Avertir le modérateur

24/05/2009

Frêche: les esclaves votent toujours pour l’esclavage

.FRECHE_m.jpgCe n’est pas parce que c’est George Frêche qui le dit que c’est faux…

Notez. Cette semaine, le Canard Enchaîné s’est laissé allé à une satire facile sur le registre maintes fois reçu de l’excommunication de Georges frêche. C’est indigne du volatile paraissant le mercredi. Au fond, ce n’est pas parce que Le Pen, Gollnisch, Frêche, ou d’autres, Chavez, s’expriment sur un sujet que ce qu’ils disent doit être irrecevable du seul fait que ce sont eux qui l’ont dit et qu'ils pensent différemment. Auquel cas il faut faire l’aveu que la prétention à la vérité  dont nos démocraties se vantent n’est plus la coïncidence de l’énoncé avec le fait, ce qu'elle n'a jamais été, mais le statut de l’enculeur ou de l'enculé qui parle, ce que la vérité a de tous tous temps, toujours été. Nous voilà dans l'exemple typique de l’imposture telle le prêtre-pédophile , figure courant des presbytères, à vous presser la bite en vous demandant de vous taire tout en vous filant la courante, le prêtre-pédophile donc auquel on s’empresse d’accorder créance morale du seul fait qu’il est prêtre alors qu’il enfile nos enfants.

«Frêche, flot’ bon maître
Georges Frêche a décidé de mettre tout son poids de président de région dans la municipale partielle de Perpignan, programmée fin juin. L’ex-maire de Montpellier a ainsi fait le déplacement, le 14 mai, dans la capitale catalane. Au côté de Jacqueline Amiel-Donat, la candidate du PS principale adversaire du maire sortant UMP Jean-Paul Alduy, il a arpenté le quartier Saint-Jacques où cohabitent tant bien que mal les communautés gitane et maghrébine.
A, l’issue de son périple, Frêchou a donné son sentiment face a la presse: «beaucoup parmi ceux qui vivent dans ce quartier voteront pour Alduy. C‘est un phénomène courant dans le tiers-monde (…) Beaucoup d’entre eux voteront pour leur maître. Les esclaves votent toujours pour l’esclavage.» Après avoir raillé à diverses occasions «les sous-hommes», «les cons», «les Catalans qui font chier» Frêche va finir par manquer d’électeurs.
» Le Canard Enchaîné 20.05.2009

En quoi ce qu’il dit est faux? Pour tout esclavage sans chaînes il faut être deux. La servitude est une coproduction. Ce genre d’excommunication de l'humanisme germanopratin ne passe plus. Il y en a marre de se faire farcir par des pseudo humanistes. Les avocats, les magistrats, les associations Hyppolite et Théodule, qui simulent la lutte contre les discriminations mais en vivent et s’achètent des Rolex, les serial fuckers du FMI, les faux facturiers, bref les imposteurs de tout poil qu’on retrouve davantage à gauche, au Parti Socialiste, qu’à droite. Même si nous avons bien noté que le défraîchi Frêche est au Parti Socialiste. LFDM

15/05/2009

La France condamne l’arrestation d’Aung San Suu Kyi

Kouchner.gifComment se moquer des benêts ?

En France nous brillons par notre mémoire. Aussi courte que l’immédiateté de nos intérêts. Au-delà de notre égoïsme et de notre égotisme point de tracas qui vaille. Par contre c’est volontiers que nous aimons à nous draper de vertus à rendre pistache le vert de la Feuille de Manioc. L’humanisme de nos francs-maçons concupiscents, vous avez le loisir d’articuler con-cu-piscents, ça le fait aussi est de ces escroqueries-là.

Notre diplomatie qui officie pour le rayonnement de notre Gaule afin de démultiplier son érection à 100 fois la hauteur de la Tour Eiffel, vient d’admonester la Birmanie. La Gaule n’aurait que moyennement toléré «l’arrestation d’Aung San Suu Kyi et son transfert à la prison d’Insein». La Ramatoulaye et le French Doctor ont donc pondu un communiqué. Un petit coup d’indignation, et voila comment on enfile le benêt qui volontiers sommeille.

Au fait c’est où et c’est quoi la Birmanie? Commence à prendre les bonnes manies et tape «Birmanie» sur Google… Les vacances n’y sont pas chères, les birmanes sont belles, et les mecs, surtout ceux au pouvoir, y sont virils. La Birmanie? Une contrée perdue en Asie tenue par une junte de poètes, et où naguère, pour nos mémoires courtes, Total fut accusée d’avoir pratiqué le travail forcé lors de la construction d’un pipeline censé sucer le gaz. Du point de vue des nôtres à la Feuille de Manioc, tous hétérosexuels pratiquants, se faire tailler une pipe pour du gaz présenterait quelque difficulté anatomique. Mais bon, l’option était certainement Totale.

Lire la suite

19/04/2009

PARDON de Dakar: Sophie Bouchet-Petersen répond à Jean DANIEL

5fb1db6c-da57-11dc-8933-56c2a390d9a4.jpg

L’audace de Sarkozy

Ci-dessous, nous vous proposons un article sur le contre-discours de Dakar. Sophie Bouchet-Petersen répond à Jean DANIEL dont la pensée, gâteuse n’est pas de pire facture de ce qu’elle fut étant vive, déjà creuse, une indigence portée par l’institution. Le viel homme a de plus en plus de mal à dissimuler son sarkozysme ce qui n'arrange rien pour assumer une vie d'mposture à gauche. Elle revient sur l’audace que l’observateur lobotomisé a cru voir en Sarkozy à Dakar. Fichtre! D’audace il y en eût en effet. Mais laquelle? Celle de venir insulter du tréfonds de sa propre inculture crasse les victimes du commerce, on ne fit pas plus libéral, qui donna naissance aux premiers capitaux bourgeois à la source du développement industriel de l’Europe? Oui dire cela face à l’île de Gorée fut audacieux…

Du respect pour Jean Daniel, une pensée décatie

A la Feuille de Manioc nous n’avons pas pour habitude d’embaumer les crétins pour préparer leur disqualification. Sophie Bouchet-Petersen y sacrifie pour ensuite laver Jean DANIEL à la critique fort caustique. Elle feint de lui concéder quelque respect. Mon cul et mon œil avec… De quel respect et de quel engagement Jean Daniel est le titulaire? La Feuille de Manioc attend de voir par le fait ou rubis sur ongle ce que lui ont coûté, en argent, en titres ou en privation de liberté ses prises de positions. Nous ne sommes pas de ceux qui nous laissons abuser par cette fausse monnaie de l’intellectuel germanopratin dont les critiques iréniques et tempérées accompagnèrent tous les crimes et toutes les exactions, comme le baume adoucit la plaie et suit l’office de la lame. Il faut se demander qui, de celui qui amoindrit la douleur ou de celui qui l’occasionne est le pire. Non! Jean Daniel n’est pas de ceux dont les combats furent décisifs pour les opprimés. Le Nouvel Observateur ce repaire d’intriguants, cette fabrique à noircir les pages encore moins. Alors trêves de boniments Sophie, passe direct à l'explosif, c'est mieux et on ne perd pas de temps...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu