Avertir le modérateur

16/01/2009

Le CRAN, du Grand n'importe quoi

lozes2.jpgConfusion

Lu ici même (20 minutes) sur le blog de la diversité (on évite de vous y envoyer par mesure d'hygiène publique): «Oui, il existe des solutions contre le contrôle au faciès. Lorsque des ruptures d'égalité sont démontrées, le silence n'est pas acceptable. Proposer des solutions constructives à ces ruptures de l'égalité pour faire reculer les injustices: tel devrait être le crédo d'action de celles et ceux qui ne souhaitent pas se contenter de dénonciations stériles.» Du grand Patrick LOZES... S'est-il fait conseiller pour le billet par WIEVIORKA? Ce serait grave car la connerie aurait franchi les fourches caudines de Méphisto qui est tout de même de toute autre allure.

Le noir-représentatif et ses conseillers scientifiques d’EHESS confondraient la stigmatisation avec la discrimination. Y a du boulot ! Où est la rupture d’égalité dans le contrôle au faciès? Pour qu’il y ait rupture d’égalité il faut à la base une distribution. Cela sous-entend qu’un groupe bénéficie d’un avantage par rapport à un autre et vice versa. Dans l’absurde, ce serait les personnes visées par les contrôles policiers tendancieux qui bénéficieraient d’un contrôle supplémentaire, ce dont ils se passeraient volontiers.

C’est un stérilet pour idées à la con qui devrait être inventé pour faire taire le diversifié de service. Encore faudrait-il mettre au point un tamis à mailles ultra serrées pour se saisir de son neurone. Non mais quelqu’un peut lui dire de la fermer ou de se rouler un pète?

Lire la suite

15/01/2009

L'OBAMA du CRAN, un peu gentillet

lozes2.jpgLu sur le Web Multiculturel, à propos des têtes de vainqueurs du CRAN

C’est drôle combien l’esprit commun est doué de bon sens. Le tapage du CRAN visant à «lutter contre le contrôle au faciès», ne semble parvenir à tromper personne. Le maître de céans du blog webmulticulturel s’interroge: «je trouve le concept un peu gentillet et l’accroche tapageuse rend la révélation un peu déceptive… Qu’en pensez vous ?» Nous ? Carrément déceptioniste! Le blogueur qui ne sait probablement pas à quel genre de parrainés il est en proie, précise que «les films ont été conçus et réalisés par l’agence Limite». Bigre !

En attendant La Liste d’Horus

Ben… Nous, pour ce qu’on en pense, c’est le concept même qui est limite. Cependant, il correspond à ce que Lucien PAMBOU révélait en disant que le CRAN est une coquille vide basée sur un objectif: «faire du bruit institutionnel». Leur audience ne tient pas à la sagacité de leurs idées bécasses, mais à l’influence de leurs sponsors obscurs qui subventionnent à tour de bras ces noirs-représentatifs manipulés pour maintenir ou faire avancer d’autres causes. L’autre part de l’audience du CRAN tient à la complicité abjecte des medias, qui dépêchent des équipes de journalistes pour donner à voir leur connerie en cinémascope au 20 heures, sur Internet, y compris ici sur 20 minutes et ce au moindre pet de LOZES ou de TIN. C’est le cas d’espèce avec leur dingo Obamoïde qu’ils sont allés dégoter aux States. Pauvre PRAVDA…

Si vous voulez répondre à notre ami qui s’interroge, il a ouvert un post sur cette question… Allez-y!

 

CPME, des prix en attendant les ROMANA

verges_francoise.jpgCapté sur le site réunionnais Témoignages

«En sa qualité de Présidente du Comité pour la Mémoire de l’Esclavage (CPME), Françoise Vergès, […] aux côtés de Christine ALBANEL, Ministre de la Culture et de la Communication, et de Yves JEGO, Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer, présentait hier soir à Paris le bilan de cinq ans de mission du CPME et procèderont à la remise des Prix de thèse 2008 «Mémoires de l’esclavage» du CPME.».

Zou ! Va-t-on enfin commencer à savoir de quoi on parle? Depuis que les coquins qui redistribuent une part de la manne du Sénat, on vous dira tout, ont décidé de dézinguer l'intrusion de la loi TAUBIRA dans le paysage bien réglé de l'Histoire institutionnelle, par le financement d'opération de diversion, par l'institution de la diversité en racialisant le métissage, par la falsification de l'histoire en consacrant le GRENOUILLEAU sans épaisseur qui a disparu depuis son sale boulot, on n'a rien vu sur la Traite Atlantique. A part cela, il parait qu'il y a une loi.

Au Manioc curieux, nous sommes impatients de connaître la teneur de ce bilan en terme de contenu historien au moment où des rumeurs germanopratines annoncent l’arrivée du clan ROMANA à la tête du CPME. Et ce n’est certainement pas la brochette de personnalités invitées pour l’entendre solennellement qui rassurera sur l’importance qu’accorde le pouvoir politique à cette part de l’histoire française. Il fut un temps où le machisme assignait les femmes aux maroquins des affaires sociales autant dire de la puériculture sinon de la maternité. La part française de l’esclavage réduite à la culture c’est à la fois trop romantique et un peu court ; au sous-ministère des anciennes îles à sucre, c’est oublier ce que fut la purge abominable d’un continent.

Qui pour ouvrir la boîte aux horreurs en attendant l’arrivée des exorciseurs d’antillaises ensorcelées? Source.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu