Avertir le modérateur

01/07/2009

Police française et délit de faciès

marianne.jpgBenêts d’ânes et doigt de l'homme

Alors là ça nous troue le cul. Nous évoquions hier l’étude du CNRS qui dégonde les portails béants de la discrimination au faciès. Il avait semblé à la Feuille de Manioc ne devoir relever que l’aspect méthodologique d’une statistique scientifique, loin des manipulations de type sondages sur la diversité du Cran dont on se demande qui les finance et avec quels fonds, compte tenu de l’impéritie de cette boutique à communautarisme mélanoderme. Nous pensions donc que l’intérêt résidait dans la méthodologie de la mesure en matière de discrimination, s’agissant de flux humains dans un lieu public. Pour le reste il n’y avait pas d’info.

Mais depuis hier, les network germanopratins, pas net pour un sesterce, patinent sur cette info comme dans la gadoue, en faisant mine de découvrir la lune.  Même le Figaro s'y met, c'est dire! Pincez-vous! Songez qu’en République lorsqu’on est arabe ou noir on a sept fois plus de chance, tu parles d’une fortune, de se faire contrôler par un keuf? En Frônce de la Gaule dure, dans la Patrie du doigt de l’homme? Non! J’y crois pas! Et voilà nos blaireaux qui peuplent nos media, ils se surnomment entre eux «journalistes», voilà donc ces «journalistes», payés par la Pravda à ânonner la voix de leurs maîtres, qui tiennent un scoop! Arabes et noirs seraient discriminés par la police républicaine, tiens tiens…

Les hommes naissent libres et égaux de se faire farcir

On les rassure. Encore un petit effort de vérification, ils s’apercevront ce que tout le monde sait à la Courneuve, à Villeurbanne, ou aux Tarterêts à Corbeil-Essonnes, et qu’eux seuls nient. Que le fait de naître nègre ou bougnoule prédispose, probablement dans les même proportions si ce n’est davantage, non pas à l’égalité des droits c’est de la fumisterie, mais à rater sa vie, à aller en taule, et c’est comme cela depuis la Déclaration universelle du doigt de l’homme dans le cul, réitérée en 1946.

Et il n’y a aucune raison que ça change puisque les victimes collaborent elles-mêmes au maintien du système. Pas de servitude sans serf. Pour notre part, il faut assommer le nègre humaniste plutôt que de l’abrutir en faisant mine de vouloir l’aider. On a un papier là-dessus que Baudelaire a écrit pour la Feuille de Manioc. Sans racisme, pas de SOS-machin et les potes bobo de Sopo seraient obligés d’être imaginatifs pour s’offrir des Rolex. Sans discrimination négrophobe, Casimir Lozès qui fonde sur la misère de ses «frères», d’apparence seulement et non de condition, son propre projet politique à défaut d’avoir des idées, serait obligé d’être un bon pharmacien pour gagner sa vie…

Somnambulisme

Noirs et arabes discriminés en France? Hé réveillez-vous les gars! Sous 1 atmosphère, soit la pression atmosphérique normale, le point d'ébullition de l'eau est à 100°C. Pour le reste, le budget vaseline notamment, puisqu’il est inscrit que ce sont les farcis qui payent voici une adresse où se procurer. le lubrifiant à 10 euro le pot, ça peut servir: Vaseline payante. Pour ceux que ça intéresse, notamment les amis du club Averroès d’Harry Roselmack, vous savez, le quota de noir de chez Bougues à 20 heures, voici une étude européenne sur la diversité dans les media. LFDM

BlobServlet?mode=displayPicture&photoId=820Media4Diversity – Le baromètre de la diversité dans les médias

Cette publication met en lumière les résultats d’une étude paneuropéenne sur les médias et la diversité menée en 2008 par un consortium dirigé par Internews Europe (Paris), en partenariat avec le Media Diversity Institute (Londres) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ, Bruxelles).

En particulier, elle met en évidence 30 initiatives dignes d’intérêt car, d’une part, elles ont été en mesure d’associer l’innovation et l’originalité concernant les questions de diversité dans un espace médiatique européen de plus en plus axé sur la compétitivité et le commerce et, d’autre part, car elles peuvent délivrer des enseignements sur la manière de créer des cultures médiatiques de la diversité à travers l’Europe. Cette publication comprend également une série de recommandations aux médias, à la société civile et aux décideurs politiques sur la manière d’insuffler davantage de diversité dans les médias européens et de répondre au besoin d’informations d’une population de plus en plus diverse, contribuant ainsi à la cohésion sociale au sein des sociétés européennes.

Une version française devrait être en ligne à la fin de ce mois, ainsi qu’une version allemande du résumé et des recommandations de ce document.

Les versions anglaise et française de cette publication devraient être disponibles à la mia-juin. Pour commander une copie, veuillez envoyer votre demande à
EMPL-antidiscrimination@ec.europa.eu

29/06/2009

Election et triche, la morale dans les chaussette

alduy-chausette.jpgOh comme c'est dommage!

Libé-Pravda fait mine de s’émouvoir de la réélection de l’Alduy de Perpignan. D’une manière générale, c’est drôle combien la gauche des bobos francs-maçons retrouve les accents révolutionnaires des francs-tireurs lorsqu’elle est dans l’opposition, la seule place que sa corruption morale mérite. Parvenus au pouvoir, les bobos gauche caviar épousent les espèces du capitalisme triomphant, sous les mots creux de la réforme et de la justice sociale, qui finissent toujours en écriture bâton par se transformer en doigt dans le cul du peuple, ce cocu qui s’aime comme tel. Il n’y a qu’à voir comment le serial fucker du FMI est entré sans transition dans son rôle de banquier mondial, autant dire affameur des pays pauvres, un rôle que même Maddoff ni Stanford n’auraient pas désavoué. Le très Mitterrandien Jospin, ex-trotskiste et toujours félon n’a-t-il pas été l’un des Premiers ministres qui ont le plus privatisé le bien public? Prenez-nous pour des cons! Vous avez raison… Nous en sommes.

Revenons au plébiscite des chaussettes qui puent. L’élection du Maire UMP avait été invalidée par le Conseil d’Etat à cause de chaussettes malodorantes qui auraient, susurre-t-on du côté de Perpignan où le soleil favorise les exhalaisons, abrité des faux bulletins de vote. Comme au Gabon, au Congo, au Cameroun… Tout pareil, démocratique! Et voila ti pas que le Maire qui avait été porté aux nues par l’odeur de la triche, d’autres de sinistre mémoire l’ayant été par le bruit, voila ti pas que rebelote, notre Alduy de Perpignan se fait réélire avec fracas et panache?

Démocratiquement vils et pervers

Comme quoi, indépendamment des billevesées dont on nous serine les esprits du genre, vérité démocratique rime avec vérité tout court, c’est-à-dire, justice, morale, équité, magnanimité, et tout le toutim, comme quoi tout cela est bien de la connerie en barre et au kilo. Gageons que si on avait recueilli l’opinion des allemands avant guerre pour déterminer le sort des juifs, des tsiganes et des handicapés, et même celle des français sur le bien fondé de l’ornementation des vestes et des robes d’une étoile jaune, les suffrages auraient été semblables à l’histoire dramatique qui fut par la suite écrite. Quant aux victimes d’hier, il suffit de regarder aujourd’hui ce qu’elles font de la Palestine par décision démocratique pour comprendre qu’un peuple peut être démocratiquement vil et abject… En philosophie Nietzsche parlait d’instinct grégaire, De Gaulle jeta plus sentencieusement, «les français sont des veaux!». Et nous, à la Feuille de Manioc c’est bien connu, dès qu’on touche aux Argolides, on aime…

Lire la suite

26/06/2009

Michaël, le diamant est au ciel

michael_jackson.jpgFin! Le rêve de Peter Pan, a pris fin. L’étoile s’est éteinte emportant avec elle la part d’ombre et de lumière propre au génie. Michaël Jackson n’était pas un, mais le génie dans son domaine de l’art, inaccessible et exceptionnel.

Inaccessible

Ramené à son humanité, tout être recèle une dimension minable abusivement à gommée par la mise en scène spectaculaire de la gloire que les media amplifient et à ce chapitre, si la télévision est au paroxysme, Michaël Jackson fut d’abord une star de la télévision, le premier artiste multimédia de la planète.

Malgré sa disparition et l'émotion qu'elle provoque à la démesure de son talent, il faut le dre,  d’abord, Michaël Jackson a déçu et au premier chef, ceux qui l’aimaient. Laissons de côté les idolâtres, trop nombreux pour n’être qu’insignifiants sur ce qu’il y a lieu d’en retenir. De son vivant Michaël Jackson aura montré sa part maudite, là où le règne, non celui du Roi de la Pop, mais de l’humanité essentielle se fait chair. Qu’en a-t-il été des enfants qui l’ont croisé? Le fait que des millions de dollars sont arrivés à négocier est, s’il était avéré, indéfendable et confine au crime. Mais on n’en saura rien car en droit aux Etats-Unis, on négocie pour ne rien savoir. Reste l’ombre, celle dans laquelle Michaël Jackson, pris de délire s’était peu à peu enfoncé, nourrissant la chronique de ces faits divers comme celles de la chirurgie plastique et de la mélanophobie, on ne saura décidément pas jusqu’où il serait tombé à force de vivre.

En est-il mort? Peut-être, car là aussi en dépit de l’autopsie attendue, le doute demeurera. L’incertitude pèsera à jamais sur son retour programmé par une série de concerts qui l’auront peut-être tué. En courant après une gloire que Michaël lui-même a portée au firmament comme personne d’autre avant lui, et peut-être après lui, Michaël s’est peut-être rompu contre sa propre stature, mettant un point final à une incroyable histoire surhumaine du point de vue artistique, c’était un extraterrestre, mais ô combien humaine en ce qu’elle parle de nous, de notre époque.

Exceptionnel

Artiste total dans le domaine de la musique et de la danse, Michaël Jackson restera la première vedette multimédia qui se soit véritablement mondialisée. Il a instantanément et indistinctement fait danser Caracas à la mesure du Cap, Beijing, New-Dehli, Beyrouth, Conakry, Londres, Ottawa de la même façon que Los Angeles, avec la même profondeur.

Si le monde a une âme musicale, il la doit au jazz, à la soul, au blues et c’est Michaël Jackson qui la lui a instillée à travers la pop. Le Roi a condensé en un personnage des qualités qu’aucune des stars qui l’ont précédé n’ont jamais eues: il aurait bien pu être étoile d’Opera, il en avait le physique soufflé d’une flûte et les prédispositions gestuelles, il fut un danseur hors pair et un chorégraphe de génie; c’était une voix, haut perchée mais combien présente, c’était surtout un don immense pour la chanson; c’était un compositeur de talent qui a permis au concept «Cross-over» de la Motown d’accéder à l’universel, comme aucun autre genre musical avant la pop de Michaël; c’est surtout le premier artiste multimédia de l’humanité, Thriller ne s’écoute pas, Thriller ne se danse pas seulement, Thriller tout à la fois s’écoute et se danse en même temps qu’il se visionne. Thriller a été pensé en multimédia avant de se traduire en musique, c'est-à-dire une chorégraphie, une histoire, un son, une performance; la musique de Michaël Jackson c’était aussi le génie de la mondialisation avec l’opération «we are the world». Un titre qui témoigne en soi de nos espoirs et de nos illusions. Salut l’artiste! LFDM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu