherait à nous aveugler.

Dynamique neuronale

Et les entubés historiques se réveillent, mais comme toujours une fois qu'ils l’ont dans le baba. Pour sa galerie, Me Abdoulaye Wade mercredi à Dakar (4.03.2009) coutumier de l’eau tiède à 37° a donc fait genre «je sais faire le coup de menton» en déclarant qu’à la manière dont fonctionne la Cour pénale internationale (CPI) elle donne l’impression aux Africains d’être une juridiction tournée essentiellement vers la poursuite de leurs responsables : «Beaucoup d’Africains ont l’impression que la Cour pénale internationale (CPI) est un tribunal destiné à poursuivre seulement les Africains», a notamment indiqué le président de la République, lors d’une conférence de presse donnée au Palais avec la présidente de Finlande, Tarja Kaarina Halonen, en visite d’Etat à Dakar depuis mardi.» Source. Ferme ton claque-merde Abdoulaye!

Lire la suite

02/03/2009

Mountaga tire au mortier sur la maçonnerie

muntaga.jpgTirant au mortier sur la truelle, un pavé de Mountaga écorne le béton armé…

Depuis l’aube la plus matinale des égyptiens, le métier de maçon exige ses outils, truelle, équerre, fil à plomb… Sa matière première, le mortier, la pierre… Mais surtout un art séculier dont l’apprenti se nourrit patiemment en loge, dans le grand accomplissement de l’ouvrage : la géométrie. Dispositions initiatiques, austères et désintéressées que la franc-maçonnerie façon Rolex & Porsche a réduit en charpies. Nos égarements blogosphériques ont conduit votre Manioc sur les pas des Odyssées noires de Mountaga Fané Kantéka, qu’il nous plaît à veiller tant la seule appréciation du nombre de ses ennemis et l’absence de quelques protecteurs en impose. Voilà un sire de la joute qui s’en prend à un segment, un secteur ou une secte, c’est comme l’on voudra, tout dans ces incontinences euclidiennes étant affaire de géométrie et de triangulation, comprenne qui pourra, voilà un type qui s’en était déjà pris aux voleurs d’esprits. La secte qu’il visait alors? «L’établissement du livre», ou si l’on veut louvoyer, «l’industrie du livre». Ce système qui œuvre à parer l’Esprit de la fausse monnaie du marché, du capital, cette métastase de l’humanité en son ère moderne. L’industrie du livre définit comme livre, un pavé de cellulose qui se vend bien. N’est-ce pas la traduction même de best-seller? Il s’agit donc d’auteurs bien vendus ou plus simplement, de vendus tout court.

La fraternelle des reptiles

Après s’être attaqué à quelques uns de ces malfaiteurs, voilà Mountaga qui récidive en s’attaquant aux «reptiles» des fraternelles, cette troisième «structure qui n’a pas de statut officiel» constitue à ses yeux un «terreau fertile à toutes sortes de compromissions et de corruptions»; puis aux «loges sauvages non répertoriées, constituées d’au moins 7 maîtres». D’après notre propre enquête, «la Liste d’Horus», plusieurs noirs de France, dont un nombre élevé de mendiants d’origine camerounaise, béninoise et togolaise, font des pieds et surtout  du cul pour intégrer ces sous officines aux pratiques peu ragoûtantes. Cette concentration a une explication que nous vous révèlerons. «C’est au niveau de cette 3e structure –plus précisément les fraternelles– que se rencontre la foule grouillante des petits démons crépusculaires (la partie visible de l’iceberg)… Ce sont des «aventuriers de l’alimentaire» pour reprendre l’expression du franc-maçon Bernard Platon, préfacier de Ombres et Lumières sur la franc-maçonnerie de Gilbert Garibal.» Pour le Manioc tout regroupement qui entretient un culte du secret a forcément quelque chose à cacher relevant de l’imposture ou de la malveillance. La modernité c’est la transparence, alors montrez-nous votre derche! L’enquête de Mountaga est assez documentée bien qu’elle succombe fatalement à quelques inexactitudes, le propre de ces nébuleuses étant de produire des diversions à dessein et d’entretenir des mythes. A lire donc assidûment.  Conseil de la Feuille à ce Franc-tireur, il vaudrait mieux pour lui qu’il surveille ses arrières… Pour farcir les autres, ce sont des experts!

Extraits :

« … ma dernière enquête relative aux «crimes et impostures de la franc-maçonnerie: du racisme au nazisme maçonnique» m’a valu de figurer sur un blog maçonnique –le site hiram– qui n’a pas pu s’empêcher de dévoiler sa face de bourreau, me gratifiant à l’occasion d’une menace maçonnique (sur laquelle je reviendrai) et me raillant avec la paresse et l’ignorance crépusculaires qui affligent en ce moment ce monstre aux tentacules protractiles et aux pieds d’argile, envahi par la grande criminalité impunie et sévissant sous le couvert d’une quête spirituelle inaccessible voire inexistante […] La Franc-maçonnerie elle-même est une fille bien tardive d’autres confréries initiatiques. Un voile d’ethnocentrisme qui brouille la vue de ceux qui ramènent le vécu universel au pâle Occident judéo-chrétien, fonctionnant par le racisme, le révisionnisme et la spoliation, faisant fi des civilisations plus anciennes. […] Ce combat est le lot de tous –de tous ceux qui sont bafoués, humiliés, spoliés et persécutés, au nom d’un racisme et d’un élitisme aussi crasses qu’illusoires, par des hommes de rien qui ont trahi tout, jusqu’à leur «Idéal» proclamé de Justice et de Fraternité universelles […]

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu