Avertir le modérateur

29/08/2009

Fertilité des noirs, Bongo succède à Bongo

Narmer%5B1%5D.jpgNoirs fertiles, l’usurpateur de Libreville et les imposteurs de Paris

Comment ça sans rapport? Pas si vite! Il y a un lien plus étroit qu’il n’y paraît. Lisez seulement… C’est bien connu, les noirs de France sont courageux. C’est incontestablement en vertu de ce courage qu’ils expriment leurs revendications identitaires sur Internet à travers des pseudos tous les uns plus farfelus que les autres, Kem, Kemet, Kemetic, Kam, Kamit, Kamitic, et tic tic ci, et toc toc là. A croire que c’est compulsif. On vous passe les vapeurs délirantes des Horus, Narmer, Aménophis, Toutânkhamon, Ramsesu, Piânkhy, Taharqa. Des pseudos adoptés un soir de désœuvrement, entre deux pétards de mauvaise facture ou deux verres de picrate qui rend aveugle, pour se vêtir d’une gloire dont les mêmes sont en tous points indignes. En vérité, de soi-disant militants en demande de soins psychiatriques. Leur état explique pour partie la question noire en France. Rares sont ceux qui se présentent sous leurs nom et prénom pour dire ce qu’ils exigent de la cité comme citoyens. Tous se dissimulent derrière les légendes de l’âge glorieux des noirs de l’ancienne Egypte, lorsque le noir n’était pas ce battu de l’histoire que le premier caniche vient insulter et se faire applaudir jusqu’à Dakar, lorsqu’il n’était pas encore assigné à se cacher derrière un clavier d’ordinateur pour rêver d’épopées héroïques révolues:

«Contrairement à la symbolique chrétienne, le noir (kem) n'avait pas de connotation négative dans la pensée des anciens Égyptiens. Si elle est bien la couleur de la nuit et du royaume des morts, elle est avant tout le symbole de la renaissance et de la fertilité. Le noir, couleur du limon fertile apporté par la crue annuelle du Nil, est en effet fortement lié à la symbolique de la renaissance. Le limon déposé sur les berges permettait aux cultures égyptiennes de « renaître » après une saison de sécheresse où les plantes semblaient « mourir ». Ce limon, vital pour un peuple d'agriculteurs, donnera le nom ancien de l'Égypte, kmt (kemet), « la (terre) noire ». Source Wikipedia, Symbolique des couleurs dans l’Egypte antique.

Ci-contre Narmer, un Pharaon nègre de chez négro... Eh oui, il fut un temps où «noir» n’était pas une disqualification mais une esthétique spirituelle, noble. Ces noirs-là étaient toutefois différents des aliénés qui donnent à voir leur dégoût du manioc comme spectacle. En effet, les seuls à afficher leurs patronymes en oripeau sont les aliénés de leur espèce de peau, en ce qu’ils aspirent à métisser leur noirceur : «être métis ou ne pas être, c’est la question» shakespearienne à la sauce bantoue des bords de Seine. Le métissage tout un programme, hier encore bavé chez le fatal Yves Calvi (C’est dans l’air 28.08.2009, La Cinq), un mot-valise à la mode depuis Obama, brandi à toutes les sauces par les trous-du-cul du sérail. En effet, vous apprendrez si vous voulez être branché, que la négritude est révolue depuis que la créolité est l’essence identitaire en devenir. Le hiatus est donc que des noirs se dégoûtent comme noirs et entendent le faire savoir, et que d’autres qui se réclament noirs se cachent.

Lire la suite

19/08/2009

Une société se juge à l'état de ses prisons

Cocorico!

La Gaule érectile championne d’Europe… des suicides en prisons. Hier (18.08.2009), des langues forcément malveillantes médisaient que notre patrie du pays du doigt de l’homme serait la championne d’Europe des suicides en taule. Mauvais suceurs va! Tout d’même! Nous v’la bien. Qui dit mieux? Il y a bien le Raïs de Damas, mais la presse parisienne ne peut se permettre de froisser Bachar El Assad. Nos journalistes, en vérité de vulgaires moines copistes, sont en ce moment atteints d’une épidémie d’Alzheimer au point de découvrir des vertus à l’ex-suzerain du terrorisme. Hier encore accusé d’être assassin de Rafik le gros pote de notre pote Chichi qui s’est fait engloutir par une bombe, hier encore présenté par nos potes israéliens comme l’origine du mal absolu et la cause du boxon au Liban, voila le Raïs l’air de rien lavé de «listes noires» et d’«Etat voyou». Terminé tout ça! Il faut ce qu’il faut pour les beaux yeux de Clothilde Reiss. Vivement qu’elle nous revienne. Nous sommes nombreux à attendre de lui dire «Mignonne allons voir si la rose…»

En tous cas, avec nos taulards qui se fument et se pendent, nous v’la bien. Ca tombe au plus mal pour l’aura du Chef. Qui dit mieux? Il y aurait bien le Mugabe de derrière des fagots, toujours utile pour distraire l’opinion de nos turpitudes. Et peut-être aussi le Soudan qu’on peut sortir dare-dare du four. Le Soudan parlons-en de cet émirat d’islamistes qui mobilise l’antiracisme Rolex de Sos-Gauche-Tarama. Ainsi s’appelle la gauche depuis que la Droite-cassoulet (Anne Roumanoff) l’a saignée de ses encaviardés, les Kouchner, DSK, Bockel, Besson et consorts.

Le Soudan, parlons-en! Un pays où des dirigeants enrubannés sous un soleil de plomb, frustrés du cul et doublement abrutis par la religion, se flattent de flageller le genre dont ils sont issus parce que certaines, des criminelles pensez-vous, auraient osé le Zerouel. Où mène la religion… On mesure la force des hommes à celles de leurs victimes. Parce quelque part, de ce Coran qui n’avait déjà pas besoin qu’on se méprenne, nos Tarzans du Sahel qui sont forcément déshydratés pour lire aussi mal, imaginent qu’on ne devrait pas autoriser une femme à porter de pantalon. Nous à la Feuille de Manioc nous serions d’accords, mais pour seulement qu’elles se mettent à poil. Selon les Mollahs, il suffirait que ces hystériques raccourcissent les jambes pour prétendre ensuite porter la culotte. Or une fatwa dit que cet appareil, la culotte, est exclusivement réservé aux hommes. Le miséricordieux omniscient n’a-t-il pas déjà doté les bonnes femmes d’une culotte de cheval en prévision de l’allaitement des chiards? Que veulent-elles encore qui ne soit contre la volonté de Dieu? Allez! 40 coups de fouet pour avoir porté une «tenue indécente». Dire qu’il fut un temps où le plus simple appareil n’était pas une faute sur ce continent, avant que les pervers monothéistes s’en mêlent.

S’il convient de s’élever contre ces allumés du carafon au Sahel, il conviendrait avant tout de se soucier du droit des femmes en Gaule à bien des égards bafoué. Du coup, nous serions plus nombreux à gueuler aux esgourdes des fous de Dieu du Soudan. Les nôtres sont battues mais paraît-il, selon ceux qui les frappent, qu’elles aiment ça et en redemandent. Surtout dans le 16ème arrondissement de Paris où les portes de placard s’attaquent aux arcades sourcilières et aux lèvres (supérieures espèce de gros cochon!) de ces dames prisonnières de l’omertà due à leur classe sociale. Dans ce monde-là vous savez, on souffre sans trahir une grimace. On en chie le sourire délicat rivé à la commissure des lèvres. Nos femmes sont mal payées et sont assignées à des taches de merde? Qu’allez-vous chercher là malheureux! Faudrait voir à ne pas exagérer tout de même! N’oubliez pas qu’à la base, elles sont vouées à torcher les mômes. A chacun sa fonction, les hommes font la guerre et la chasse aux femmes. Les femmes elles, se font farcir c'est déjà pas si mal, et s’occupent de nourrir la Nation. C’est l’ordre de Dieu. Puisque c’est écrit… Retournons à nos taulards. Mais avant de poursuivre, un petit coup de notre Cocorico préféré…

Il faut terroriser les suicidés

Sérieusement, il vaut mieux écouter ça que les niaiseries de journalistes parisiens qui font la queue pour être avoir le privilège d’un suppositoire au prochain raout du Château. Ca doit sentir l’eucalyptus dans les rédactions depuis que Sarko est à l’Elysée…Le Nouvel Obs de Denis Olivennes joue les moines copistes de l’Observatoire international des prisons:

Lire la suite

01/08/2009

Soutien à Hamouri, Stéphane Hessel remonté sur ressorts

arton515.jpgL'âge et la vertu

Ca commence comme cela au détour d'une navigation sur le ouaibe moins con que la télé: "Qu’est-ce qui rassemble des personnalités aussi diverses que l’Ambassadeur de France Stéphane Hessel, Monseigneur Jacques Gaillot, l’acteur François Cluzet et Mouloud Aounit du MRAP en passant par des personnalités politiques comme le Jean Claude Lefort (PCF), Jack Lang (PS), Alima Boumediene-Thiery, sénatrice (les Verts), Olivier Besancenot (LCR), ou encore le Député Jean-Luc Reitzer (UMP) ? Tout simplement l’injustice. Une injustice flagrante qui frappe un jeune franco Palestinen"...

Paraîtrait que le jeune Salah Hamouri croupit dans les geôles de cette grande démocratie qu'est Israël sans procès ni chef d'accusation. Bonjour l'Etat de droit. Vous n'en n'avez pas entendu parler? Normal. Est-ce seulement un homme pour que l'on en parle? Paraîtrait aussi que ce palestinien est accessoirement français, du moins à moitié. Qu'est-ce que ça peut foutre puisqu'il a du sang arabe et c'est l'essentiel?

Lorsqu’il est remonté le père Hessel, Gaillot, à côté pourtant vrai père d’église, que dis-je Monseigneur, fait figure de pâle conservateur. Tenez: «Et pour les israéliens, qui se croient une démocratie et qui prétendent qu’ils ont des lois qu’ils veulent appliquer…» Antisémite avec ça. Le vieil homme rue dans les brancards de l’obnubilation victimaire d’Israël qui conduit à l’intimidation permanente de tous ceux qui jugent sévèrement les crimes de cet Etat. «A cause de ça (la violence faite aux juifs par les nazis) qui remonte à plus de 63 ans, à cause de ça, nous sommes intimidés et obnubilés. Nous ne pouvons pas et nous ne devons pas accepter cela. Nous ne devons pas accepter un cas comme celui de Hamouri avec moins de détermination que nous ne traitons par exemple le cas de Shalit qui est aussi français et israélien à la fois…»

Objection, si vous permettez honorable Hessel. Shalit a quitté son pays la France, pour combattre comme soldat sous le drapeau d’une armée d’occupation en Orient régulièrement coupable de crimes de guerre. Hamouri lui n’est pas soldat et ceci fait une différence. On peut être Hessel et avoir une perte de vigilance ce qui est rare chez l’honorable bon pied bon œil.

Arithmétique humaine: 1400 palestiniens valent 1 israélien

Or l’Empereur de notre Château de l’Elysée-Sur-Seine qui fait des tonnes sur Shalit ne fait pas son Napoléon concernant Hamouri. D’où le bavardage de Hessel aux côtés de Gaillot et d’autres figures qui ne se laissent pas intimider par la maffia de penser-comme-ça-et-pas-autrement. L’orthopédie des media et des élites de pacotilles. Pourquoi nul n’évoque le cas de Hamouri? Serait-ce comme d’habitude parce que nous avons mal à l’arabe, le khleb lorsqu’il n’est pas doublé d’un islamiste? Sur Shalit, la pompe à reluire du Figaro écrivait récemment ceci: «le long calvaire de Gilad Shalit a d'ailleurs été une des motivations des trois semaines d'offensive militaire israélienne dans la bande de la bande de Gaza du début de l'année qui a provoqué, selon les sources palestiniennes, plus 1400  morts et de très importants dégâts matériels. Les commandos des unités d'élite espéraient pouvoir exfiltrer le soldat, mais ils ont apparemment dû renoncer pour ne pas mettre sa vie en danger dans les mains de ravisseurs prêts à tout pour conserver cet «atout». Source Le Figaro-Pravda.

Israël aurait donc occis l’air de rien, 1400 palestinien pour sauver la vie d’un soldat de Tsahal. C’est sur de telles nuances que se mesure la supériorité du peuple élu. Il est interdit d’avaler de travers. Puisqu’on vous dit qu’il est gravé dans le marbre des démocraties comme la nôtre ou comme d’Israël, que «les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit.» Il n’y a donc pas à s’étonner que de prétendus journalistes au Figaro télégraphient une abjection de cet ordre avec la neutralité de ton due à un exposé sur la température du corps humain. Ce type de rapport morbide n’écœure personne sauf les sentinelles comme Hessel et Gaillot qui devraient couvrir de honte les quadras et les quinquas  formant l’élite de ce pays, dans les partis, les media, les syndicats, les associations. La plupart brillent par la démission morale qui rend compte des carrières de velléitaires, à force de sucer dans les loges obscures de la franc-maçonnerie. Savent-ils seulement ce que honte veut dire? LFDM.

Si vous souhaitez signer la pétition de Hamouri afin que le Château s’en émeuve rendez-vous sur ce site de son comité de soutien Lien.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu