Avertir le modérateur

31/12/2008

A propos de LOZES, mise au point

A propos du patronyme de Monsieur LOZES, nous avons reçu un message empreint de gravité auquel nous souhaitons répondre solennellement, réaction que nous vous engageons à lire en bas du lien ci après: Le noir de service parle

Le nom de LOZES est porté par les siens, ici, en Afrique ou ailleurs. Des personnes qui n’affichent pas nécessairement les mêmes dispositions critiquées ici. La déchéance n’est pas forcément héréditaire.

Les rédacteurs d’ici étant tout à la fois des bretteurs et des veilleurs, c’est-à-dire de simples citoyens, ils ne se revendiquent ni artistes ni rhéteurs professionnels. Or la satire est un art, et comme en tout art, la forme nourrit l’intelligence. Comme au fleuret, la délicatesse est de ne pas blesser. Il n’entre en aucun cas dans l’intention de la Feuille de Manioc de blesser quiconque y compris ses adversaires, mais de combattre les faux-nez. Nous nous exerçons à cet art et aspirons en même temps à y mettre les formes sans abandonner l’acuité et l’intransigeance nécessaires.

Il faut dire que l’art est neuf et prépare à la maladresse ! Il est inédit depuis 1492, que des descendants de caucasiens et de bantous se coalisent pour taper de concert contre les racistes et les faux antiracistes institutionnels (faux blancs et faux noirs confondus). Nous veillons cependant à rester délicats et les gros mots ci et là ne sauraient tromper. C’est l’esclaffe dionysiaque qui se manifeste aux consommateurs qui sommeillent dans les recuits de l'intégration, la diversité, la noiritude, la coloritude, la racitude, (forcément, la bravitude est passée par là), manifestation de l'esprit de sel à des morts-vivants disions-nous, de la corruption des prélats de la pensée, devenus voleurs, sectaires et manipulateurs.

Acte Monsieur ! Nous nous interdirons désormais tout calembour sur ce nom et nous efforcerons, autant que possible, à prémunir les vôtres des assauts épistolaires du tubercule cyanuré. Les errements de ce groupuscule écran offrent maintes solutions pour affubler le crâneur de la famille.

LF2M

30/12/2008

Guinée, Komara forme son Cabinet

contelansana.jpgSelon Xinhua, l’agence de la très prochaine 1ère puissance mondiale (la Chine), captée par une de nos branches le 30 décembre 2008, « la junte guinéenne, qui a pris le pouvoir à la suite d'un coup d'Etat le 23 décembre, a désigné mardi le banquier Kabineh Komara au poste de Premier ministre pour diriger un nouveau gouvernement, selon un communiqué publié sur les ondes de la radio nationale. »

Le manioc ne se fait guère d’illusions à propos de la transition en Guinée. Démocratie ou pas, la bauxite et d’autres minerais qui entrent dans les nécessités de l’industrie occidentale, et donc de notre croissance, et donc de l’emploi etc. va décider du destin de ce micro-Etat issu comme tous les autres, du gâteau servi à la conférence de Berlin. A part le fait que ces exactions soient commises en notre nom, nous n'y sommes bien sûr pour rien.

Lire la suite

29/12/2008

Le noir de service parle

lozes2.jpgL'auto-flagellateur a encore frappé! A croire qu'il est maso. S’il en fallait un pour monter au créneau, ce devait être lui. Patrick LOZES, est sorti de sa torpeur post-obamaniaque pour fustiger les «extrémistes noirs» allés applaudir DIEUDONNE. Il ferait mieux de s'expliquer clairement à propos des présomptions de détournement de fonds portées devant les tribunaux impliquant l'ssociation qu'il préside sans mandat électif, le CRAN. Histoire de savoir de quelle autorité morale lui et sa clique se prévalent pour s'oser sur le terrain de la sentence morale. Selon nous, le CRAN est un masque ethnique qui prétexte la diversité (mot-valise/mot-écran) et la lutte contre les discriminations mais oeuvre pour la promotion du communautarisme noir. Il est honteux qu'une telle prétention intrinsèquement raciste ne suscite pas la plus grande réserve des responsables politiques et des media qui se compromettent en consacrant un groupuscule fonctionnant de manière autocratique pour na pas dire sectaire. Le suppôt de ses maîtres a cru devoir vomir sur DIEUDONNE mais n’a pas laissé choir sa bave sur une actualité récente prolixe en profanations, ce qui aurait donné du crédit à ses bravades :

Profanation d’un cimetière catholique,
Profanation d’une mosquée,

C’est bien connu ! On a les moulinets qu’on peut et toutes les horreurs comme toutes les souffrances ne se valent pas. Ce n’est pourtant pas la Feuille de Manioc qu’on suspectera de soutenir les religions. Nous sommes des impies inconvertibles mais respectueux de la foi des autres fussent des fables. Car ainsi va l'homme. Il n'est pas plus question pour nous d'excuser aussi bien les profanations que les indignations à géométrie variables. Catholiques et musulmans de ce pays laïc (nous miliotons pour qu'il devienne mécréant) ont droit aux mêmes égards. Il semble cependant qu’il y ait des profanations et des provocations acceptables voire encouragées, et d’autres qui le sont moins.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu