Avertir le modérateur

06/07/2009

FN: la bête immonde n’est pas à Hénin-Beaumont!

Bon appétit !

On connaissait la pieuvre, voici enfin la bête immonde. Attention âmes sensibles s’abstenir, c’est écoeurant. On l'a trouvée dans des égouts en Caroline du Nord. Couleur caniveau du paysage politique de chez nous. Pendant que les républicains bon teint rejouaient le scénario de la bête immonde à Hénin-Beaumont, comme si le discours et l’expérience politiques de Sarko avaient quelque chose à envier au FN, comme si au pouvoir, le Parti Socialiste, Valls en premier, ferait autre chose qu’instrumentaliser les étrangers, sous-entendu les bougnoules et les nègres, inspiré en cela par le plus machiavélique des Princes , François Mitterand. Front républicain... Foutaises! Le vrai escroc est socialiste, il est en taule cependant que d'autres se payent des Rolex. Tiens, on a vu à la veille du scrutin Ch'ti, l'Idiominique nous parler, sans rire, de morale en politique. Comme quoi...

Remarquez, hormis la Pravda parisienne, peu se font prendre à cette cimagrée. Ainsi Didier Goux, brocarde l'anti-fascisme de pacotille et lance l’alerte avec cruauté: «il reste 27 fascistes à Hénin-Beaumont!» Il y aurait péril en la Gaule. Quand il s'agit de s'unir pour faire barrage à l'arrivée du Front National dans une commune de 25.000 habitants, il y a du monde. Front républicain, s'il vous plaît. Brise de panique. On s'indigne, on se serre, mais la révolte est facile. Du propre, comme votre Feuille de Manioc aime:

«Tiens, on va faire des comptes rapides; comme ça, pour rire, à la louche. Sur 25 000 habitants de cette improbable commune, on enlève déjà 30 % d'étrangers qui, on se demande bien pourquoi, sont momentanément privés du droit de vote: restent 16 000 pékins, d'où il faut déduire les moins de 18 ans, les débiles profonds, les abstentionnistes chroniques, ceux qui n'étaient pas au courant parce qu'ils avaient du sommeil en retard. Il doit nous rester  6 000 personnes pour être allées voter aujourd'hui. Là-dessus, environ 45 % vont avoir choisi le Front national, soit 2 700 personnes. Si l'on examine les motifs de leur vote, on devrait s'apercevoir que 99 % l'ont décidé pour exprimer leur écœurement face au bandit de grand chemin socialiste qu'ils se sont coltinés toutes ces années, et leur profond découragement face à l'incurie, la mauvaise foi et la bonne conscience (elles sont mariées, ces deux-là) des autres candidats sur un certain nombre de problèmes, que ces abrutis de franchouillards moisis (avant on disait : le peuple, c'était plus court mais moins clair) ont le mauvais goût de trouver importants, voire préoccupants.

Il reste donc, à Hénin-Beaumont, 27 fascistes. La moitié de la France – dont la quasi totalité de la presse – et 500 m2 de Los Angeles, avec piscine et tennis, garage pour cinq voitures, ont donc constitué un bouleversant front républicain pour barrer la route à 27 fascistes. Et après une si éclatante démonstration de bonne santé mentale, magnifique mais épuisante ô combien, certains parmi ces patriotes que rien n'abat, les plus en vue, les plus exposés, ceux qui se sont vraiment mis en danger, tu vois, ceux-là auront encore suffisamment de courage, d'énergie et de pugnacité pour aller s'auto-congratuler en couronne chez Ruquier ou Ardisson, en faisant de grands jean-moulinets avec les bras pour bien marquer leur irremplaçable rôle de sémaphores idéologiques, de gardiens du bon goût citoyen, de ludions vertueux montant dans le tube en verre de l'avenir: c'est La Nursery guidant le Peuple, avec «Bébé à bord » sur la lunette arrière.»
Blog sur Marianne2

Dites donc sur le ouaibe, il y en a qui sont vraiment méchants avec les humanistes et les francs-maçons ne trouvez-vous pas? LFDM.

Des associations "antisémites" lancent une pétition

150599-207311.jpgConfession musclée

Paris 17, un après midi de juillet, le 3 précisément, un libraire, «Résistances» tu parles d’un projet sous un nom. Et au pluriel s’il vous plaît les querelles du bonhomme! Donc un vendeur de bouquins à agiter les consciences endormies, connu pour son engagement aux côtés de la cause palestinienne, c’est dire un crime en soi, a été attaqué par «des nervis de l'extrême-droite sioniste», dixit l’Union Juive Française pour la Paix. Eh oui! On est, liberté d’expression oblige, désormais obligé de préciser la source sur ces questions parce qu’on ne souhaite pas avoir les parrains Rolex de Sos-Racisme au cul, de retour de leurs rodomontades à Hénin-Beaumont. Alliance républicaine. Et mon cul.

Des nervis d’extrême droite sionistes ont donc machiné le bouquiniste. On ne sait s’il est revenu en charpies, le bilan de la ratonnade n’est pas communiqué. Mais à part cela on a failli se croire en démocratie… Où sont passés les habituels baveurs sur le couplet de l’ordre et en premier celui qui tient l’Elysée? Là c’est motus. Comme on aimerait, le voir lui et son fidèle captif, le Hortefeux venir nous répéter que l’Etat fera tout ce qui est en son pouvoir afin d’identifier les malfaiteurs et les punir.

«L'impunité dont bénéficient ses militants radicaux intrigue, d'autant plus que la LDJ est interdite en Israël : pourquoi le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, comme ses prédécesseurs, ne poursuit-il pas les individus soupçonnés d'actes délictieux graves?» Observatoire des Communautarismes

Ca c'était en 2004. Déjà... L'Observatoire des communautarismes fustigeait les silences éloquents du futur empereur. Lorsque les racailles ne sont pas nègres ou bougnoules on est déjà moins entreprenant. Alors on peut toujours attendre qu’il pleuve de la merde. En attendant, lisons les forcément antisémites de l’UJFP:

«Il n'est donc pas étonnant qu'elle ait été aujourd'hui, une nouvelle fois, la cible de la violence des groupes ultra-sionistes, au premier lieu desquels la Ligue de défense juive (LDJ). Interdite en Israël et aux Etats-Unis pour son caractère raciste et fascisant, la LDJ reste tolérée en France par les autorités, alors même que depuis plusieurs années, elle a été impliquée dans de nombreuses opérations de ratonnades de militants et de sympathisants de la cause palestinienne ainsi que d'agression contre la population maghrébine.»

Songez au-dessus de cela qu’un collectif d’associations, antisémites forcément, cela va sans dire, appellent à un rassemblement mercredi 8 juillet 2009 à partir de 18 heures 30 devant la librairie «Resistance» 4, Villa Compoint 75017 Paris M° Guy Môquet (ou Brochant), et lancent une pétition pour la dissolution du groupe de chorégraphie martiale, la Ligue de Défense Juive. Des activistes, re-forcément, que Dominique Sopo va pouvoir accuser d’antisémitisme larvé. Les signataires seraient cependant bien inspirés de commencer par le commencement, en demandant que ces poètes du coup de poing et de la haine de l’autre soient bannis des équipements de l’Etat et des collectivités qui leurs sont ouverts pour effectuer leurs entraînements. Avec moins d’entraînements de kata et en faisant un peu de gras, peut-être seront-ils un peu moins violents? LFDM

«AAW - AFD France - Association pour les jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises (AJPF) - ATL Jénine -ATMF– CCIPPP – CEDETIM - Collectif Faty Koumba - Collectif judéo arabe - CPPI St Denis - CVPR- PO -Femme en Noir - FTCR - Génération Palestine - GUPS - La Courneuve Palestine - Les Verts – Mouvement des Quartiers (MQJS).- MRAP - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – ReSoCi –Solidarité Palestine 18°- UAVJ- UJFP – UTIT» Autres organisations: Amis d’Al Rowad - Amis de Darna - Capjpo/Euopalestine - Commission Arabe des Droits Humains - Comité de Lutte contre la Barbarie et l'Arbitraire - Droits Devant ! - Nanterre Palestine- Respaix».
Lire l’article de l’UJFP

02/07/2009

Levallois-Perret, les satrapes ont balkanisé l’opposition

Dis-moi qui tu fréquentes…

«Allez, donne-nous des renseignements sur tes frais de bouffe, c'est ça qui nous intéresse… » Lundi soir, au conseil municipal de Levallois (Hauts-de-Seine), l'assistance ne s'y trompe pas. Un rapport de la cour régionale des comptes vient d'épingler la gestion de la ville par Patrick Balkany, député-maire et intime de Nicolas Sarkozy. Et tout le monde attend que le sujet soit abordé.»

Les époux Balkany ont encore donné à voir leur conception de la démocratie locale voire de la démocratie tout court. Est-ce la même école? A croire qu’ils ont le pouvoir personnel en partage avec l’Empereur. Le résultat est sans commentaire. Votre Feuille de Manioc est pistache. Nous vous invitons à visionner le document ci-dessous et à aller lire l’article de Rue 89 dont l’extrait figure ci-dessous. La République va vraiment mal… LFDM.

Extrait de l’article de Rue89

Balkany: «Salut Rue89, vous êtes toujours les meilleurs!»
Par Julien Martin, Rue89, 30.06.2009

Festival de provocations lors du conseil municipal de Levallois, après un rapport « accablant » de la cour régionale des comptes.

«A l'issue de ces péripéties, arrive l'examen du fameux rapport de la cour régionale des comptes. A minuit donc. La gauche pense son heure venue. Thierry David, leader d'une opposition pour qui il est plus que difficile d'exister, prend la parole et commence à souligner dans ce rapport qu'il juge «accablant» les griefs adressés à l'équipe municipale de Levallois.
«Tu lis trop vite, si tu lis mal, je le fais moi-même»

Dans ce rapport de 46 pages, que Rue89 reproduit, la cour pointe essentiellement des «anomalies» dans le contrôle des frais, ainsi qu'un «problème de sincérité du niveau d'endettement», qui était «resté stable jusqu'en 2003» avant d'être «significativement alourdi à partir de 2004».

Mais il n'aura pas le temps d'achever sa démonstration. Les époux Balkany, qui règnent en maîtres sur le conseil lorsqu'ils ne s'invectivent pas entre eux, exultent. Monsieur lui coupe le micro à distance et exige qu'il lise aussi les réponses adressées par Madame à la cour, que Rue89 reproduit également dans le même document. L'élu socialiste poursuit.

Qu'à cela ne tienne, Patrick Balkany entreprend de lire les réponses précitées. Vingt-trois pages dactylographiées ! A la lecture des premières lignes, l'assistance comme les membres de l'opposition ou de la majorité attendent qu'il s'essouffle, mais le député-maire sent qu'il tient là le coup d'éclat capable de faire durer la séquence.

Une séquence qui durera près de deux heures. Face à la lassitude, il s'absente parfois et passe la main à son épouse, non sans la sermonner au bout de quelques secondes («Tu lis trop vite, si tu lis mal, je le fais moi-même») ni de jouer avec les nerfs de l'opposition :

«Je vais laisser Madame Balkany continuer un peu, le temps de me rafraîchir. Nous sommes au milieu de la page 14 et nous nous arrêterons au milieu de la page 23 du texte que vous écoutez, j'en suis sûr, avec plaisir.» La suite sur Rue 89

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu