Avertir le modérateur

29/01/2009

Outre-mer français - Discrimination territoriale

karam2.jpgDécidément, encore une affaire de cul... du cabri

«Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l'Égalité! L'Égalité!L'Égalité!... mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien» Eh oui ! Les temps changent mais la vérité est la même depuis la célébrissime saillie de Mongénéral du 14 décembre 1965 à propos de l'Europe. Un autocrate qui respecta le désamour du suffrage universel lorsqu’on lui administra un coup de pied au fion et s’en alla se faire paître, non sans dignité, à la Cyrano. Vertueux s’il en fut, le grand Charles payait son coiffeur sur ses deniers personnels et refusa les émoluments dus au titre d'ancien Président de la République, se contentant de sa solde de Général à la retraite. Songez qu’en partance pour un week-end à Colombey les deux Eglises, Tante Yvonne l’épouse de De GAULLE poussa le vice de la probité jusqu’à expulser une volaille du coffre de la DS présidentielle «reprenez-ça, ce n’est pas à nous»… Ca nous change de la concussion épidémique maquillé de l'humanisme  maçonnique de notre personnel politique qui se vante d’augmenter ses revenus de 140%, et s’accroche tels morpions et des aoûtats aux ors des Palais de la République…

Tant de nostalgie nous égare, revenons au cul du cabri. En France, en dépit d’OBAMA, les citoyens sont égaux en droit… Sauf les noirs, ce que démontre la rupture d’égalité en matière de continuité territoriale. Ce n’est pas tout de sauter sur un fauteuil malodorant de miasmes corrompus comme un cabri et dire l'Égalité! L'Égalité!L'Égalité! Il faut pour cela qu’elle soit effective et de grâce, épargnez-nous vos misères intellectuelles à deux balles qui trahissent vos compromissions pour un strapontin plutôt qu’autre chose. Voici un exemple concret d’inégalité effective appliquée aux Congés Bonifiés agité par trois associations de grincheux, pensez-vous, ARMADA, FEUDOM, GUNIDOM, que des nègres… Le texte ci-dessous est de leur cru.

«La Continuité Territoriale
1° Définition : La continuité Territoriale est un principe de service public inscrit dans la Constitution Française et le Droit Européen, qui se donne pour objectif de renforcer la cohésion entre différents territoires d’un même État, en compensant les handicaps liés à leur éloignement, un enclavement ou un accès difficile. Il fut défini au départ dans les années 70 afin de désenclaver la Corse! » Autant dire Ushuaïa au Pérou !

2° Quels sont les textes qui la régissent?

  • La Constitution Française notamment le «Titre V Continuité Territoriale»
  • Les textes réglementaires européens: Article 2 du Traité instituant la Communauté Economique Européenne, règlement 2408/92 du Conseil des Communautés Européennes, entre autres

3° Comment s’applique-t-elle ?
Par l’octroi d’une dotation financière de Continuité Territoriale aux Régions Ultra-Périphériques (RUP) de toute l’Europe.
»
Qu’en est-il de notre cher et beau pays du doigt de l’homme responsable d’un transfert massif de dizaines de milliers d’ultramarins en métropole dans le cadre du BUMIDOM?

Lire la suite

22/01/2009

"Y'a bon Banania": le Mrap débouté

ya_bon_banania.jpgUne procédure inutile et un gadin.  Le Point.fr (22.01.2009)

Le très altruiste magazine Le Point ne manque pas une occasion de souligner les échecs des guignols qui prétendent lutter contre le racisme en France, MRAP, SOS machin, et tout le toutim. Les discriminés se sont encore fait farcir par un procès de merde intenté par le MRAP sur un enjeu qui démontre, comme les testings devant les boites de nuit et les recommandations bidon de la HALDE, que l’ensemble de ces structures sont nuisibles à l’Etat de droit plutôt qu’autre chose.

«Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), qui avait attaqué en justice la société titulaire de la marque Banania pour non-respect d'un accord sur la fin du slogan publicitaire "Y'a bon", a été débouté jeudi par le tribunal de Nanterre. L'association reprochait à la société Nutrimaine - propriétaire de Banania - de ne pas respecter un protocole d'accord signé début 2006 avec le Collectif des Antillais, Guyanais et Réunionnais, appelé "Collectif Dom", qui consacrait l'abandon de ce slogan jugé dévalorisant pour les Noirs.»
Le Collectif Dom, tiens donc… Ca ne vous rappelle pas un quelconque Délégué interministériel? Allons donc un peu de mémoire... Patrick KARAM!

«Selon le jugement, s'il apparaît que l'arsenal répressif contre le racisme a été renforcé, "il n'en demeure pas moins que la commercialisation par La Vaissellerie, en qualité de distributeur (...) ne peut être déclarée fautive", car la marque "n'avait pas été déclarée contraire à l'ordre public ou aux bonnes moeurs ou légalement interdite". Par ailleurs, le Mrap a été condamné à rembourser à chacune des deux sociétés, Nutrimaine et La Vaissellerie, 2.500 euros pour frais d'avocat.»

Du grand n'importe quoi...

Faut-il en déduire que les avocats du MRAP sont si incompétents qu’ils ont introduit une procédure mal engagée ou sinon, les suspecter de s’adonner au sport favori des associations qui pédalent dans le vide en faisant du «bruit institutionnel» ou en perdant des procès? Après tout ce sont les discriminés qui perdent.

Au fond, il ne servait à rien de se battre contre cette affiche comme contre les moulins à vent. Au contraire, c'est une archive qui témoigne auprès des jeunes, du racisme ordinaire du temps de l'empire. Il vallait mieux un détournement et encore, c'est lui donner de l'importance que de s'y livrer comme ci-contre. Votre Feuille de Manioc s'en excuse... Tas de guignols va!

Source de l'article

16/01/2009

Françoise Vergès : “Je n’ai pas à rougir de mon CV”

verges_francoise2.jpgRelevé sur CLICANOO.COM 16.01.2009

Rumeurs de népotisme sur la petite île de la Réunion, loin de la Frônce en Gaule. De source Radio-moquette FM, il est potiné que Paul VERGES, le frère de l’autre, aurait voulu «faire la Maison des civilisations pour caser sa fifille et lui offrir un salaire de ministre.» Yessss! On dit qu’on a dit que quelqu’un d’autre a dit qu’il n’y aurait pas eu d’appel d’offre préalablement à la nomination de Françoise VERGES, nièce de l’autre, au poste de codirectrice scientifique et culturelle du projet de la Maison des civilisations (MCUR). Déjà, la nomination de Pierre, Maire communiste du Port, frère d’icelle et neveu de l’autre, à la tête de l’IRT et de la SR21 avait fait jaser au ras de la laine.

Des commérages ladi lafé

De mauvaises langues forcément! «Ce sont des ladi lafé», des «misogynes» en sus, rétorque savoureusement la Présidente du Comité Pour la Mémoire de l’Esclavage (CPME) dont le strapontin est convoité par les romanesques copains de M’sieur le Délégué à l’égalité des chances ultramarines. C’est ça la France. Une République cerisière. Alors forcément, on voit du népotisme partout et en tout. «Âgée de 56 ans, Françoise Vergès est pourtant méritante, titulaire d’un doctorat en sciences politiques soutenu à la prestigieuse université de Berkley en Californie. Elle est devenue ensuite professeur d’histoire au Goldsmiths College à l’université de Londres [...] Sur quoi s’appuient-ils? se défend-elle. Sur ce que j’ai fait? Qu’on lise mes livres, mes articles, et qu’on débatte ensuite sur le fond. On parle de moi comme d’un objet. Je suis quand même réunionnaise. Mon CV n’est-il pas à la hauteur? Je pense que je n’ai pas à en rougir. Mes compétences ne peuvent être remises en cause.» Evidemment personne ne met tes qualifications en doute la belle. C’est pas comme avec ceux du CRAN qui ont des diplômes nocturnes. Quand même, on ne peut pas croire que l’père Paul ait absolument tenu à désavantager sa fifille dans le processus de nomination de la co-directrice scientifique de la MCUR. C’est juste peut-être ce qu’ils veulent dire les «ladi lafé», non ?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu