Avertir le modérateur

04/05/2009

Dieudonné interdit d'élection, la curée!

charognards.jpg

Ca va mal finir...

Qui se souvient encore de ce pamphlet de François Léotard, «efficace et sévère sur une mutation politique inquiétante  au titre prémonitoire? Ca va mal finir a la grâce de ces écrits lointains qui distillaient l’ironie avec délectation […] le constat inquiet d’un homme effrayé par une ouverture autoproclamée qui muselle les envies de liberté.» (Evene) Demain peut-être le pouvoir choisira ses adversaires aux élections. La Feuille de Manioc fait elle aussi des papiers souvent prémonitoires.

Pas plus tard que la semaine dernière nous vous faisions remarquer la disparité de traitement médiatique concernant l’actualité de l’humoriste Dieudonné. Lorsque le farceur a filé une trempe judiciaire à Arthur, c’est à peine si les journaux ont relaté l’information, se contentant du service minimum à savoir le télex de l’agence de propagande Tass-AFP. Là il s’agit d’interdire les listes de Dieudonné aux élections, et c’est le Buzz. Il n’est pas sûr que le saltimbanque qui a bien lu la Passion du Christ y perde. D’autre part, c’est sûrement le propos du pouvoir et des godillots de l’UMP de tenter de faire diversion par tous les moyens de communication. Nous sommes à un bilan d’étape et on en a pris plein la tronche. Or le pire étant à venir, il faut donc faire oublier le mille-feuilles d’échecs politiques au moment où le Président de la sécurité s’avère être celui sous lequel les violences faites aux personnes ont le plus augmenté, où le candidat du pouvoir d’achat s’est transformé en Président de la paupérisation des classes moyennes, où travailler tout court a fait oublier «travailler plus pour gagner plus»…

La grogne monte, des responsables évoquent nul ne sait pourquoi des humeurs insurrectionnelles, il faut trouver des dérivatifs. On a bien tenté les bandes avec une 22ème loi sur la sécurité et le délit de largeur de bandana. Et si un coup de matraque couplé à la baisse très onéreuse de la TVA au profit des restaurateurs popu, qui lisent Le Parisien et le font lire dans les troquets à d'autres popus, ceux-là cocus, suffisait à inverser les déclivités fatalement tendancielles? On a bien essayé, et malgré le tam-tam médiatique, le soufflé est néanmoins retombé. Le popu ne s’en souvient déjà plus. Par contre au guichet du supermarché il sait qui des deux est cocu. Travailleurs, futurs chômeurs et déjà chômeurs ont donc expliqué à la majorité UMP le 1er mai qu’ils en avaient plus qu’assez de se faire enfiler cependant que les nantis s’en mettent plein les fouilles. Mêmes les sondeurs d’habitude cléments du doigté vis-à-vis du pouvoir, on connaît la propriété performative des études d’opinion, sont désormais obligés de rapporter les chiffres cataclysmiques du désamour de l’exécutif. Métro titrait ce jour: «Sarkozy, un anniversaire très amer. Selon le sondage TNS Sofres-Logica réalisé pour Metro, le bilan du chef de l'Etat déçoit les Français. Ils sont […] nombreux à se déclarer déçus de l’action du président de la République depuis 2007 : 65%, contre seulement 24% de satisfaits.» Source. Vous n’avez encore rien vu. Bayrou ça va être de la petite bière. La com et les réseaux, ça va 5 minutes. Les réalités prennent vite le dessus et le pouvoir doit désormais les affronter. Il ne suffit plus de caresser le cul fétide du popu dans le sens de la touffe. Des réponses sont requises…

Le dérivatif Dieudonné

Il fallait néanmoins de l’estomac pour inventer une présomption d’antisémitisme justifiant l’interdiction à titre préventif d’une part de présenter des listes qui n’existent pas encore et d’autre part, de diffuser du matériel de propagande qui n’existe pas davantage. C’est bien connu, du côté de l’Elysée on en a et on n’hésitera pas à s’essuyer les mocassins sur une liberté fondamentale pour des visées politiciennes. A première vue, on pourrait se demander quelle mouche a piqué les phosphoreuses de l’Elysée? On savait la bêtise aux abysses, là elle nous a surpris. Ce doit être un effet collatéral de l'épidémie de grippe porcine. Remarquez, le diable se cache dans les détails. La vigilance est de rigueur face à «l'antisémitisme [qui doit] être mis au jour et partout identifié. D'autant qu'il use le plus généralement de dissimulations sémantiques qu'il serait, semble-t-il à Ivan le Fou du Figaro qui y va de son Fioul habituel, contre-productif d'encourager davantage en lui appliquant les foudres de la loi.» Source.

Lire la suite

01/05/2009

Condamnation d'Arthur: silence éloquent des media

arthur_et_dieudonne_reference.jpg

Le silence éloquent des commentateurs et de la Pravda parisienne

C’est étonnant, on dirait qu’il y a comme ça des niouzes qui constipent les media de propagande. L’animateur à benêts Arthur s’est pris une tartine judiciaire par l’humoriste Dieudonné qui l’a fait condamner pour injure publique par la Cour d’appel de Riom dont amende de 3000 euro. Personne n’en cause. Etonnant desprosgien non? C’est que ça fait chier tout le monde pardi! Difficile en effet de critiquer la justice lorsqu’elle donne raison à son ennemi alors qu’hier encore on la célébrait lorsqu’elle le condamnait. On risquerait de ne plus savoir où poser son cul.

Déjà, contrairement à ce qu’on pourrait croire, au bilan judiciaire, il faut tout de même rappeler que Dieudonné mène au score contre ses contempteurs mélangés. Nous n’avons pas fait les comptes mais ce doit être du 28 à 6, autant dire Waterloo.  L'humoriste se la pète Cyrano seul contre tous. Au-delà du forum romain auquel se livrent les deux stars, nous sommes de ceux qui ici même, avons proposé à l’humoriste d’émigrer à Gaza, c’est dire si nous ne regardons que de très loin ses bagarres avec les névrosés du cul qu’il obsède. Au-delà donc du fond des querelles de Dieudonné et ses potes disions-nous, ce qui intéresse la Feuille de Manioc c’est le silence quasi général qui accompagne l’administration d’une correction à Arthur par le pestiféré des grands media. Parce que nous avons de quoi comparer…

L'humoriste ayant une partie au moins de ses habitudes dans les prétoires depuis qu’il a pris ses quartiers dans la cause anti-sioniste, il figure régulièrement dans la chronique judiciaire laquelle gonfle subitement à l’occurrence « Dieudonné ». Il suffit pour s'en rendre compte de taper son prénom bizarre par ailleurs Dieu-donné, « Dieu » nous n’y croyons guère ici, quant au « don », seul les naïfs se font prendre et il y en a… Il suffit disions-nous de taper ce prénom, « Dieudonné », sur un moteur de recherche pour qu’aux résultats, on soit en présence d’une encyclopédie numérique d’anathèmes: antisémite, raciste, enfoiré, enculé… Pour ce qui est imprimable. Sur Google, à la requête Dieudonné s'affichent 1 500 000 occurences en seulement 0,11 secondes. A titre de comparaison, Arthur, non le roi, l’animateur, qui s’est pris une soufflante à 3000 euro, 126 000 occurrences et en 0,33 secondes. Y a pas photo. Le Fürher noir gagne là aussi. C'est pas de chance.

Moralité, lorsqu’il s’agit d’une condamnation de Dieudonné ou d’un « dérapage », plutôt contrôlé que glissé, le zigue est trop intelligent pour le contraire, les charognards de la Pravda germanopratine s’adonnent à cœur joie. Et lui, un tantinet maso en rajoute. Alors il fait les poublelles et finit par trouver Faurrisson. Là les journalistes ne se contentent pas de mentionner ou de faire état de... Ils se fendent d’éditoriaux courageux, les uns tous plus indignés que les autres, sur le ton d’une moraline fondée dans un coin infâme.

A l’inverse, lorsque l'homme du Théâtre de la Main d'Or gagne, on se contente à peine de livrer les télégrammes très succincts de l’agence Tass-AFP… pour ceux qui en prennent la peine! On ne va pas chercher les reçusées de Bertrand Delanoë, ou de sa sous-fiffre Hidalgo, on ne ressort pas Harlem Desir entre deux Rolex, à défaut d'avoir un Dray présentable... Voila juste notre observation.

Alors Juste pour rire, n’est-il pas humoriste? nous nous sommes amusés à recenser les premiers résultats d’Horus notre outil de veille intégrée. Seul Gala, s’est fendu d’un texte rédigé par sa rédaction. Le reste des bavardeurs s'est contenté de reproduire la déjection de l’AFP. On remarquera l’absence notable de mention auprès des grands media. A part cela nous sommes dans un pays libre! LFDM.

Résultats dans l'ordres des occurences de Dieudonné dans l'actualité le 1er mai à 18 heures sur l'agrégateur Horus

  1. www.telesattelite.com: La cour d'appel de Riom (Puy-de-Dôme) a condamné l'animateur Arthur à 3.000... Tele Satellite (s'abonner) | depuis 18 heures
  2. Le blog de François de Souche : Dieudonné obtient la condamnation d’Arthur pour “injure publique”...
  3. Le Monde.fr, Arthur condamné en appel pour "injure publique" envers Dieudonné...
  4. Le Blog de Meuse Ardennes: Dieudonné : Arthur condamné en appel pour injure publique
  5. La Montagne: RIOM, Justice. Jeudi 30 avril 2009: La cour d'appel de Riom confirme la condamnation d'Arthur face à Dieudonné. Nous remarquerons que Cécile BERGOUGNOUX fait un effot éditorial en étoffant de quelques commentaires la dépêche de Tass-AFP
  6. 7sur7.be: Arthur condamné pour "injure publique" envers Dieudonné
  7. Europe1:! Ah quand même!... Arthur condamné en appel pour injure envers Dieudonné
  8. J'adore les potins:
  9. Le Point . Les voilà eux... Publié le 30/04/2009  JUSTICE - Dieudonné obtient la condamnation en appel d'Arthur pour "injure publique"
  10. Mediascope : L’animateur Arthur condamné jeudi en appel pour “injure publique”.
  11. Nous devions nous arrêter à 10 mais Morandini le Mandarin du PAF figurait plus bas....
  12. Jean-Marc Mandarino, ah tout de même! Arthur condamné pour "injure publique" envers Dieudonné

30/04/2009

Tapis rose surCanal+ pour le Jeune-vieux Valls,

 

26071_une-valls.jpg

Le timbre des interviews de Gilles Delafon s'expliquent peut-être parce ce qu'il est, à ses heures perdues, conférencier du Rotary. Ce matin encore, les connivences de l’équipe de la Matinale ont étalé leur plateau à Manuel Valls. Il manquait pour cet aplatissement, un tapis rouge à fadaises. Qu’est-ce qui justifie que Manuel Valls, plutôt qu’un autre socialiste, soit une fois de trop convié sur Canal+? Cette chaîne des plus suspectes du PAF feint le trublion mais peine de plus en plus à maquiller l’ombre des réseaux qui l’articulent à l’arrière-plan, participant des liens incestueux entre media, politicaillerie la finance. Ne cherchez pas ailleurs que dans la mayonnaise populiste de cette coalition antidémocratique, en son temps Le Pen disait «l’établissement», l’exacerbation des extrêmes en France. C’est leur point d’accrochage fatal et sociologique.

Ce très vieux jeune pachyderme, il est en politique depuis plus de 20 ans, qui n’a de rose que la parure de ses cravates lorsqu’elles ne sont pas de bleu codifiées, a un discours plat, fait de resucées idéologiques répressives qu’il fait passer pour «moderne», flattant la tendance malsaine du grégaire qui sommeille dans le peuple à la répression en temps de crise.

Pour l’incarnation de la nouvelle génération, il convient de rappeler que Valls est ancien rocardien, relation qui éclaire sur le périmètre de ses réseaux et explique sa proximité avec Sarkozy. Valls était déjà porte-parole du gouvernement Jospin. C’est donc plutôt un homme politique rance qu’un perdreau de l’année que le système de propagande médiatique tente de nous présenter sous de nouveau atours en prévision des échéances futures. Et point qui nous intéresse plus particulièrement, Valls est le sponsor de Gaston Kelman à Evry. Vous savez le l’ex-bassa-camerounais qui n’aime pas le Manioc, biologiquement transmuté en noir-masqué-blanc à la sauce bourguignonne. Evry est un fief…

05c1fccc-e9bb-11dc-867c-77a877c4e63a.jpgL'ami Infini d'Alain, ami de Sarko

Valls feint de nous parler politique mais devrait davantage nous dire comme il accommode sa sauce sécuritaire avec le socialisme. Complaisants sinon complices des mêmes réseaux, on n’ose pas écrire autre chose, les journalistes feignent de l’interroger. Parce que l’incurie du positionnement politique de cet homme et de ses options intellectuelles ne résisterait pas au droit de suite élémentaire d’une interview de journaliste. Mais des loges et des fraternelles, que reste-t-il du journalisme en France?

Le propos et le «sillon» de Valls, c’est son terme, s’élucideraient infiniment plus par entrées à l’Elysée par derrière, son amitié avec ses amis de Tolbiac, Stéphane Fouks et Alain Bauer, l’autre ami de Sarkozy, et leurs trajectoires. La Feuille de Manioc y reviendra. Au demeurant nous faire la farce d’un Manuel Valls l’incarnation du changement et de la jeune génération ? C’est prendre des vessies pour des lanternes et nous pour des cons. LFDM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu