Avertir le modérateur

28/07/2009

Troufion, choisis le coup de pied de ton derche

Rangers, l'Amérique d'Obama chausse grand

C’est connu, les noirs-troufions sont légion au Bantoustan et il n’y a qu’à allumer la télévision pour s’embarrasser du défilé des cooptés grimaçant leur modèles, parvenus, de costume cravates déguisés, et qui pensent de ces seules parures avoir réussi parce qu'ils se font enfiler. Ces prostituées au sens littéral du terme devraient cependant prendre garde à leurs arrières car les temps changent… A La Feuille De Manioc, nous ne saurions que trop recommander aux nègres velléitaires, de bien choisir le cuir qui leur brisera le fion à raison des courbettes faites au maître.

Tant qu’à faire bon usage de son cul à cet égard, il serait de bon aloi de flatter le maître des maîtres plutôt que de chatouiller l’orgueil d’un petit chef de banlieue ou de province. En gros, dis-moi de quelle pointure se chausse ton chef, et je te dirai de quel derche tu es l’esclave. La règle est vraie des hommes, des groupes sectaires, mais aussi des Etats. Tenez, on annonce Hillary Clinton en tournée dans sept pays d'Afrique à partir du 5 août prochain. Quels nègres ont les faveurs de l’Oncle américain devenu noir? Certes le Kenya bénéficie de la prime à l’origine de Barack Hussein. Mais pour le reste? C’est comme si après le Ghana récemment, la diplomatie américaine semblait décidée à offenser les nègres francophones, ou si l’on veut, les françafricains.

Les troufions françafricains barrés par la diplomatie US

Selon AFP reprise par plusieurs media, «la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton va entamer une tournée dans sept pays d'Afrique le 5 août en participant à un forum sur la coopération économique au Kenya, a annoncé lundi le département d'Etat. Mme Clinton se rendra ensuite en Afrique du Sud, en Angola, en République démocratique du Congo (RDC), au Nigeria, au Libéria et au Cap Vert, a précisé le département d'Etat.» Il est donc clair qu’exception faite de la République peu Démocratique du Congo qui cause le belge et regorge de matières premières mais aussi de matières fécales des cartels de la guerre, hormis la RDC donc, le Boss américain boude globalement le nègre francophone, nègre dictateur, nègre franc-maçon.

Pas de Gabon au programme où notre diplomatie et nos barbouzes s’emploient à bricoler la transition afin d’établir Ali, un rejeton de l’engeance d’Omar Bongo, crevé trop tard pour les gabonais; pas de Cameroun au programme où sévit Paul Biya, un dictatorion fainéant, catholique entre deux rituels sectaires et malade de surcroît; pas de Congo Brazza où Denis Sassou Nguesso, chef-maffieux de la franc-maçonnerie bantoustanaise et responsable de massacres, vient de faire un score soviétique à la présidentielle; pas de Togo où nous avons aidé a faire accepter le rejeton taré d’Eyadéma, pas de Sénégal où le vieux franc-maçon Abdoulaye Wade rêve de voir son fils lui succéder… Bref pas de pays francophile dans la tournée américaine. Serait-ce une manière pour Obama de sanctionner la conception de la démocratie que nous partageons avec ces pays amis, frères dans l’Empire, puis partenaires de partouze dans la Communauté révolue mais dont ils sont toujours les farcis à travers le franc CFA? A voir… A la Feuille de Manioc nous avons comme l’impression qu’il y a quelques dictatures qui ont du mouron à se faire ce qui ne fera pas nos affaires.

La corruption maçonnique ne paye pas à tous les coups

Voila le noir francophone qui brille par sa fascination hypnotique pour le maître à l’écart de la nouvelle priorité de la diplomatie américaine, laquelle vient d’acter que la vieille Europe ne comptera plus que comme acteur subsidiaire du destin mondial. Pragmatiques, les Etats-Unis prennent conscience de la nouvelle puissance globale, les faces de citron, et n’hésitent plus à clamer que l’axe sino-américain façonnera le monde de demain (lire à ce sujet l'article du Nouvel Obs) A la Feuille De Manioc, nous avions déjà prédit que l’avènement de Barack Obama était le chant du cygne de l’hyperpuissance et de l’imperium occidental sur le monde. Plus qu’un renouveau américain c’est le faillitaire qu’il faut deviner sous le phénomène Obama, comme le fut Gorbatchev pour l’URSS. Dans ce jeu, les américains qui ne seront plus ni WASP ni anglophones en 2050 mais hispanophones et bâtards comme nous les aimons ici, parviendront peut-être à sauver une place de second ou de troisième dans le leadership mondial derrière l’Inde. C’est dire, au moment même où nous l’avons réintégrée, si l’Otan ne servira plus à rien. Nos stratèges sont brillants. C’en sera fini de nous. Nous serons des mendiants et au mieux des puissances intermédiaires. Et puis tant pis pour nous, nous l’aurons mérité.

Le monde se portera mieux sans notre orgueil, notre haine de l’autre, et notre égoïsme. Seuls les nègres abâtardis par les religions monothéistes et l’argent facile, apprendront à leurs dépends qu’ils auront manqué le virage bouddhiste qui sera la nouvelle norme religieuse. Quant à nous, résolument athées et chiens (cuniques) nous sommes perdus pour la foi. Pauvres monothéistes, pauvres esclaves… Allez et multipliez-vous, remplissez les églises, les mosquées, les synagogues. Vous vous ferez toujours enfiler. LFDM

24/05/2009

Bongo crève, ses proches se consolent au caviar

Gens qui rient, gens qui meurent...

Et ce sont ses propres fils! Curieuse façon de se préparer à un deuil... Le site catalan lavanguardia.es, au moyen duquel on a appris l’hospitalisation du corps obvie du El Hadj Omar Bongo Odimba, ex-Albert Bernard à son âge catholique comme la plupart des bons colonisés chrétiens, avant qu'il n'offre son âme à Allah et surtout au diable tant il concupisca sur cette terre profane, nous donnes des nouvelles des derniers ouffles d'Omar.

Lavanguardia.es, précise que sous la conduite de Pascaline Bongo, 52 ans, fille du mourant, un entourage de 40 à 50 personnes accompagnant le potentat hospitalisé, prend plus que du bon temps en Catalogne et fait bonne chère, si ce n’est bonne chair tout court, avec la discrétion qu’on leur connaît. Source.

Icelle, Chef de cabinet de son alligator de père, épouse de Paul Toungui lui-même Ministre de cette prospère affaire de famille dont on rappelle que le frère est Ministre de la défense, mal en point lui aussi, ont pris leurs habitudes au restaurant Via Veneto de Barcelone, où ils s’empiffrent de caviar pendant que papa crustacé (Omar) est aux portes de l’enfer, au grand bonheur de la famille Monje propriétaire des lieux. On se console comme on peut. Un peu de compassion, partagez un brin de leur souffrance, visitez les lieux de leur calvaire...

head_home.jpg

L’autre peut toujours crever, on le dit dans l’unité des soins intensifs de la clinique Quirón de Barcelone, le caviar est au menu de son entourage Via Veneto. La délégation ripaillo-nécrologique a pris ses camps à l'hôtel Rey Juan Carlos I et ne veut surtout pas avouer le nombre de chambres qu’elle occupe. On parie volontiers qu’inconsolables de chagrins à la perspective du retour annoncé du vieux franc-maçon pour la bonne vieille terre qui putréfie la crapule, ils ont ont dû se résoudre à des suites plutôt que des chambres, histoire d’étouffer leur chagrin.

rr_gabon2_230520094.jpgD’après nos infos, une chambre simple mais à lit double (il y a bien d'autres chose à faire) coûterait 320 euros, et les suites vont de 780 à 3200 euros par jour. A vos souhaits… L'aéroport de Barcelone a été le siège d’une parade de nos dispendieux endeuillés. Ils ont  atterri à bord d’un Boeing 777-200 loué à une compagnie saoudienne Mideast Jet, mais connu sous le nom officiel «avion présidentiel» depuis que l’aéronef a pris racine à Libreville. Ce modèle, qui pourrait embarquer 300 à 440 passagers, ne compte que 50 sièges et a été aménagé de salons, de salles de réunions et d’un cabinet médical qui peut être configuré en salle d'opération d’urgence. Au fait c’est quand qu’il crève et que le pays passe à autre chose histoire pour les gabonais de reconstruire un Etat? LFDM.

23/05/2009

Fin de règne à Libreville, ça sent le sapin!

Epidémie de dictaturite

Nous vous proposons un point parsemé de documents video sur le Gabon où se joue en ce moment même une  part du sort de la françafrique et pas n'importe laquelle. Ali Ben, serait lui aussi mal en point. Non il ne s’agit pas de Laden, ni d’une machine à laver, mais du rejeton de Bongo dont tous les gabonais, mauvais esprits et mauvaises langues comme on le sait, chuchotent qu’il n’est pas le chiard du Grand Maïtre de la loge maçonnique équatoriale dont le règne sans partage depuis 42 ans se termine de frasques en misères, mais qu'il serait un enfant adopté comme l'instille en sous main son "ami" Mba Obame, et comme tel, taxé de «biafrais», ainsi que d’autres diraient métèque.

En effet, contrairement aux rumeurs ivoiriennes qui veulent que Konan le Dauphin (Bédié) fut le fils naturel d’un autre alligator françafricain, l’idiot Houphouet, puissent les asticots s’en être régalés, et l’enfer qu’il redoutait l’avoir consumé, contrairement au schéma ivoirien donc, Omar Bongo aurait prédisposé un dauphin allogène pour lui succéder au trône de Libreville après sa mort. C’est du moins ce que les observateurs s’accordent à penser de celui auquel Bongo a confié les rennes du Ministère de la Défense. Né en 1959, le soi disant biafrais est Ministre de la Défense mais il tient aussi le poste stratégique de 1er Vice Président du parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir. Une position de choix à la tête du courant des «rénovateurs», un clan taxé de «réactionnaire» par leurs opposants pour bricoler la succession de son vieux schnock franc-maçon de père en voie de décomposition.

Mais voilà ti pa que le faux jeton, oups pardon, le faux rejeton serait à son tour et depuis peu à l’hôpital américain de Neuilly pour, chuchotte-t-on, subir «un bilan de santé», version édulcorée et langue de pute qui signifie en Afrique plus qu’ailleurs, que le gars n’est pas bien, mais alors pas bien du tout. L’hospitalisation du prétendant au trône coïncide avec celle de son père pour qui ça sent le sapin à la clinique Quiron de Barcelone et ce, peu de temps après le départ pour les cieux de son épouse Edith Lucie. C’est l’hécatombe chez nos amis Bétékés.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu