Avertir le modérateur

02/07/2009

Michel Rocard, fossile, abscons et abstrus…

4882348.jpgMauvais suceurs

Les Echos ont conservé leur humour malgré les cyclones Madoff et Stanford qui ont égratigné le capitalisme de faux monnayeurs qu’ils promeuvent à longueur d’année. On connaissait l’expression «mauvais coucheur». A une autre, très voisine au niveau des pratiques, il faudra se faire: «mauvais suceur» pour mauvaise langue… Eh oui… La Feuille de Manioc fait ce qu’elle peut lorsqu’il fait beau à l’ombre, et qu’on songe déjà à noyer les horreurs des fumistes qui nous dirigent dans un pastaga bien dosé entre deux parties de pétanque à la Treille.

Concept abscons ? Lorsque c’est abstrus c’est aussi con

Les Echos sont en effet les mauvais suceurs du jour. On peut y lire cette tendresse à la gériatrie:

«qui mieux que lui pouvait présider une réunion d'experts sur la taxation des énergies fossiles? A bientôt soixante-dix-neuf ans, Michel Rocard est une énergie renouvelable à lui tout seul. A deux reprises, l'ancien animateur du courant de la deuxième gauche a failli être débranché. Une fois par François Mitterrand qui mit fin à ses fonctions politiques en 1991. Une autre par une hémorragie qui interrompit momentanément ses fonctions cérébrales. C'était il y a deux ans pile à Calcutta, là où l'on accueille encore toute la misère du monde. Avoir survécu à l'un et à l'autre, cela renforce un animal politique. Et puis, il fallait bien cette mécanique intellectuelle apte à manier le concept plutôt que le concret pour saisir dans sa complexité le dossier déjà abscons de la fiscalité écologique. Au moins la droite montre-t-elle une fois encore qu'elle sait recycler les bons produits de la gauche. Et Rocard, c'est bon pour la planète. Cet été, le nouvel ambassadeur de France chargé de dégager un accord international sur la sauvegarde de l'Arctique et de l'Antarctique embarquera sur le paquebot «Le Diamant» pour conférer devant des pingouins en croisière au large du Groenland. Lui qui a coutume de prendre tout son temps pour négocier se doit cette fois de ne pas attendre la fonte des glace» Les Echos.

Girouette décatie

Abscons, ou abstrus, peu importe, c’est à la moisson qu’on voit l’art de l’agriculteur, à la gibecière celui du chasseur, à la proie au bout de la ligne celui du pêcheur. L’Empereur est à la dérive… à gauche. Il parle même au Nouvel Obs. Heureusement pour lui que la gauche ne vaut pas mieux par ses divisions et sa corruption morale. Prétendre une prise à gauche avec une sous-marque Mitterrandienne, «appelez-moi Freddo», se définit lui-même «dans la réaction», ce que Zemmour rabat, à juste titre, dans le réactionnaire, prétendre une prise à gauche disions-nous sur cette base approximative et sur l’ex-socialiste toujours parpaillot, toujours complexé par sa hauteur de vue très relative (autour de 1,58 mètre et myope de surcroît), l’abscons et l’abstrus ne se confondant pas avec l’intelligence, c’est finalement se contenter de peu et c’est surtout trahir qu’on a faim.

De là à prétendre que Rocard est un «bon produits de la gauche», il faut avoir les yeux pleins de merde de droite comme Les Echos pour le croire. Non, à gauche il y a des valeurs sûres et peut-être trop d’ailleurs ce qui donne lieu à une compétition d’ego, là où à droite c’est le désert intellectuel. Visez le porte-parole de l’UMP, Fréderic Lefebvre. A lui tout seul, une calamité pour le langage! On dirait un représentant en électroménager portatif sur les marchés du jeudi en province. A gauche cependant on peut citer pêle-mêle, Jean-Luc Mélenchon, Henry Emmanuelli, Jean-Pierre Chevènement de l’armada les «pas Vittel», des pinces sans rire qui ne sont certes plus des perdreaux de l’année mais qui ont une densité culturelle et analytique reconnue. Mais aussi les Daltons à commencer par Arnaud Montebourg qui n’a pas qu’une belle gueule d’avocat des libertés publiques et a démontré son brio et sa rigueur morale, Vincent Peillon, philosophe, homme de pensée, qui sait subsumer l’essentiel à travers le divers et même le brouillon, Benoît Hamon, Monsieur «euh…, euh… euh…» (3 par phrase) qui ne rigole pas avec les principes et a démontré sur le tabou du racisme qu’il pouvait aller très loin dans la remise en cause de la fumisterie nationale, Laurent Fabius, dit «Fafa», normalien, véritable logiciel d’analyse et de synthèse, serpent à deux têtes en politique… La liste pourrait être très longue. Même le Serial fucker du FMI n’a pas d’alter ego à droite et c’est pour cela que le plus averti de ce camp-là, Sarko, c’est dire, vient à gauche faire son marché. Alors Rocard un bon produit de la gauche? Il faudra revenir. Un résidu des réseaux qui n’a d’influence que dans cette mesure-là et qui n’a survécu politiquement qu’en raison de cela, certes. Mais un raté un politique c’est certain.

Desiderata de la Chine

Pour le reste, s’agissant de nos considérations pour la sauvegarde de l’Arctique et  l’Antarctique, il faudra prier pour que les chinois qui seront les maîtres du monde soient d’accord avec ce nouveau doigt de l’homme vert, pas l’homme, le doigt. Pas sûr qu’ils se rangent à nos élucubrations après que nos vertus libérales aient jouit des ressources de la  planète et après l’avoir recouverte de nos déjections. Nous serons alors des nains politiques, parce que des nains économiques et militaires. Il va nous falloir apprendre deux choses inconnues de nos coutumes, à péter plus bas que notre cul et à avoir la quéquette moins prétentieuse que la Gaule de nos fantasmes. Ca nous changera, et ça fera du bien à Gaia, la terre, à la vie… LFDM.

Illustration ci-haut, source Les Echos.

01/07/2009

Ministres Kleenex, Génération «jetage»

m:1246468682

Ambiance popu chez les puissants

On s’étripe sur la place publique comme des poissonniers. Tout fout le camp. Voila que les ministres se font tèje comme de vulgaires intérimaires d’une PME familiale sur le Rhône. Ou va-t-on? Pire, auparavant les bourges, les rupins, les nobles et tout ce que la Gaule comptait se faisaient un honneur de ne pas répandre leurs sentiments et leurs ressentiments en public. D’où les haines recuites qui ont assuré une carrière au cyanure et à l’appendice silencieux du Beretta. Chez les gens de la «haute», on se refroidissait entre amis et avec courtoisie s’il vous plaît. Et le bas peuple n’en savait jamais rien. C’était la délicatesse et les bonnes manières qui l’exigeaient. C’est tout juste si un jour on apprenait qu’un ministre s’était tiré deux chevrotines, une dans la gorge et une dans la tempe, ou qu’un riche héritier de province s’est suicidé pendu haut et court dans un grand hôtel de la place. Des trucs à vous fiche la trouille de devenir riche.

Décidément, en Frônce de la Gaule dure, tout fout le camp. Voila ti pas que même les ministres viennent jouer les pleureuses à la télévision en donnant leur malheur en spectacle? Bernard Laporte a appris son «jetage», c’est comme cela qu’on dit maintenant, lors d'un entretien de dix minutes mardi avec Claude Guéant le timonier de l’Elysée. Christine, la Socio-Catho comme elle se définit elle-même, a appris son «jetage», le copyright est d’elle, à 20 heures au journal de Bouygues. T’avais qu’à te connecter sur France2, le service public prend plus de gants pour les poules au chômage que la chaîne de l’ami de Sarko. Jégo, l’autre amer dont l’ego a été outré par le «jetage» sans manières de secrétariat d’Etat à l’Outre-mer, menace de tremper sa plume dans les suintements Békés et de tout dire. Ah ouis? Même pas cap… Il paraît que Sarko a pris la menace au sérieux et l’a invité fissa à l’Elysée, façon de lui passer la pommade dans le dos, et dans le baba aussi. Wait and see, l’avenir nous dira bien si Mister Bean est rancunier.

Toujours est-il qu’on retient de ce manège que Fillon qui n’aime pas le Cathos-socios, est un gros dégoûtant qui n’a même pas les couilles de passer un coup de fil à Christine. Boutin la discriminée, Boutin la négresse, Boutin le martyr, Boutin le calvaire. Etre Socio-catho en Frônce aujourd’hui? «J’espère que c’est pas un délit de sale gueule». Son remplaçant Benoît Apparu? «la 25ème roue du carrosse». C’est gentil pour lui. «François t’aurais pu avoir le courage de m’appeler»; «j’ai été traitée de façon inhumaine»; «c’est scandaleux»; «j’ai une vingtaine de personne qui sont sur le carreau». On va te plaindre Christine. Mais rassurons-nous, Christine Boutin a la rancune éphémère. Surtout qu’on parle d’elle du côté du Vatican pour faire l’ambassadrice de la «Fille aînée de l’Eglise» auprès du Saint-siège. Alors là oui! Vous pensez auprès du Pape!

Quant à Bernard qui a pris la porte, la vraie, et dans la gueule en passant, il se souvient de son rugby et multiplie les plaquages. A propos de Dati la parvenue, «c'est une personne très fausse.». On est rassurés! On avait craint pour notre jugement… On le savait consultant tropical à 200 mille euro les 10 feuillets, on apprend que le livreur de riz somalien est aussi prétentieux, une qualité que la Feuille de Manioc ne lui connaissait pas: «le ministre des Affaires étrangères, «par exemple, ne m’a jamais dit bonjour, jamais adressé la parole», se plaint Laporte, «transparent» aux yeux de Kouchner.» Libération. Quelle tribu alors le gouvernement! La suite au prochain numéro. LFDM.

02/06/2009

Berlusconi aime les européennes

ID1697923_31_noemi_afp1_135354_00NC4F_0.JPG.jpgMineure : le cul…

Par ces temps de campagne électorale, le Chef du Conseil italien affiche son goût pour les européennes. Mais mineures alors, et au ras des paquerettes… En effet, l'épouse de Berlusconi a demandé le divorce parce qu’entre autres frasques, son perpétuel quadragominé d’époux milliardaire «fréquentait des mineures». Icelle aurait elle-même un compagnon. Souhaiterait-elle convoler à nouveau? En tous cas, voilà à nouveau le chef du conseil italien dans de beaux draps, accusé de susurrer ses papy câlins à la virginité, peu crédible à vrai dire, de la jeune Noemi, de l’engeance de ses amis. Rassurez-nous on ne s’échange pas les gamines là-haut? En attendant, l’ex petit ami de la belle accuse le Berlu d’avoir complètement changé «sa» Noemi…

Un attrait du Cavaliere pour les «petites» qui continue d’alimenter la chronique en Italie. La polémique a pris un tour nouveau récemment. «Le chef du gouvernement italien a défendu dimanche son «droit à la vie privée»: «nous avons vraiment touché le fond avec cette intrusion dans la vie privée», a déclaré Silvio Berlusconi lors d'une conférence de presse à Bari. Source France2. Oui mais précisément avec quel doigt?

Selon Associated Press (31.05.2009), «Noemi Letizia, ajoute la RAI, figurait parmi les invités. D’après le quotidien «Corriere della Sera», qui ne cite pas de sources, certains des clichés montrent des jeunes filles seins nus ou en bikini dans les jardins de la Villa Certosa à Porto Rotondo» jolie petite bourgade balnéaire pour gens miséreux. Source Le Soir.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu